Une semaine avec le Sony Ericsson Xperia ARC

1

Le Xperia ARC (Xperia X12) est un smartphone sous Android (Gingerbread) design et aux caractéristiques ‘haut de gamme’. Doté d’un écran 4.2 pouces, ce Sony Ericsson est tout en finesse (8,7 millimètres d’épaisseur), grâce notamment à une coque arrière courbée, qui justifie le nom de l’appareil.

J’ai fait un petit sondage auprès de mon entourage. Les avis sont partagés pour la gente Masculine, mais unanime pour la gente Féminine : 100% le trouve Top !

Durant une semaine, j’ai remplacé mon smartphone par ce modèle. Voici mon compte-rendu.

Certes, le Xperia ARC n’est pas le dernier smartphone de la gamme Sony Ericsson, mais vous allez le voir : il a de nombreux atouts.

Première agréable surprise, Sony Ericsson tient à jour la version de l’OS (Android 2.3.3 : Gingerbread) : C’est vraiment une très bonne nouvelle. Certains fabricants devraient suivre l’exemple ! Il se murmure que Android 2.3.4 sortirait en Octobre pour ce téléphone…

L’écran tactile de 4,2 pouces utilise la  technologie Bravia. Résultat : l’image est optimisée/constratée et les couleurs sont éclatantes.  Ce dernier délivre une résolution de 854×480 pixels. L’image restitué est très belle. Globalement l’écran est mieux que le Samsung Galaxy S/Nexus S/Motorola Defy mais légèrement en-dessous du LG Optimus 2X ou encore le Samsung Galaxy S2. Mais je vous rassure, l’image reste de très bonne facture.

Construit autour d’un processeur Qualcomm Snapdragon de 1 GHz et couplé à 512 RAM, le smartphone est rapide et très réactif. Ajoutez à cela un capteur photo/vidéo de 8,1 mégapixels (permettant de filmer en HD 720p) et une sortie HDMI, le Xperia ARC a tout pour plaire.

Sur les 2 photos ci-dessus, la première est au format 16/9 en 6 Megapixel. Sur la seconde en format 4/3, l’image est plus propre et le piqué très bon : 8 Megapixel. Côté vidéo, l’image est bonne et en HD.

Côté autonomie, on est dans la norme. De manière intensive (Mail, Twitter, Google+, Voix, etc), l’appareil tient une bonne journée. Il fait mieux que le LG Optimus 2X et il est identique Samsung Galaxy S2.

J’ai noté deux ombres au tableau :

  • Le temps de démarrage atteint 1’17 minutes après une semaine d’utilisation. En comparaison, voici les temps constatés avec certains de nos téléphones : Nexus S – 26 secondes, LG Optimus 2X – 45 secondes, Motorola Defy – 52 secondes. Le chrono est lancé après appui du bouton Marche/Arrêt et il est arrêté après le montage de la carte micro-SD. Je vous l’accorde, c’est mineur : On ne redémarre pas son mobile plusieurs par jour.
  • La sensibilité du réseau 3G+ est juste dans la moyenne basse (-93 dBm et 9 asu). Identique au LG Optimus 2X(-97 dBm et 8 asu) et bien au-dessous du Motorola Defy (-83 dBm et 14 asu)

Qualités :

  • Ecran de toute beauté et très lisible ;
  • Design très séduisant ;
  • Android 2.3.3 (Gingerbread) ;
  • Très bonnes finitions ;
  • Légèreté ;
  • Qualité des photos ;
  • La surcouche Sony Ericsson bien améliorée.

Défauts :

  • Temps de démarrage ;
  • Sensibilité GSM/3G+

Si je devais conclure en une phrase : ce mobile est un très bon téléphone multimédia.

Enfin avant de vous laisser regarder notre vidéo test du Sony Ericsson Xperia ARC, je tenais à remercier Justine pour le prêt de ce joli mobile.

+ 2 photos bonus…

Cour d'honneur du Palais Royal XPERIA ARC

Cour d'honneur du Palais Royal Sony Ericsson Xperia Arc

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

  • Anonyme

    Ou se trouve le chronometre

Lire les articles précédents :
iPad – Bug JailbreakMe 3.0

Un bug dans JailbreakMe 3.0, une nouvelle version en approche Comex a récemment annoncé qu'il travaillait sur une mise à...

Fermer