VOD – Plus de 13 millions d’adeptes en France

batman movie film VOD   Plus de 13 millions dadeptes en France

Selon la dernière étude Médiamétrie, la VOD a le vent en poupe… +56% en un an.

Certains voient dans ces chiffres une réponse à la fermeture de MegaUpload, d’autres à la mise en place d’Hadopi. Pour ma part, je pense que ces 2 évènements ont bien eu un impact, mais il ne faut pas oublier qu’il y a à peine 2 ans l’offre était ridicule en terme de contenu et à un prix exorbitant (toujours).

Nous le voyons clairement aujourd’hui, l’offre s’est démocratisée (CanalPlay, Free VoD, DailyMotion…) Les téléviseurs sont maintenant connectés et l’accès aux plateformes a été grandement simplifié. Toutefois, le coût reste toujours élevé. Attention, nous ne parlons pas du rattrapage (replay) dans cet article.

Mais revenons à nos moutons chiffres : 13,4 millions d’internautes ont déjà regardé une vidéo à la demande payante !

hacker VOD   Plus de 13 millions dadeptes en France

1 internaute sur 3 (31,4%) aurait déjà regardé une vidéo à la demande payante via un service VOD sur son téléviseur, ordinateur, mobile ou  encore sa tablette. Là encore, je suis assez surpris par les résultats de cette étude… J’ai fait la même au bureau. Sur 10 personnes (de 25 à 55 ans), 1 seule personne a effectivement regardé au moins une vidéo à la demande payante. Certes, mes collègues de bureau ne sont pas représentatifs de la France.

Mais on pourrait tourner le problème autrement. Pourquoi ne  sommes-nous pas tous adeptes de la VOD ? Plusieurs raisons à cela et je ne suis pas sûr d’avoir tous les tenant et aboutissant.

La première raison : le prix. Il faut dire que les distributeurs n’y vont pas avec le dos de la cuillère. Visionner un film relativement récent va me coûter environ 5€. Dans le meilleur des cas, je pourrais choisir entre VO ou VF.  Que dire d’un épisode d’une série avec un prix de 2€… Je ne vous parle même pas de l’achat d’un film via un service de VOD, le prix est souvent plus cher que la version en boutique. Le problème vient des grandes sociétés de production et de distribution qui ne veulent rien lâcher.

La deuxième raison : le catalogue. Certains services ne proposent pas que certains catalogues de certaines productions. C’est dommage. L’utilisateur devra jongler avec 2-3 services différents pour avoir un vrai choix.

N’oublions pas le téléchargement illégal. Aujourd’hui, il est en effet possible d’accéder à un catalogue riche (VO+VF, HD, 3D) – bien plus que celui proposé par les éditeurs – et pour trois fois rien… Certains vont même jusqu’à payer, pour télécharger illégalement sur la toile. L’internaute peut regarder sur ces différents écrans (Tv, mobile, PC, tablette) et même partager ses fichiers avec les amis, la famille, ou encore ses collègues.

Si les VOD étaient moins chères, les Français en regarderaient davantage ? Certainement. Mais il faudrait revoir aussi les services proposés. L’offre peut encore être améliorée. Il suffit de regarder ce qui se fait de l’autre côté de l’Atlantique…

Récemment, j’ai rencontré le directeur de Clapfeeder, un service de VOD qui se veut intelligent et social. Nous avons longuement échangé sur l’offre et sur le prix des vidéos. Sans vous dévoiler de secret, l’avenir semble prometteur… Mais il va falloir être patient.

source

Vous aimez cet article, partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
facebook VOD   Plus de 13 millions dadeptes en France3twitter VOD   Plus de 13 millions dadeptes en France4google VOD   Plus de 13 millions dadeptes en France5linkedin VOD   Plus de 13 millions dadeptes en France0pinterest VOD   Plus de 13 millions dadeptes en France0

, , , , , , ,