Mini PC industriel (partie 2 : Logiciels)

Il y a quelques jours, je vous ai présenté mon Mini-PC industriel. Sa configuration est très intéressante (puissance, consommation électrique, bruit…) et son tarif également : entre 130 et 190€. Aujourd’hui, je vous propose de partager mes expériences autour de la partie logicielle. Comme vous allez pouvoir le constater, les possibilités sont nombreuses. Explications…

minipc serveur part2 - Mini PC industriel (partie 2 : Logiciels)

PC Bureautique

Pour rappel, le Mini-PC dispose de 8Go de RAM. Windows 10 est très fluide et le GPU intégré au N4100 (UHD 600) suffit largement. Par contre, le processeur N4100 montre tout de même assez vite ses limites, notamment avec le « multitâche ». Je pense que le J4105 serait peut-être plus adapté à cet usage. En effet, au même tarif, le J4105 aurait apporté un petit boost de puissance non négligeable à la machine pour cette utilisation. Cependant, sa consommation électrique est plus importante (bien que relativement faible).

Conclusion : c’est un bon produit pour de la bureautique d’appoint. Pour un travail au quotidien, on souffre vite de ce petit manque de puissance.

Box Retrogaming

J’ai essayé Recalbox, car c’est un système que je connais bien. J’apprécie ce dernier, mais il en existe d’autres (exemple : Batocera). Je n’ai eu aucun souci avec l’installation de Recalbox. Le système est rapide, fluide et le matériel est bien reconnu ! En quelques minutes, Recalbox est fonctionnel. C’est un vrai plaisir de pouvoir jouer à ces anciens jeux sur une petite machine silencieuse. Le module WiFi est automatiquement reconnu… par contre le boîtier ne fait pas Bluetooth, dommage ! À noter qu’un module WiFi/Bluetooth au format Mini-PCIe (ou USB) ne coûte que quelques euros.

recalbox - Mini PC industriel (partie 2 : Logiciels)

L’émulation PS2 est-elle possible ? Je n’ai pas de quoi tester, mais c’est une question qui revient souvent. À mon avis : NON. Le processeur est trop faible pour cela. Peut-être qu’un lecteur de Cachem pourra nous confirmer/infirmer la chose ? 🙂

Media Center

Pour le multimédia, que ce soit le CPU N4100 ou J4105, les deux processeurs possèdent un GPU UHD 600. Ils sont de la génération Gemini Lake et possèdent les fonctionnalités vidéo suivantes :

N4100 / J4105
Décodage Encodage
MPEG-2 OUI OUI
AVC OUI OUI
VC-1 OUI NON
VP8 OUI OUI
HEVC OUI OUI
HEVC 10 bit OUI (8K) NON
HEVC 12 bit NON NON
VP9 OUI
NON
VP9 10 bit OUI (4K)
NON
VP9 12 bit NON NON
AV1 NON NON

On peut voir que les formats les plus courants sont décodés sans soucis : le H.264 (AVC) et le H.265 8/10bit (HEVC) sont pris en charge. Le couple CPU/GPU permet un affichage en Ultra HD/4K à 60Hz max. S’il est possible de lui installer Kodi ou simplement VLC (Windows ou Linux), il est en concurrence avec les lecteurs multimédias disponibles à partir de quelques dizaines €. Par contre, le PC ici aura bien d’autres avantages. En effet, il sera bien facile de naviguer sur un site Web, consulter ses mails avec un clavier/souris depuis la TV, etc. Cela fera de lui un MediaCenter idéal pour Plex, Kodi ou même PowerDVD… et plus si affinité.

Serveur Proxmox

Le N4100 (tout comme le J4105) est tout à fait adapté pour faire de la virtualisation. Comme on peut le voir dans la documentation du constructeur, celui-ci possède les jeux d’instruction nécessaires. Ainsi, il offre une compatibilité et de bonnes performances en virtualisation.

Processeur Intel Celeron N4100 - Mini PC industriel (partie 2 : Logiciels)

Par souci de compatibilité, j’ai d’abord installé une Debian minimaliste (sans interface graphique). Puis, j’ai suivi la procédure venant du Wiki de Proxmox afin de l’installer. En effet, l’installation depuis l’ISO de Proxmox n’aboutissez pas, la carte réseau (Realtek) n’était pas détectée ! Une fois l’installation terminée, à vous les joies de la virtualisation !

Proxmox Virtual Environment - Mini PC industriel (partie 2 : Logiciels)

Attention : le PC ne possède « que » 8 Go de RAM, ce qui peut rapidement être limitant pour la virtualisation de système d’exploitation avec interface graphique !

Serveur NAS

On arrive ici dans le vif du sujet. En effet, c’est avant tout à cet usage que je dédie cette machine ! J’ai testé Unraid, TrueNAS Scale (version Alpha) et OMV. Dans les trois cas, le PC et ses composants sont reconnus par les systèmes d’exploitation. Pour Unraid, j’ai dû forcer le boot sur la clé sans UEFI afin que cela fonctionne, contrairement à TrueNAS Scale ou OMV. Les clés ou disques branchés en USB3 sont directement reconnus. Les performances sont au rendez-vous…

openmediavault - Mini PC industriel (partie 2 : Logiciels)

Pour cet usage, le N4100 a des avantages non négligeables par rapport aux autres versions, comme la consommation électrique plus faible et aussi 4 ports USB 3. (au lieu de 2* USB3 et 2* USB2). La puissance du processeur est suffisante pour en faire un serveur NAS performant, l’architecture x86_64 du processeur le rend compatible avec grand nombre de conteneurs Docker… avec l’aide des 8 Go de RAM. Ensuite, le GPU intégré (UHD600) permet d’en faire un serveur NAS multimédia performant (avec par exemple Plex* ou Jellyfin). Il sera possible de faire quelques transcodages simultanés sans faire souffrir le processeur. Le GPU est capable de gérer le décodage des formats H.264 / H.265 jusqu’à 10bit, VP9 jusqu’à 10bit et VC-1.

*Le transcodage GPU sur Plex nécessite de posséder le Plex Pass.

Conclusion

Voilà, ce second article touche à sa fin et clôture mon retour d’expérience avec un Mini-PC XCY. Difficile de dire si je ferai d’autres articles pour le moment. Ce qui est sûr, c’est que je ne regrette pas mon achat. Les Mini-PC industriels de la marque XCY oscillent entre 130 et 190€ et il faut avouer qu’ils sont très efficaces. Le modèle que je possède est silencieux, performant, riche en interfaces et il fonctionne avec de nombreuses solutions applicatives… Je le recommande !

  1. Bonjour,

    L utilisation en nas
    m interesse, mais vous utilisez quoi comme stockage s il vous plait.

    1. Salut,
      Des disques USB3 de chez WesterDigital MyBook ou Éléments, suivant les promos 🙂

      1. Bonjour
        Donc les disques restent en externe sur le port usb3? Les disques durs à l’intérieur sont assez fiable et généralement de technologie CMR plus fiable que SMR pour une utilisation NAS
        Mais quand est-il des boîtiers ?
        Les boîtiers sont ils fiables?j’ai eu de grosses mésaventures avec les boîtiers des Seagate 8To mais je n’ai aucun recule sur les WD dont par ailleurs on me dit du bien.
        Merci pour vos retours

        1. Salut,
          Je n’ai pas de souci de fiabilité avec les disques ou les boîtiers WD.
          Par contre, il faut savoir que WD ( entre autres ) utilise un chiffrement des disques ce qui a pour conséquences 2 choses :
          – Le boîtier n’accepte pas autre chose qu’un disque Western
          – Les données du disque ne sont pas exploitables sans le boîtier ( Exemple : l’alimentation du boîtier est HS ou même le contrôleur, il est bien sûr possible de sortir le disque du boîtier, mais les données ne seront pas lisibles, il faudra forcément formater le disque pour l’exploiter de nouveau )

  2. Bonjour et merci pour cet article.
    En tant que lecteur multimédia, savez-vous s’il supporte le HDMI-CEC ?
    Merci

    1. Bonjour,
      je n’ai pas essayé, mais je ne pense pas. L’HDMI CEC n’est pas seulement logiciel, mais aussi hardware, je pense que si cela avait été implanté dans ce mini pc, le constructeur l’indiquerait.

      Dans tous les cas, je vais faire la demande au constructeur, je reviendrai vers vous quand j’aurai une réponse de sa part.

  3. Hello,

    Merci beaucoup 🙂 de bonnes idées pour mettre en pratique

    J’ai quelques questions pour nos experts !

    1) Pour quelqu’un qui souhaite faire du NAS et de la virtualisation quel serait le meilleur scénario ?
    a) Proxmox en natif + Unraid/TrueNas en VM ?
    b) Unraid/TrueNas en natif et VM dans le gestionnaire intégré ?

    2) Je comprends bien l’intérêt de ces petites puces en low TDP mais pour un serveur de virtualisation ça n’est pas un peu léger ? Est-ce qu’il y aurait des puces dans les 15-20W avec plus de threads qui mériteraient le détour ?

    Merci !

    1. Salut,
      La version J4105 pour 10W permet déjà une puissance plus élevée.
      Il existe également des versions avec des TDP de 30W voir plus et des performances bien supérieures forcément. Cela dépend surtout de tes besoins en virtualisation.

      Par exemple, le N4100 et J4105 sont « limité » a 8Go de RAM ( bien qu’il soit possible d’en certains cas d’aller au-delà ), pour de la virtualisation d’OS avec bureau les 8Go partent vite 🙂

      Idem pour la puissance CPU nécessaire, qui dépendra beaucoup de l’utilisation que tu lui prévois.

      1. okay je comprends

        Sur la virtualisation, des 4 threads sont monopolisés par les threads déjà distribués aux VM ou on imagine qu’on peut voir 4VM avec chacune 4 threads et chacune « pompe » ce dont elle a besoin ?

        1. Si par exemple tu as 3 machines, avec Proxmox, tu peux attribuer les 4 coeurs aux 3 machines, qui utiliserons donc chacune le CPU en fonction de leurs besoins.

  4. « Il sera possible de faire quelques transcodages simultanés sans faire souffrir le processeur »
    Non, illusoire sur des flux vidéos.

  5. Pourquoi donc ? En utilisant la puce GPU, c’est tout à fait possible.

    1. Parce que j’ai plexpass et que j’ai pris le temps de tester.
      Ça ne fonctionne pas.

      1. Il doit y avoir quelque chose qui coince alors, car même s’il n’est pas possible de tenir 8 flux en même temps ( comme sur le UHD630 ). Le UHD600 permet sans soucis de transcoder, c’est le même que dans le J4025/J4125 ( DS220+ / DS920+ ), à la différence que le UHD du J4025/J4125 a une fréquence 50Mhz plus élévé.

      2. Salut,
        Suite à ton commentaire, j’ai réinstallé Plex sur mon MiniPc avec le CPU N4100.
        Résultat, sur un fichier H264 environ 8200kb/s

        Si je transcode en « soft » à 720p ( sur le graph a -1m45 ), la charge est presque de 100% et cela ne redescend pas. Mais la lecture est fluide.

        Si je transcode en « hard » à 720p ( sur le graph à -30sec ), la charge est de 20% pendant quelques secondes, puis se stabilise à quelques %.

        Graph : https://i.imgur.com/fsv7EcP.png
        Fichier ( Trailer « Je suis une légende » ) : https://i.imgur.com/avAN9J7.pnghttp://download4.dvdloc8.com/trailers/divxdigest/i_am_legend-1080p_blu-ray_trailer.zip

  6. Bonjour @Evotk,
    Je suis utilisateur d’un ds920+ plutôt bien équipé, 20Go mem, 4SSD, fibre 1Gbit/s. Le soir, il sert aussi à Plex, 2 box locales et 3 utilisateurs accès exter, en general 3 accès simultanné, rarement plus. des contenus 4K et 1080p de 1h 30 mini, 10 Mbps en local en moyenne pour du 1080p de qualité. en 4K HDR ça grimpe beaucoup plus haut.
    Et bien l’experience à l’usage fait que le transcodage n’est pas assez fluide pour une lecture correcte de ce qu’on peut regarder le soir sur un serveur plex… Je m’attache à ce qui interesse ceux qui accedent à mon PMS et qui m’en parlent, la qualité du visionnage, image, son, fluidité. La charge n’interesse personne de ceux qui regardent un film connecté à mon PMS.

    L’image de ton test indique que tu as lancé un flux unique, sur un fichier de 2 minutes et 4 Mbps… C’est loin d’être un débit qualitatif conséquent de plusieurs flux correspondant au visionnage de films. C’est tout de même très leger pour justifier « Il sera possible de faire quelques transcodages simultanés sans faire souffrir le processeur. »
    Il est evident qu’avec un fichier de 20 secondes en mémoire tampon, parametres du transcodeur qualité mini et vitesse en arriere-plan au max, le transcodage fonctionne parfaitement charge à 0.01%. je te confirme que ça transcode super bien même…
    je partage completement ce qu’a écrit @plex au dessus, pas adapté pour ces machines.
    D’ailleurs, je connais quelques gros serveurs Plex ‘partagés’ sur lequels le transcodage du flux vidéo est désactivé volontairement pour ces raisons évidentes.

    … 😉

    1. Salut,
      Effectivement, le fichier est un petit fichier. J’ai remonté mon serveur PLEX sur le N4100 uniquement pour répondre à @plex et je ne souhaite pas me lancer dans le transfert d’un fichier de 15Go. Dans tous les cas, cela ne change rien à la charge max.

      Les réglages du transcodeur sont ceux par défaut. J’ai un serveur PLEX sur un UHD630, et je tiens plus de 12 flux 1080p>1080p 8Mega.

      Je ne parle pas de transcodage 4K ( qui pour moi n’a aucun sens ). Bien sûr que je parle de « plusieurs flux simultanés ».
      Pour info, même un Raspberry Pi arrive à faire du transcodage sur Plex, sur 1 flux.

      Par contre, beaucoup de choses peuvent expliquer les problèmes rencontrés, dans les plus courants : sous-titres PGS, ou fichier mal encodé venant de tracker public comme Y*G, …

      Sur les gros serveurs PLEX partagés, dont tu parles, beaucoup tourne sur des serveurs ne possèdent pas de iGPU/GPU, et avec beaucoup de monde, partant de là, il faut effectivement mieux désactiver le transcodage, sinon c’est vite la foire !

  7. Bonjour.
    Article très intéressant.
    J’envisageais d’acheter un PC NUC (comme le Intel NUC NUC6CAYH autour de 140 € sans SSD ni RAm à ce prix), pour lire des vidéo en ligne sur la TV.
    Pensez-vous que ce mini PC, tout équipé et moins cher, ferait le job ?
    Merci d’avance !
    Fred.

    1. Salut Fred P.
      Oui le modèle N4100 a sensiblement ( le N4100 reste un petit peu meilleur ) la même puissance CPU que le modèle que tu cites ( NUC6CAYH ) , et consomme max 6W, contre 10W pour le NUC Intel.

      Si tu pars sur le modèle J4105 ( qui a la même puce graphique que le N4100 ) , tu gagnes environ 30% de puissance CPU en comparaison avec le NUC Intel, pour une consommation identique ( 10W ) et un coût plus faible ( car déjà équipé en RAM ).

Les commentaires sont fermés.