Linux : un jeu d’enfant !

0

bandeau linux Linux : un jeu denfant  !

Dans mes précédents billets (voir ici), vous avez pu découvrir l’étendue des possibilités offertes par une distribution GNU/Linux : du test en «mode live» à l’installation , tout est conçu pour ne pas dérouter les novices et simplifier à son maximum son usage.

Je vous propose d’effectuer un petit tour d’horizon pour vous familiariser avec le monde GNU/Linux. J’ai choisi volontairement d’utiliser la distribution Kubuntu parce qu’elle est l’une des plus user-friendly et l’ensemble des logiciels installés par défaut est assez complet. Mais le principe de fonctionnement est équivalent pour toutes les distributions (seuls les logiciels peuvent être différents, mais ils remplissent tous la même fonction), donc pas d’inquiétude si vous utilisez une autre distribution.

Prise en main du bureau

 

bureau 1024x575 Linux : un jeu denfant  !

Kubuntu utilise par défaut KDE comme environnement graphique, on le reconnaît par la lettre K présente en bas à gauche de l’écran. C’est en cliquant dessus que l’on accède aux applications installées, le menu se décompose en 5 volets :

  1. « favoris » : ce sont vos applications préférées que vous utilisez le plus souvent. Vous pouvez ajouter ou retirer à votre guise des applications grâce au menu contextuel auquel vous accédez avec un clic droit.
  2. « Applications » : c’est là que vous retrouverez toutes les applications installées sur votre ordinateur. Elles sont classées par catégorie pour permettre d’y accéder rapidement. Avec un clic droit vous pouvez ajouter les applications que vous désirez voir en favoris.
  3. « Poste de travail » : Vous accédez ici à la configuration du système/ au gestionnaire de logiciels / à un outil de recherche et ligne de commande / aux gestionnaires de fichiers locaux et réseaux.
  4. « Utilisé récemment » permet de visualiser les applications et fichiers utilisés récemment.
  5. Enfin l’onglet « Quitter » permet d’accéder aux options d’extinctions pour la session et le système.
  6. La partie recherche permet de chercher vos logiciels sans s’ennuyer à parcourir l’arborescence ;). Très pratique mais il faut connaître le nom des logiciels !

animation menu 1024x575 Linux : un jeu denfant  !

Cliquez sur l’image pour voir les autres écrans

Je veux installer des logiciels, comment faire  ? 

C’est aussi simple que sous Windows, il suffit d’aller sur 50 sites pour trouver un version vérolée de l’application que l’on cherche ou aller sur Emule et pourrir son système !!:)

Aller je ne suis pas si loin de la vérité non icon wink Linux : un jeu denfant  ! ??

Assez plaisanté … La gestion des logiciels est on ne peut plus simple, car elle est centralisée ! Avec KDE, est fourni l’utilitaire KpackageKit, il regroupe les logiciels par catégories, vous n’avez qu’à vous balader et choisir l’application à télécharger.

kapckage 1024x575 Linux : un jeu denfant  !

Je garde une préférence pour « synaptic » qui effectue la même tâche, car une description est présente pour chaque application. Je commence donc toujours par l’installer. Mais libre à vous d’utiliser ce que bon vous semble.

synaptic 1024x575 Linux : un jeu denfant  !

 -> Donc un seul « centre de contrôle » permet :

  • d’installer quasiment tous les logiciels dont vous pourriez avoir besoin
  • de mettre à jour automatiquement ces logiciels

Simple non ?

Pour aller un peu plus loin

Pour comprendre les restrictions sur les logiciels que l’on ne peut pas installer, il faut comprendre comment fonctionne ces « centre de contrôle des logiciels » . Par défaut, ils contiennent des « dépôts » qui vont permettre d’accéder à des serveurs sur lesquels sont stockées toutes les applications. Il est donc possible d’installer tous les logiciels qui se trouvent sur ces serveurs. Vous avez déjà compris que c’est lorsque qu’un logiciel n’est pas présent que les choses se compliquent ! Dans ce cas comment faire ?

  1. Le cas le plus simple est de rajouter le dépôt contenant votre logiciel
    • Pour Synaptic : Configuration / Dépôts / Autres logiciels / Ajouter
    • Pour KpackageKit : Configuration / Modifier les origines / Autres logiciels / Ajouter

Puis mettez à jour et recherchez votre logiciel qui sera dorénavant présent.

  1. Aller sur le site des créateurs du logiciel choisi et télécharger votre logiciel. Il existe des fichiers exécutables au même titre que les .exe de Windows, ils sont au format .deb pour Debian et toutes ces distributions dérivées : Ubuntu/Kubuntu/Linux Mint/etc … Si l’éditeur ne met à disposition qu’une archive au format tar.gz (équivalent à un .zip) il sera nécessaire de compiler le logiciel. Dans ce cas, consultez la documentation fournie sur le site qui vous guidera dans la compilation du logiciel.
  2. Pour les Distributions Ubuntu / Kubuntu / Etc … il existe également les « PPA » qui sont des pseudos dépôts et permettent de simplifier la gestion des logiciels via Synaptic.

 Linux : un jeu denfant  ! Attention cependant, l’utilisation de ces PPA peut ne pas être sans conséquence et fragiliser votre système. Mais ce n’est pas toujours le cas rassurez-vous.

Ajout de la lecture DVD et Codecs audio/Video

Si vous désirez lire un DVD vidéo, il vous sera nécessaire d’installer le paquet (logiciel) libdvdcss2. Pour cela rendez-vous sur medibuntu ou effectuez la manipulation suivante :

terminal Linux : un jeu denfant  !

Lancer le Terminal (Applications ? Systeme ? Terminal) et copier la ligne suivante :

sudo wget --output-document=/etc/apt/sources.list.d/medibuntu.list http://www.medibuntu.org/sources.list.d/$(lsb_release -cs).list && sudo apt-get --quiet update && sudo apt-get --yes --quiet --allow-unauthenticated install medibuntu-keyring && sudo apt-get --quiet update

Cliquer sur Entrer pour exécuter la commande.

Puis rendez-vous dans Synaptic installez Libdvdcss2.

Vous pouvez également installer les paquets « Kubuntu-restricted-extras », « non-free-codecs », « W32codecs » ou « W64codecs  (si vous utilisez une distribution 64 bits) » et « lame ». Vous devriez être en mesure de lire tous les fichiers audio et vidéos à présent.

Je ne trouve pas mes logiciels favoris que j’utilisais sous Windows  : 

Il est très important de comprendre que GNU/Linux n’est pas Windows, n’essayez pas d’installer ou de rechercher vos logiciels habituels. Sous Linux des équivalents existent pour tout !! Mais ils n’ont évidemment pas le même nom. Pour vous aider dans vos premiers pas voici un tableau de correspondance des logiciels les plus utilisés, pour les autres, Google reste notre ami! icon smile Linux : un jeu denfant  !

tableau logiciels1 Linux : un jeu denfant  !tableau de conversion Linux : un jeu denfant  !

Pour les plus intrépides et pour les quelques rares cas qui nécessitent de pouvoir utiliser un logiciel Windows comme les jeux commerciaux (mais je vous recommande un dual boot sur votre ordinateur) / Spotify / Etc ,il vous sera nécessaire d’utiliser « Wine ».

Mise à jour du système : 

Synaptic et KpackageKit permettent également de faire une mise à jour manuelle du système notamment lorsque vous ajoutez des dépôts et qu’il est nécessaire de rafraichir la liste des logiciels accessibles. Sinon sachez que la vérification des mises à jours se fait automatiquement et ce pour l’ensemble des logiciels installés !! Si si, vous voyez que c’est simple Linux !

MAJ 1024x575 Linux : un jeu denfant  !

Voila en quelques mots comment naviguer sous GNU/Linux, j’espère que ce tutoriel finira de convaincre les plus septiques ! En tous cas tous ceux que j’ai convertis sont ravis, alors pourquoi pas vous ???

Je reste en tout cas disponible pour toutes questions !

Bon « linuxage »

Partager.
Lire les articles précédents :
CyberGhost icone
CyberGhost vous offre un VPN gratuit

Un VPN anonyme qui vous protège des regards indiscrets Vous le savez, il est devenu très simple de pirater des...

Fermer