Présentation et test de la nVidia Shield TV

3

Aujourd’hui, je vais vous présenter la box Android la plus puissante du marché : la Nvidia Shield TV !
Il s’agit de la version 16Go, commercialisée à 199 euros (également disponible en version 500Go à 284 euros). Dans les faits, cela ne change rien, car vous pouvez très bien y connecter un disque dur externe ou une clé USB pour avoir du stockage supplémentaire.

Présentation de la Nvidia Shield TV

Sans plus attendre, passons au vif du sujet. Caractéristiques :

  • Android TV 6.0
  • Processeur Tegra X1 huit cœurs 64 bits avec 4 coeurs A57 @ 2 GHz + 4 coeurs A53
  • GPU Maxwell 256 CUDA-core
  • 3Go de RAM LPDDR4-3200
  • Capacité de 16Go ou 500Go
  • Port Micro-SDXC
  • 2 ports USB 3.0, 1 port microUSB, 1 sortie HDMI 2.2 (video jusqu’en 4K Ultra-HD @60 (VP9, H265, H264)), 1 port Gigabit Ethernet, 1 port IR
  • Wifi MIMO, Bluetooth 4.1
  • Audio Dolby 5.1 et Surround 7.1
  • Dimensions de 130x210x25mm pour 654g.

En résumé : processeur Tegra X1 ultra performant, 3Go de DDR4, ports USB 3.0, HDMI 2.2,… que du haut de gamme !

Déballage

Tous les accessoires et câbles sont fournis ! (câble HDMI 2.2, prises électriques US et FR, alimentation et manette sans fil)

Maintenant que le tour du propriétaire est fait, nous allons démarrer la bête. Première chose à faire : l’association avec votre compte Google. Deux solutions :

  • Utiliser votre téléphone portable ou ordinateur : cela permet à la Shield de récupérer automatiquement les informations de votre compte Google. Impératif, il faut que votre équipement soit relié au même réseau WiFi.
  • Utiliser votre mot de passe Google

Tout se fait intuitivement…

La Shield va se mettre directement à jour (ici, 912Mo à télécharger) :

On accepte le Contrat de licence :

Nous avons le droit à un petit explicatif de la manette :

Tout est prêt !

Enfin nous arrivons enfin à l’interface Android :

De suite, nous remarquons qu’une Mise à jour est disponible pour les accessoires Shield ! Très bonne nouvelle, cela permet d’optimiser les commandes, l’autonomie, la reconnaissance vocale,… La mise à jour ne dure que quelque minutes.

WiFi ou filaire ?

J’ai tout d’abord utiliser la Shield en WiFi, n’ayant pas de prise réseau à proximité. Le WiFi est stable et il est suffisant pour une utilisation modérée (Youtube, jeux sur la Play Store). Par contre, si vous souhaitez l’utiliser en MediaCenter (KODI, Streaming de jeux vidéo depuis votre PC…), l’utilisation du port Ethernet est nécessaire. En WiFi j’avais des saccades pendant la lecture d’un film Full HD avec KODI, mais en Ethernet aucun problème. Idem pour Streamer des jeux depuis mon PC, le réseau LAN est obligatoire pour jouer dans de bonnes conditions. Pour cela, j’ai commandé des CPL 2000 Mbit/sec. pour être tranquille. 🙂

Le décodage du H265 se fait sans sourciller et la mise en cache est très rapide (pour les fichiers en 4K par exemple). Si vous possédez une TV 4K, vous allez vous régaler avec une résolution native en 4K fournie par la Shield.

Quelques images d’une vidéo 4K :

L’interface Android TV est fluide, facile à prendre en main et agréable ! Après quelque semaine d’utilisation, aucun plantage rencontré. Les jeux fonctionnent parfaitement, j’ai testé notamment Real Racing 3, un jeu de course plutôt gourmand en CPU et GPU. Il tourne à 60 fps, même pendant les scènes les plus chargées. Je précise que j’utilise une TV 4K, donc les résultats sont très positifs.

La manette est imposante et on le ressent quand on l’a dans les mains. Je préfère la manette de XBOX 360 qui est un peu plus petite, mais c’est une question d’habitude. Aucun problème de déconnexion et on est averti par une popup quand la batterie commence a être faible. L’autonomie de la manette est d’environ 20h, ce qui est un bon point.

Conclusion

Pour conclure, cette petite boîte permet de faire beaucoup de choses ! Vidéos en tout genre, jeux vidéos, stream de jeux depuis votre PC équipé d’une carte graphique NIVDIA GTX compatible, serveur multimédia… Bref, tout pour faire de votre salon un espace de détente entre amis.

Si vous êtes intéressé par des tests hardware (benchs, aida64,…), n’hésitez pas à me demander.

Partager.

A propos de l'auteur

Ingénieur Réseaux et Sécurité et passionné de technologies, j'aime partager et aider sur différents domaines liés aux multimédias. J'apporte ma contribution sur Cachem sur la rédaction d'articles et sur le forum sur des problématiques de NAS.

  • zypos

    Perso cela fait un petit moment que je lorgne sur cette nVidia Shield TV !
    Objectif : pouvoir utiliser plex , Kodi
    Est-il possible de raccorder un dongle TV TNT afin de pouvoir éventuellement enregistrer des émissions ?

    • Flo

      La Shield TV est assez puissante pour décoder ce type de flux. Par contre, je ne connais pas les compatibilités logicielles et matérielles… Le mieux serait que quelqu’un puisse te prêter un dongle pour tester.
      Je n’en ai pas sous la main malheureusement…

    • Jean

      Bonjour zypos,
      J’ai acheté la nvidia il y a de ça quelques mois. L’objectif était de la coupler avec mon NAS DS916+ disposant de plex server dessus et de jouer mes vidéos avec plex sur nvidia. Mais le problème c’est que niveau codec audio. Il faudra donc un ampli ou une télé qui décode les codec pour pouvoir lire la vidéo sans qu’il y ait de transcodage (et pour des codec plutôt répandues comme le DTS 5.1). De même, les sous-titres (.srt) posent quelques problèmes. Je passe par VLC plutôt pour récupérer mes vidéos plex mais on perd quelque peu en facilité et simplicité d’utilisation.
      Sinon pour le reste elle est excellente !

Lire les articles précédents :
NAS – Synology met à jour DSM 6.0.2 update 3

Le célèbre constructeur de NAS Synology est en train de déployer une nouvelle version de son système DiskStation Manager (DSM)...

Fermer