Prise en main du DNS dynamique de Synology

Avec les NAS, nous rassemblons nos données dans un appareil toujours « prêt et dispo ». Ceci nous conduit à chercher à avoir toujours nos données accessibles. L’accès à nos données sur un réseau local est très bien géré par nos systèmes d’exploitation modernes, mais ce n’est pas le cas dès que l’on veut le faire de loin.

Comme tout le monde n’a pas d’adresse IP fixe et que de toute facon, une IP n’est jamais très sexy pour indiquer son serveur aux amis, il est fortement recommandé d’utiliser un service « DNS dynamique ».

Parmi les sociétés qui fournissent gratuitement de tels services, nous avons entre autre :

  • dyndns.org
  • no-ip.com

Les firmware de nos NAS gèrent déjà ce genre de service. Le paramétrage est assez simple, mais il est nécessaire de s’inscrire préalablement à l’un de ces services.


Panneau de configuration ezCloud
La nouveauté du nouveau firmware de Synology est de fournir un service « Dns dynamique par Synology » dont toute l’inscription se fait à partir de l’interface de gestion du DSM. Pour tester le service, nous allons créer une adresse « cachem ». L’inscription démarre directement en cliquant sur le bouton « s’inscrire maintenant » si le service « Synology » est sélectionné.

Enregistrement DDNS

Vous choisissez le début du nom de domaine, et sélectionner la fin dans la liste proposée. Un petit regret, il n’y a pas de nom de domaine « francophone ». Nous choisissons « cachem.dsmynas.com ». Il suffit de remplir les différentes informations et ne pas oublier de cocher l’accord des termes d’utilisation du service.

enregistrement DDNS synology

Une fois la validation faite le gestionnaire synchronise notre adresse IP avec le serveur de Synology. Le statut est indiqué à « normal » : notre nom de domaine est en service.

Finalisation DDNS en service synology

Afin de pouvoir accéder aux services rendus par notre NAS, il reste encore à ouvrir certains port sur notre box/routeur. Ces paramétrages dépendent de chaque constructeur/fournisseur d’accès. Nous vous conseillons d’aller jeter un œil sur internet si vous ne savez pas faire. C’est relativement simple et prend à peine plus de temps que ce que nous venons de faire.

Un grand merci à Olivier