Sony et Panasonic en tremblent encore…

Le séisme qui a frappé le Japon risque de compromettre les chaînes de fabrication high-tech. Sur les places financières, les valeurs des nouvelles technologies ont sérieusement chutées.

Inquiétude des marchés vis-à-vis du secteur, qui ne peut plus fournir les composants essentiels à la fabrications des produits. Les fabricants japonais fournissent 40 % des composants électroniques mondiaux.

Les dalles LCD, principalement construites en Corée du Sud et en Chine, dépendent largement de matériel produit au Japon : semi-conducteurs, bandes de silicon… Les appareils photo risquent de souffrir. Deux des principaux constructeurs d’appareils grand public, Sony et Panasonic sont en effet Japonais.

L’un des éléments de l’iPad d’Apple, la mémoire flash Nand permettant le stockage des données est fabriqué par Toshiba. Son approvisionnement est ralenti, en raison des dégâts dont ont souffert les infrastructures japonaises.

Canon : 8 sites à l’arrêt (lentilles, composants pour écrans LCD, imprimantes).

Fujitsu : 10 sites de production fermés (semiconducteurs, microtechnologie).

Hitachi : 6 sites de production endommagées.

Nikon : les 5 usines ont subi des dommages.

Panasonic : arrêt de la production sur le site de Fukushima (appareils photo).

Sharp : fermeture de l’usine d’écrans LED à Sakai.

Sony : premier exportateur d’électronique grand public a interrompu sa production dans huit usines.

Toshiba : une usine de semi-conducteurs a stoppé sa production.

Bien sûr, tout ceci n’est que matériel et sans importance comparé aux vies humaines…

 

 

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.