Retour d’expérience : Machine de découpe Silhouette (plotter)

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Pour une utilisation personnelle, j’ai dû me servir d’une imprimante de découpe ou dite « plotter » Silhouette que l’on m’a prêtée. Après l’avoir utilisée un petit moment, j’ai souhaité partager avec vous mon expérience.

Une machine de découpe permet de faire des découpes sur du papier, du tissu, du papier vinyle autocollant et bien d’autres supports. Ce type d’imprimante est livré avec un logiciel spécifique, car il faut vectoriser votre image afin de créer les traits de découpe que l’imprimante suivra. Dans ce domaine un fabricant ressort souvent pour les particuliers, il s’agit de Silhouette et c’est l’une d’entre elles que j’ai utilisé la Silhouette SD.

Installation imprimante Silhouette

Pour son installation, j’ai rencontré plusieurs problèmes. Malgré que le modèle ne soit pas ancien, impossible de l’installer sous Windows 10 l’imprimante reste en autres périphériques. J’ai donc testé avec un autre PC sous Windows 7, là encore installation impossible dans le gestionnaire de périphérique elle reste en erreur.

Je cherche durant plusieurs heures (je n’ai jamais passé autant de temps pour installer un périphérique)… Finalement, je découvre que l’imprimante n’a pas besoin d’être (correctement) installée sous Windows pour être prête à la découpe depuis le logiciel Silhouette Studio. Je rebranche la machine sur mon PC en Windows 10 et effectivement elle est aussi en prête.

Préparer l’image à découper

Maintenant, je peux commencer à préparer mon image. C’est très facile avec l’application Silhouette fournie. La vectorisation se fait en 3 clics. J’ai utilisé une image JPG avec une tête de Mickey noir sur blanc qui permettra une vectorisation sûre. Je sélectionne l’outil de vectorisation, je cadre mon image et valide. Mon image est vectorisée. Le trait rouge correspond à la découpe que fera l’imprimante.

Conseils avant le découpage

Mon image est prête, je vais pouvoir lancer le découpage. Là, ça se complique un peu, car il faut prendre en compte plusieurs réglages pour un bon découpage. En effet vous devez régler la profondeur de la découpe suivant l’épaisseur de votre papier, la force d’appui de la lame, la vitesse de déplacement de la lame et le nombre de passages de la lame.
Attention pour la profondeur, il faudra changer cette dernière, car il y a plusieurs lames. Pour mon utilisation sur papier cartonné, j’ai pu trouver ce qui se fait de mieux chez Silhouette, la lame multiniveau qui permet de régler la profondeur de 0.1mm à 1mm, son prix est de 12€ sur Amazon. L’avantage est qu’avec une seule lame, on peut faire des découpes dans plusieurs épaisseurs sans en acheter d’autres.

Le découpage

Maintenant que tout est OK avec le logiciel, ma lame est montée, il faut charger son papier dans l’imprimante. Mais, il faut coller votre feuille sur un tapis de transfert autocollant. Il faut s’appliquer pour qu’elle soit bien droite et c’est là que la profondeur de votre lame est importante, car si vous découpez trop en profondeur vous allez marquer voir découper le tapis. On peut voir que mon tapis est usé, un nouveau sera à commander avant de rendre la machine.
Astuce : pour éviter d’abimer le support, je règle mon aiguille et la colle contre la tranche de papier pour voir si cela suffit ou je pique le papier avec la lame et passe mon doigt en dessous pour sentir la lame. Cependant, cela n’est pas toujours suffisant. Avant l’impression, vous pouvez lancer un test. L’imprimante fera un découpage dans le coin de votre feuille. Malheureusement, cela ne suffira pas toujours. En effet, la coupe peut ne pas être parfaite à certains endroits de votre modèle et notamment au niveau des angles. C’est pourquoi je vous recommande de faire 2 passages.

Une fois que nous avons tout réglé, on obtient un résultat de découpe net.
Voici les résultats de mes découpes…

Conclusion

Les débuts peuvent être chaotiques et il est possible d’abimer le matériel dès la première utilisation. Une fois que vous avez compris le fonctionnement, cela devient plus facile… mais il faudra rester attentif aux réglages en fonction de chaque type de papier, afin d’obtenir une bonne découpe. Si vous avez plusieurs pages à découper je vous recommande de noter vos réglages dans un bloc note, même s’ils sont sauvegardés avec votre image. Ils pourront vous servir pour une autre découpe sur un support identique.

Enfin, sachez que vous pouvez trouver des machines de découpe Silhouette à partir de 160€… (voire moins).

Partager.

A propos de l'auteur

Dans l'informatique depuis mon plus jeune âge, c’est maintenant mon métier. J'aime tester, apprendre, découvrir. C'est avec plaisir que je partage tout cela et c'est aussi la raison qui m'a fait rejoindre l'équipe de Cachem.

2 commentaires

  1. Dominique Levesque sur

    Article intéressant, malgré des fautes de français évitables, comme « Malgré que le modèle ne soit… » Pour mémoire, malgré que n’est pas français !

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
NAS – Synology annonce l’arrivée du DS218

Le constructeur de NAS bien connu Synology annonce l'arrivée d'un nouveau 2 baies : DS218. Au programme de ce nouveau...

Fermer