Home Assistant : Piloter ses volets électrique

On continue l’aventure de la domotique, toujours avec Home Assistant, suite aux articles précédents. Après avoir vu l’installation et le pilotage du chauffage, nous allons maintenant contrôler l’ouverture et la fermeture de nos volets. Ma maison est équipée, au rez-de-chaussée, de 4 volets roulants électriques avec des interrupteurs muraux de la marque Somfy.

Piloter volet avec HA

Prérequis

Pour rendre vos volets pilotables, vous devrez impérativement disposer de :

  • Une arrivée électrique avec neutre et phase au niveau du bouton à contrôler, car ce n’est pas toujours le cas. Sans cela, il ne sera pas possible d’aller plus loin, car pour contrôler nos volets, nous devrons ajouter un module relais ou un interrupteur qui devra être alimenté en continu.
  • Un moteur à 4 fils (marron, noir, bleu et terre).

Voici le type de bouton classique que je possède avant de piloter les volets.

Quel équipement choisir ?

Avant cela, il était important pour moi de pouvoir toujours contrôler manuellement les volets sans avoir besoin d’un téléphone. Le premier critère était d’avoir toujours un interrupteur au mur. Je m’orientais vers des modules relais à positionner entre le bouton actuel et le moteur, ainsi qu’un boîtier avec une encoche pour intégrer le module dans le mur de manière propre.

Je ne sais pas pourquoi, mais le choix des relais est très limité, surtout en Zigbee. Sur un site très connu de domotique, seuls 2 modèles sont disponibles. Un premier relais de marque MOES, qui est chinois, vous coûtera 25€, ce qui revient à 100€ pour équiper mes 4 volets. Le deuxième est de marque NodOn, de meilleure qualité et français, au prix de 55€, soit un total de 220€. Cependant, veuillez noter qu’avec Home Assistant, la fermeture par pourcentage ne fonctionnera pas avec ce dernier.

Pour les boîtiers, ajoutez 3€, ils sont disponibles ici.

On constate rapidement qu’avec mon installation, cela représente un budget conséquent pour équiper 4 volets.

Un autre type de module tout en un

Étant membre d’un groupe Facebook dédié à Home Assistant, lors d’une discussion, un membre a partagé son retour d’expérience sur des interrupteurs/relais Zigbee tout-en-un. Ces interrupteurs proviennent d’AliExpress, et il les utilise depuis 2 ans. Pour moi, c’est l’occasion de remplacer mes interrupteurs actuels, qui sont vieux, durs et grincent.

Cependant, sur les sites de vente en ligne spécialisés en domotique, je n’ai trouvé aucun interrupteur de ce genre. Il en existe un sur Amazon de la marque Schneider, mais il ne sera pas compatible directement avec ZHA. Selon un commentaire, vous devrez utiliser Zigbee 2 MQTT, mais je n’ai pas trouvé cette information dans la base de données Zigbee pour confirmer sa compatibilité avec Home Assistant. De plus, le prix peut vite grimper, à 62€ pour l’interrupteur plus le cache à ajouter.

Mon choix se porte sur les interrupteurs de AliExpress de la marque LoraTap, à 64€ pour un lot de 4. Le pilotage est tactile, sans système mécanique. Bien que je ne sois pas particulièrement enthousiaste à l’idée d’utiliser des équipements électriques en provenance de Chine, cela ne me dérange pas tant que ce n’est pas un disjoncteur ou quelque chose qui demande beaucoup de puissance.

Il existe deux versions de ces interrupteurs. Les premières générations ne permettent pas une ouverture selon un pourcentage spécifique, et il vous reviendra d’arrêter le volet si vous souhaitez une ouverture partielle, par exemple à 50%. Les secondes générations, théoriquement, offrent la possibilité d’ouvrir les volets avec un curseur pour choisir le pourcentage. Après réflexion, j’ai opté pour les secondes générations, en prenant en compte que les icônes de fermeture/ouverture diffèrent entre les deux. Les générations 2 sont davantage orientées pour piloter des rideaux.

Sur AliExpress, vous trouverez de nombreux interrupteurs de volets, certains étant même compatibles Wi-Fi, ce qui permet de piloter vos volets sans créer un réseau domotique.

Le montage

L’installation se fait facilement grâce à la notice serte en Anglais mais en image.

L’interrupteur est livré avec un bout de fil pour le neutre, que vous devrez connecter au fil montant vers le moteur. Cela permet de l’alimenter afin qu’il reste toujours accessible sur votre réseau Zigbee. Un Wago à sertir est fourni avec l’interrupteur, mais je ne l’ai pas utilisé, préférant monter ce bout de fil sur le domino déjà présent.

Il se monte parfaitement à la place des anciens interrupteurs, les borniers à vis indiquent les couleurs des fils à connecter. Dans mon cas, je ne suis pas sûr si les moteurs ont été montés à l’envers, car sur mes 4 volets, l’interrupteur était inversé. Dans ce cas, il suffit d’inverser les fils noir et marron qui correspondent à la montée/descente. D’ailleurs, sur la photo de mon interrupteur d’origine Somfy, on voit que le logo est à l’envers. L’électricien n’a vraiment pas bien fait les choses, alors qu’il aurait pu faire comme moi. Je vous recommande de tester une ouverture avant de remonter complètement l’interrupteur. Le module est assez profond, il rentre juste dans la boîte.

Voici un avant / après changement des interrupteurs.

Intégration et configuration sur Home Assistant

Une fois que tout est en place, mettez votre Home Assistant en mode découverte. L’association se fait en maintenant enfoncé le bouton du milieu pendant quelques secondes. Une fois associé dans votre module Zigbee, vous trouverez votre interrupteur directement reconnu comme « cover » (volet) avec les boutons de pilotage. Répétez l’opération pour tous vos volets. Sur l’un des volets, le bouton central est resté en clignotement. J’ai simplement supprimé l’interrupteur et refait l’association, car la découverte semblait avoir du mal à se faire.

Calibrer votre interrupteur

Il va maintenant falloir régler les délais, par défaut ils sont sur 120 secondes, par exemple si votre volet met 30 secondes à se fermer l’interrupteur remontera le statut fermé seulement 90s après.
Pour cela allez sur votre interrupteur, cliquez ensuite sur les 3 points pour sur Gérer l’appareil Zigbee.

Maintenant, il va falloir régler les délais. Par défaut, ils sont réglés sur 120 secondes. Par exemple, si votre volet met 30 secondes à se fermer, l’interrupteur ne remontera le statut « fermé » que 90 secondes après. Pour effectuer ce réglage, allez sur votre interrupteur, puis cliquez sur les 3 points puis sur Gérer l’appareil Zigbee.

Dans la nouvelle fenêtre, sur Groupe cherchez TuyaCoveringCluster puis dans Attributs du groupe calibration. Pour passer en mode calibration, indiquez la valeur 0 puis cliquez sur Écrire l’attribut et garder la fenêtre ouverte. Descendez votre volet, une fois fermé, appuyez sur le bouton pause. Remontez le volet et appuyez de nouveau sur stop. Maintenant à Valeur indiquez 1 et cliquez sur Écrire l’attribut. Tester pour voir si votre relais coupe bien une fois votre volet ouvert et fermé.

Petite astuce : mes grands volets mettent plus de temps à monter. J’ai chronométré la montée et lors de la calibration, je ferme le volet et avant d’appuyer sur STOP, je compte 5 secondes supplémentaires. En théorie, il n’est pas nécessaire de monter et de descendre le volet pour la calibration ; un seul mouvement suffit.

Mise en place sur votre Dashboard HA

Pour une intégration plus complète, je vous recommande d’ajouter Mushroom. Il vous faudra passer par HACS pour l’installer. Vous trouverez beaucoup de tuto sur ce plugin. Une fois installé, ajoutez une carte et recherchez cover.

Sélectionnez votre volet et activer les différents contrôles que vous souhaitez. Les boutons de base pour monter / descendre et un bouton qui permettre de régler l’ouverture à l’aide d’un curseur.
Voici nos boutons avec les différents modes.

Après quelques tests, j’ai désactivé l’utilisation du contrôle de position. Si je demandais 50%, mon volet était plus fermé à 80%. Je pense qu’il ne prend pas en compte l’espace ajouré entre les lames. On va faire un exemple, si votre volet met 20 secondes à fermer, il faut fermer 10 secondes pour avoir les 50%… sauf que ce n’est pas vraiment le cas. Mon volet va atteindre la moitié de la fenêtre en 5 secondes donc 50%, 5 secondes après le volet arrive en bas mais il reste les espaces ajourés entre les lames. On ajoute 5 seconde puis j’ai ajouté 5 secondes car il met plus de temps à s’ouvrir.

Cela n’est pas lié aux interrupteurs car un ami a aussi le souci avec des Qubino, une marque connue de module. Je n’ai pas encore fait des recherches sur ce sujet afin de voir si avec un bout de code je pourrais faire cette correction. Notre carte finale avec tous les volets.

Les petits plus

Le but de la domotique, c’est de se simplifier la vie. On va donc faire un cover qui va nous permettre de fermer les 4 volets avec un seul bouton. Sur Home Assistant, allez sur Paramètres puis Appareils et Services et enfin sur Entrées.

Cliquez maintenant sur Créer une entrée et choisir Groupe.

Choisissez Groupe de fermetures, indiquez un nom puis dans Membres ajoutez tous vos volets et Valider.

Vous pouvez maintenant l’ajouter sur un lovelace.

On va ajouter une tuile avec badge, qui va changer de couleur et indiquer le nombre de volet ouvert et fermé. J’ai trouvé ce bout de code au détour d’un forum. Il vous faudra le module Mushroom indiqué plus haut.
Pour ajouter cela sur un LoveLace cliquez sur les 3 points, puis sur Modifier le tableau de bord. Modifiez soit une carte déjà existante ou Ajouter une carte.

Cherchez Manuel dans la liste des cartes puis indiquez le code ci-dessous.

Dans le code, il vous faudra remplacer cover.volet par le nom du groupe que vous avez créé. Vous pouvez retrouver cette information sur le bouton que l’on a créé qui ferme tous les volets.

type: vertical-stack
cards:
  - type: custom:mushroom-template-card
    primary: Volet
    secondary: |
      {% set all = expand('cover.volet')| list -%}
      {% set closed1 = all | selectattr('state','eq','closed')|list|count%}
      {% set open1 = all | selectattr('state','eq','open')|list|count%}
      {{closed1}} Fermés / {{open1}} ouverts
    icon: |
      {% if is_state('cover.volet', 'open') %} 
        mdi:window-shutter-open
      {% else %}
        mdi:window-shutter
      {% endif %}
    icon_color: |
      {% if is_state('cover.volet','open') %}
        red
      {% else %}
        green
      {% endif %}
    badge_icon: |-
      {% set all = expand('cover.volet')| list -%} 
      {% set open1 = all | selectattr('state','eq','closed')|list|count%}
      {% if open1 == 1 %}
        mdi:numeric-1
      {% elif open1 == 2 %}
        mdi:numeric-2
      {% elif open1 == 3 %}
        mdi:numeric-3
      {% elif open1 == 4 %}
        mdi:numeric-4
      {% elif open1 == 5 %}
        mdi:numeric-5
      {% elif open1 == 6 %}
        mdi:numeric-6
      {% elif open1 == 7 %}
        mdi:numeric-7
      {% elif open1 == 8 %}
        mdi:numeric-8
      {% else %}
        none
      {% endif %}
    badge_color: |
      {% set all = expand('cover.volet')| list -%} 
      {% set open1 = all | selectattr('state','eq','open')|list|count%}
      {% if open1 == 0 %}
        green
      {% else %}
        red
      {% endif %}
    card_mod:
      style: |
        :host {
          --mush-badge-icon-size: 0.95em;
        }

Voici ma carte finale pour les volets. Elles est volontairement petite car cette lovelace est sur mon écran de pilotage.
Toujours dans l’optique de contrôler la maison sans dépendre d’un téléphone, voici un aperçu de mon écran de contrôle de la maison sur la page dédiée aux volets. Un article détaillé sur cet écran est prévu. La qualité de la photo ne rend pas justice aux couleurs, qui sont plus vibrantes en réalité. Bien que tout ne soit pas affiché sur l’écran, l’élément le plus utilisé est le bouton permettant de fermer tous les volets en un seul clic. Bien sûr, on peut faire défiler l’écran pour accéder aux boutons situés en bas.

  1. Super article comme d’hab, j’avais au début des interrupteurs zemismart en wifi mais l’inconvénient que j’avais
    1- il perdait régulièrement le wifi malgré un sytème Orbi à la maison.
    2- je n’avais pas le % de la position du volet

    depuis je suis passé sur des FIBARO Walli Roller Shutter et j’en suis pleinement satisfait
    Intégration sur Z-wave JS avec une clé Aeotec Z-Stick 7 USB stick

  2. Ah dommage je cherchais a passer mes volets Somfy radio sous HA. Mais ce n’est pas le cas de cet article. Mais merci de ton retour.

    1. Ça se fait très bien avec un module rfxcom qui permet de communiquer en radio avec un tas d’appareils.

      Sinon pour les volets je préfère les Shelly‚ alors oui c’est wifi mais le rapport qualité prix est top !

  3. Hello, super article!
    Je voulais juste apporter une précision/correction : je suis équipé des modules NodOn chez moi et je confirme que le contrôle en % fonctionne parfaitement (j’utilise Z2M par contre donc je ne sais pas si c’est pareil sous ZHA).

    En revanche je confirme le phénomène par rapport aux espaces entre lames qui décalent les valeurs % mais je m’y suis fait. Pour mes automatisation, j’ai placé les volets dans les positions qui m’allaient bien et j’ai relevé les valeurs pour ensuite les utiliser derrière comme je voulais.

  4. Bonjour,
    Je pense que le problème des volets roulants vient du moteur qui a une vitesse de rotation constante, mais lorsque le volet descend, le diamètre de l’enroulement diminue, donc le volet ralenti vers la fin. C’est l’inverse à la remontée où le volet accélère. La vitesse n’est pas linéaire Il faudrait des moteurs qui régulent leurs vitesse de rotation pour avoir une vitesse de déplacement du volet constante.

  5. Bon tuto! Merci.
    Avec les mini modules SC500zb, ça fonctionne parfaitement aussi. L’intégration dans ha est identique. C’est adapté pour ceux qui veulent conserver leurs interrupteurs muraux classique.

  6. Bonjour,
    Je rencontre un problème, le groupe se créer correctement néanmoins je ne peut pas avoir accès à la commande « descente » des volets. Elle est grisé et je ne peux pas cliquer dessus.
    Les commandes « montée » et « stop » fonctionne bien.

    Mes volets sont en RTS commandés par un Airsend

  7. Bonjour, merci pour ce super tuto! C’est exactement ce que je cherchais pour calibrer mes volets sous home assistant!
    Mais dans la partie gérer mon appareil, je ne trouve pas le « TuyaCoveringCluster »… est ce que tu as intégré tes volets avec ZHA ou Z2M? Merci d’avance!

  8. Bonsoir,
    merci pour le partage de compte mais il doit falloir autre chose pour que le nombre de volets ouverts ou fermés se mettent à jour

  9. Bonjour,
    Merci pour cet article qui m’ouvre le champ des possibles.
    J’ai des volets de marque Somfy et je souhaite, comme décrit dans l’article, les contrôler à distance pour les domotiser.
    J’ai acheté des modules « pas chers » et je constate que ça ne fonctionne pas : j’entends bien les relais s’activer (petits clacs) mais les volets ne bougent pas.
    Avant que je n’achète les modules listés ici, est-ce que quelqu’un peut m’expliquer pourquoi ?
    En vous remerciant d’avance.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.