Les conseils de nos pharmaciens vont devenir payants ?

Seront-ils remboursés par la Sécurité Sociale ?

Les pharmaciens, au même titre que les médecins généralistes prendraient en charge le suivi de leur patient, de leur « capital santé » comme l’explique la campagne publicitaire de Giphar.

Mise en situation :

Moi : « Bonjour, j’ai mal à la tête. Pourriez-vous me donner des Effe… »

Le pharmacien : « Efferalgan 1g, ca fera 2€ la boite et 15€ le conseil. Vous avez votre carte vitale sur vous… »

Et bien sûr pas de notion de résultat. Le pire, c’est que le pharmacien pourra vous conseiller d’aller voir votre médecin. Ça fait cher le conseil.

Le ministère de la Santé pense à un remboursement par les mutuelles (sic).

Et comme dirait Enrico :
Donnez donnez dodo-onnez
Donnez donnez moi
Donnez donnez dodo-onnez
Dieu vous le rendra

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.