RFlink / Domoticz débuter la domotique avec votre NAS Synology (DIY)

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Il y a quelque temps, je me suis renseigné sur la domotique : l’utilisation, le coût, le matériel et l’utilité. Lors de mes recherches je n’avais pas été plus loin. En effet, il fallait compter entre 200 et 300€ la box domotique et dans les 80€ le boîtier pour remplacer les boutons de mes volets Somfy. J’ai trouvé cela cher pour ne plus avoir besoin d’appuyer sur 4 boutons le soir. Mais aujourd’hui, me voilà dans la rédaction d’un article sur la domotique ! Les temps ont un peu changé et le prix aussi. Un collègue m’a parlé du RFLink, un projet open source qui est la copie du boîtier officiel RFXCom.

Domotique DIY

Aujourd’hui j’ai un projet en cours et bien avancé. Je partage avec vous mon expérience et les explications pour vous aider en domotique. Membre d’un club de modélisme, j’ai lancé le projet d’éclairer 2 de nos circuits. Pour cela, je voulais que l’on puisse allumer les projecteurs depuis n’importe où… et surtout depuis un smartphone. Notre terrain fait 6500 m² et le bouton est parfois un peu loin. Étant également équipé d’une vidéo surveillance, la domotique aura un second intérêt. L’éclairage ne servira pas qu’à sa fonction première… nous reviendrons plus loin.

Voici ce dont j’ai besoin:

  • 1 récepteur RFLink ;
  • 2 relais pour commander 2*3 projecteurs ;
  • 1 interrupteur pour commander les éclairages sans smartphone ;
  • 1 NAS Synology ;
  • L’application Domoticz qui sera installée sur le NAS pour commander les éclairages et bien d’autres accessoires compatibles en 433 MHz.

Qu’est-ce que le RFLink ?

RFLink est un projet open source, c’est un firmware qui doit être injecté sur un Arduino. Il prend en charge différentes marques, modèles et types d’appareils que pourrez piloter. La dernière mise à jour date un peu (octobre 2017), mais l’équipe travaille sur une grosse mise à jour. Il faut ensuite assembler quelques composants pour faire son émetteur qui fonctionnera sur la bande de 433,92 MHz. Pour l’émetteur, vous pouvez très bien le faire vous-même ou sur le site nodo-shop, vous trouverez un kit complet à monter. Il vous suffira de faire quelques soudures et d’assembler la platine avec le Arduino Mega 2630. Pour ma part, je suis parti sur un kit avec le boîtier. Dans notre cas, nous allons le brancher sur un NAS Synology (sur le site de nodo, il faudra bien prendre la version Synology). D’après ce que j’ai vu, il faut un condensateur en plus.
Attention, si un équipement est indiqué fonctionner en 433MHz, cela ne veut pas forcément dire qu’il fonctionnera avec le RFLink. Certains ont des signaux propriétaires. Avant tout achat d’un module, il faut voir s’il est pris en compte par le RFLink.
Voici notre émetteur, une fois le tout assemblé.
Vous pouvez voir que je suis parti sur une antenne déportée… En effet, le boîtier sera dans une baie informatique et pour une meilleure qualité de signal, l’antenne sera sortie.

Injection du firmware

Dans un premier temps sur votre PC, téléchargez et installez le driver USB pour connecter l’Arduino Mega. Il est disponible au lien suivant : https://www.arduino.cc/en/Main/Software. Maintenant, téléchargez sur le site de RFLink le fimware. Décompressez l’archive et lancez RFLinkLoader.exe. Sélectionnez le Device Type sur Arduino Mega 2560 puis sélectionnez le port série. Pour savoir sur quel port est connecté l’Arduino, allez dans le panneau de configuration puis sur Système ensuite Gestionnaire de périphériques et tout en bas déployer Ports (COM et LPT) pour moi, il est sur le COM3. Tout en haut, allez sur Select File, allez dans le dossier du RFLink et vous devriez avoir le firmware (RFLink.cpp.hex).

Tout est prêt, cliquez maintenant sur Upload/Program Firmware to device. Une fenêtre DOS va s’ouvrir pour vous donner un aperçu de l’injection du firmware. Notre RFLink est maintenant prêt.

Utilisation avec Domoticz

Le RFLink peut être utilisé avec différent logiciel de domotique. Pour cet article et pour mon utilisation, j’ai choisi Domoticz. La raison principale, c’est Domoticz a un paquet pour NAS Synology. Pour l’ajout du paquet, il vous faudra faire une installation manuelle. Dans un premier temps, allez sur le site au lien suivant : http://www.jadahl.com/. sélectionnez dans la liste la version stable correspondant à votre version de DSM. Ici je choisi la version 4.9700 pour DSM 6.2, on arrive ensuite sur une page avec plusieurs modèles de NAS. Domoticz sera installé sur un RS214, je choisi donc ce NAS. Attention, dans mon cas, le paquet téléchargé n’était pas le bon ! Celui-ci est pour un CPU ArmadaXP or sur ce NAS c’est un Armada 370. Pour voir tous les paquets et choisir le bon, vous pouvez cliquer sur Full Packages List et on trouvera ensuite la bonne version.

 

Installation du paquet

Ouvrez le centre de paquet et cliquez sur Installation manuelle. Allez ensuite sur parcourir et sélectionnez le paquet que vous avez téléchargé pour votre NAS. Cliquez ensuite sur Suivant. Validez par Oui pour la signature numérique. A l’étape suivante, si les ports vous conviennent : ne changez rien, mais notez-les. Ils vous seront utiles pour la suite. Terminez l’installation en cliquant sur Appliquer.

Dans le Centre de paquets, vérifiez bien que Domoticz est en cours d’exécution. Si c’est le cas, alors vous pourrez l’ouvrir en tapant dans votre navigateur préféré l’IP de votre NAS puis le port HTTP (noté précédemment). Par exemple dans mon cas http://192.168.1.137:8084 vous devriez arriver sur le Dashboard de Domoticz.

 

Paramétrage de Domoticz et ajout du RFLink

Domoticz peut être passé en Français, pour cela aller dans Setup puis Setting, choisissiez la langue. Avant de faire appliquer, il va falloir ajouter la localisation… Sinon, il ne prendra pas en compte le changement. Indiquez-la longitude et latitude du lieu où se trouve votre serveur domotique. J’ai mis des chiffres au hasard pour l’exemple.

Ajout du RFlink

Branchez votre boîtier sur un des ports USB de votre NAS. Pour être sûr que celui-ci est bien détecté, avant de l’ajouter dans Domoticz… On va contrôler que le NAS le voit bien. Pour ça allez dans Panneau de configuration puis Centre d’infos. En bas de la page à Périphérique USB, vous devriez voir comme la ligne ci-dessous.

On retourne dans Domoticz sur le menu allez sur Réglages puis Matériels. Entrez un Nom ici RFlink tout simplement (Domoticz peut gérer plusieurs types de récepteurs et de protocoles différents indiquez un nom afin d’associer facilement celui-ci au boîtier). Dans le champ Type défilez la liste pour sélectionner RFLink Gateway USB, laissez sur Désactiver en dessous et dans port série vous devriez n’avoir qu’un choix comme ci-dessous. Pour terminer cliquez sur Ajouter.
Voilà notre serveur domotique est prêt ! Maintenant, il reste à ajouter les accessoires. Sans le savoir, vous avez déjà sûrement chez vous des équipements qui peuvent être ajoutés sur Domoticz (et qui fonctionnent sur la fréquence de 433MHz). Ce fut mon cas ! Mon RFLink captait 2 sondes de température, celle de ma station météo de Lidl (boîtier extérieur), mais aussi la sonde extérieure de mon radio-réveil Phillips que j’ai placé dans la chambre de mon petit. Pour voir cela, on va aller sur Réglages puis Dispositifs.

Voici la liste de tout ce que capte votre RFLink. Il peut y en avoir beaucoup surtout si vous êtes en immeuble (la première capture provient du serveur d’un collègue). Pour ajouter un périphérique, cliquez sur la petite flèche verte, indiquez un nom et cliquez sur Ajouter. Voilà votre sonde et dans le menu Température.
Pour ajouter votre équipement sur l’accueil de Domoticz, cliquez sur la petite étoile.

Ajout de relais pour commander un éclairage

Pour rappel mon projet de base est de gérer des éclairages. Pour cela, j’ai acheté un kit de 2 relais + un interrupteur double pour les contrôler même sans serveur ou pour ne pas avoir besoin du téléphone.
Il s’agit d’un kit DIO que l’on trouve dans les boutiques de bricolage connues. Je suis parti sur cette marque, car après avoir fait des recherches j’étais sûr qu’il serait compatible avec Domoticz et le RFLink. Il faut compter environ 50€ pour l’ensemble. Faites attention à ce que vous allez contrôler ! Ici, les relais sont prévus pour 1000w maximum… C’est suffisant pour moi, car j’aurais 3 projecteurs LED de 50w chacun sur chaque relais.

Montez et câblez vos relais, je passe la partie électricité 🙂 Mon installation n’étant pas dans une maison, mes 2 relais sont montés dans une boîte de dérivation. Ce montage n’est pas recommandé dans la notice. En effet, il est indiqué que les relais doivent avoir au moins un mètre d’écart entre eux. Avant le montage, j’ai fait un test et je n’ai pas rencontré de problème particulier.

Tout est maintenant prêt. Dans Domoticz, cliquez sur le menu Interrupteurs puis sur Ajout manuel. Dans cette fenêtre, indiquez le nom que vous voulez pour votre interrupteur. Pour le type d’interrupteur, il faut sélectionner On/Off, le type sur AC et pour l’ID choisissez ce que vous voulez. Il faudra juste qu’il soit différent à chaque nouveau module que vous ajouterez. Appuyez maintenant sur le petit bouton de votre relais, la LED va clignoter. Cliquez ensuite sur Tester, votre relais va faire plusieurs claquements et votre interrupteur sera ajouté dans Domoticz. Retournez sur Interrupteurs vous devriez voir celui-ci, cliquez sur l’ampoule et votre relais devrait basculer en On et l’icône de Domoticz devrait changer.

Voilà les 2 interrupteurs sont ajoutés et pilotables depuis Domoticz.Vous pouvez maintenant ouvrir le port sur votre box ou routeur pour avoir un accès depuis l’extérieur. L’application sur iOS et Android fonctionne parfaitement. Avant tout, il va falloir activer l’identification.
Aller dans Réglages puis Paramètres. Plus bas, dans la page allez à la section Sécurité et indiquez un nom d’utilisateur et un mot de passe. Maintenant, un identifiant et un mot de passe vous seront demandés pour accéder à Domoticz.

Vous avez maintenant les bases. Il y a de multiples possibilités comme piloter vos volets, des éclairages avec variateur, des bandeaux de LED RGB… Il est aussi possible de créer des événements, par exemple si vous avez un capteur crépusculaire, vous pourriez créer un événement pour que Domoticz ferme vos volets quand la lumière atteint une certaine valeur. On reviendra, je suis en train de créer un système d’alarme sous Domoticz. Il sera associé à une sirène avec flash et des capteurs d’ouverture de porte. On revient sur les éclairages qui seront justement ajoutés dans un événement, en cas de déclenchement de l’alarme.

Partager.

A propos de l'auteur

Dans l'informatique depuis mon plus jeune âge, c’est maintenant mon métier. J'aime tester, apprendre, découvrir. C'est avec plaisir que je partage tout cela et c'est aussi la raison qui m'a fait rejoindre l'équipe de Cachem.

5 commentaires

  1. Merci Serb pour ce tuto ! La domotique c’est un peu l’arlésienne entre les différents protocole (ZWave , Zigbee …) difficile de s’y retrouver ; et les box qui impose un Cloud propriétaire …… Je vais certainement utiliser ton tuto car je possède du matériel DIO , des interrupteurs pour l’éclairage extérieur et des prises secteur pour pouvoir commander à distance de l’éclairage ……

    • Exact et je m’en suis rendu compte en continuant mon projet. Pour l’alarme je suis obligé de passer sur du Z-wave car les sirène et flash ne se trouve pas en 433Mhz.
      Cela sera la suite dans un prochain article.

      • On peut tricher et détourner une alarme incendie en 433Mhz… elle joue son rôle de détecteur et peut servir d’alarme dans les événements programmables !

      • Oui Fred c’est ce que j’ai vu lors de l’avancement de mon projet, et j’ai prévu d’en parler dans mon prochain article.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Cyber Monday… dernier jour pour profiter des promotions

Le Cyber Monday correspond au lundi suivant le BlackFriday. Il a été créé pour inciter les gens à acheter en...

Fermer