QNAP TBS-464

Prusa Research : bilan 2020 et annonces pour 2021

Il y a quelques mois je vous ai présenté l’imprimante 3D Prusa MK3s. En même temps, je vous partageais à quel point cette entreprise aimait partager et donner toujours le maximum dans sa relation avec ses clients. Aujourd’hui Prusa Research partage son bilan de l’année 2020 avec des chiffres à la clé. Avec 102 154 imprimantes fabriquées, soit 3 4311 de plus qu’en 2019, on peut dire que la ferme d’imprimantes a bien tourné. Cette dernière compte aujourd’hui 585 imprimantes, pour fabriquer d’autres imprimantes. Cela a permis également de créer des emplois : 618 salariés.

prusa2020 1 - Prusa Research : bilan 2020 et annonces pour 2021prusa2020 2 - Prusa Research : bilan 2020 et annonces pour 2021

Prusa Research

On se souviendra tous de l’année 2020 et Prusa Research aussi. Lors de la pandémie du COVID-19, la ferme d’imprimante a ralenti la cadence pour laisser place à l’impression de visières EPI afin de pouvoir aider le personnel sur le front. Sur un mois, elles ont sorti 25 000 visières. Le fichier est partagé sur la banque de modèles 3D de chez Prusa. Elle est ainsi imprimée dans le monde entier. En juin, Prusa Research obtient la certification CE pour ses visières. Le même mois, 200 000 visières ont été imprimées et envoyées gratuitement depuis le lancement de la fabrication.

Durant cette année, les imprimantes ont eu le droit à plusieurs mises à jour de firmware avec plusieurs améliorations. C’est rassurant pour les utilisateurs. Chaque version n’est pas là uniquement pour corriger des bugs, mais aussi le plus souvent, pour améliorer la qualité de nos impressions ou ajouter de nouvelles fonctionnalités sur la façon d’imprimer. (Firmware 3.9.0 implémente 409 révisions, 108 pull requests et la fermeture de 66 problèmes.).

15 nouveaux filaments

Comme indiqué dans mon article sur la MK3s, Prusa Research fabrique en interne son propre filament. Il ne fabrique pas pour fabriquer, mais pour sortir de nouveaux types, de nouvelles matières afin que cela soit à la fois facile à imprimer, plus solide, plus joli avec un effet … Sur l’année 2020, 15 nouveaux filaments sont sortis.

Le site de dépôt de modèles 3D PrusaPrinter a connu un grand élan qui passe de 8 991 modèles déposés en 2019 à 32 524 modèles en 2020 !

prusa2020 5 - Prusa Research : bilan 2020 et annonces pour 2021

En fin d’année, la MK3s+ et Mini+ reçoivent une mise à jour matériel, surtout la Mini avec la sonde SuperPINDA. La MK3s+ possède aussi cette sonde, mais pour la mini, c’est une évolution plus importante, car celle-ci possédait la sonde MINDA issue de la MK2s et la PINDA pour la MK3. Pour cette dernière, il y a eu des améliorations au niveau de l’extrudeur avec de nouvelles pièces à imprimer. D’autres pièces ont aussi changé, mais elle n’apporte pas de changement sur l’impression, mais sur la facilité du montage. Les imprimantes peuvent passer en modèle + en achetant les kits sur le site officiel.

Une nouvelle feuille d’acier texturée est aussi présentée. L’effet d’impression donné sur la pièce se situe entre la feuille lisse et la texturée. L’effet grain sera moins prononcé.

prusa2020 4 - Prusa Research : bilan 2020 et annonces pour 2021

Et pour 2021…

Prusa Research a créé sa propre ligne de fabrication de filament. La prochaine étape sera la fabrication en interne de la résine utilisée pour les imprimantes résines comme la Prusa SL1. Le prochain projet est le lancement de la fabrication de pièces moulées par injection. Bien sûr, Prusa va continuer d’imprimer les pièces pour ses imprimantes. Ces moules seront utilisés pour les grandes pièces qui prennent le plus de temps. Le temps gagné sur les pièce qui seront moulé, permettra de donner aux pièces imprimé une meilleure finition car elle seront imprimé moins rapidement. Dans la continuité de ce projet, cela permettra de réutiliser les déchets de la ferme d’impression, mais aussi ceux des impressions 3D des universités et des laboratoires d’impression.

L’entreprise se lance également dans la fabrication de circuits imprimés en interne. Cela permettra là encore d’accélérer la production, mais aussi pour les prototypes, donc accélération du déploiement de nouvelles imprimantes ou évolution.

Serveur d’impression

Prusa travaille depuis un moment sur un serveur d’impression comme Octoprint qui se nomme Prusa Connect. La Mini possède un port RJ45 pour le futur, cela n’est pas nouveau, mais Prusa a diffusé quelques captures d’écran de l’interface de son logiciel. Une version bêta publique pourrait sortir en mars.prusa2020 3 - Prusa Research : bilan 2020 et annonces pour 2021

Nouveau Prusament

Côté filament, 6 nouvelles couleurs et pas n’importe quel filament, car il s’agit du matériaux PVB propriétés mécaniques comme le PLA et surtout transparent. Le PVB peut aussi être traité avec de l’alcool isopropylique qui permet de rendre la surface lisse ce qui n’est pas possible avec le PLA.

prusa2020 6 - Prusa Research : bilan 2020 et annonces pour 2021

Une nouvelle imprimante Prusa ?

Et même 4, Prusa Research conçoit depuis un moment un modèle XL, mais il n’y a pas plus d’informations pour le moment. Ils travaillent encore sur l’amélioration de la machine. Cependant, des images d’impression pour teaser devraient bientôt sortir. La présentation de la ferme d’impression qui sera basée sur des XL sera présentée à la Dubaï EXPO 2021. La seconde nouvelle imprimante sera une évolution de la SL1 qui est une imprimante résine. Prusa parle aussi de 2 autres imprimantes sans donner plus d’information.

L’impression 3D existe maintenant depuis pas mal d’années, mais elle est encore à ces débuts. Nous avons hâte de voir ce que nous réservent les prochaines années, surtout du côté de chez Prusa où on sent que la motivation d’avancer est omniprésente. Vous pouvez retrouver tous les détails de l’année 2020 sur le blog de Prusa Research.