Virtualisation avec un NAS QNAP

La virtualisation, c’est faire fonctionner un ou plusieurs systèmes, serveurs ou applications sur une machine hôte (un ordinateur, un serveur). Sur un NAS QNAP, il est possible d’exécuter différents systèmes d’exploitation (ou applications) comme un simple logiciel. Chaque système est appelé Machine Virtuelle (ou Virtual Machine en anglais). Les intérêts sont multiples : optimisation des ressources, travailler sur plusieurs systèmes d’exploitation différents sur une même machine (développement, test…), installation et déploiement facile, réduction des coûts de machine et de maintenance, etc. Nous allons découvrir dans ce tuto comment installer un système Windows 10 sur un NAS QNAP !
qnap virtualization - Virtualisation avec un NAS QNAP

QNAP et la virtualisation

Il est important de comprendre que la virtualisation n’est possible que sur les NAS relativement récents.  En effet, la virtualisation est gourmande en ressource : processeur et mémoire vive. Dans ce domaine, les NAS QNAP sont en avance face à la concurrence. Les petits NAS pourront virtualiser des applications ou des systèmes Linux grâce à Container Station (Docker et LXC). Les NAS plus évolués avec un processeur Intel et au moins 4Go de RAM pourront exécuter un système complet comme Windows, Linux, Unix ou encore Android.

Plus la configuration de votre NAS sera puissante, plus l’expérience sera agréable. Nous allons voir ensemble comment installer un Windows 10 sur un QNAP TS-251B (meilleur NAS 2 baies 2019).

Virtualization Station

Virtualization Station est une application QNAP que vous pouvez télécharger depuis l’App Center en 1 clic. Il faut voir cette application comme une plateforme de virtualisation.

virtualization station - Virtualisation avec un NAS QNAP

Tout peut se gérer depuis cette même et unique interface. Elle est relativement intuitive et la prise en main est rapide. Après avoir téléchargé et installé l’application, vous allez cliquer dessus pour l’ouvrir. Le NAS va faire un contrôle de votre configuration (pour savoir si tout est OK). Dans mon cas, on peut voir que j’ai un petit souci au niveau du Commutateur virtuel. Vous ne savez pas ce que c’est… ce n’est pas grave. Ce problème n’apparaît qu’au premier lancement de Virtualization Station. Il suffit de cliquer sur Terminer / Finir pour corriger cela et le paramétrage réseau est maintenant opérationnel.

controle virtualization station - Virtualisation avec un NAS QNAP

Création d’une VM

Nous arrivons sur le tableau de bord. Ici, vous allez pouvoir créer, modifier ou supprimer vos VM (Virtual Machine). Créer une VM Windows est très commun, QNAP a pensé à créer un bouton dédié « Essayez une VM Windows gratuitement« .

tableau bord - Virtualisation avec un NAS QNAP

Vous pouvez cliquer dessus et vous pourrez sélectionner la VM de votre choix (Windows 7, Windows 8.1 et Windows 10). Pour information, ces VM sont gracieusement mis à disposition par Microsoft, mais elles ont une durée de vie de 90 jours. Si c’est votre première machine virtuelle, ou si vous souhaitez faire un test rapide, c’est une excellente solution. Cependant, je vais vous proposer d’aller plus loin avec Windows 10.

Si on regarde la configuration minimum requise pour faire fonctionner Windows 10, on peut noter : Processeur 1 GHz, 1 Go de RAM (pour le système 32 bits) et 16 Go d’espace disque.

Appuyez sur le bouton Créer VM et donnez-lui un Nom de VM. Vous remarquerez que si vous tapez que les champs Type de système d’exploitation et Version changent en fonction du nom que vous donnez à votre VM. Personnellement, je vous recommande de mettre 2 Coeurs de processeur et 2048 Mo de Mémoire si votre NAS le permet.Pour le CD, j’ai téléchargé l’ISO de Windows 10 directement sur le site officiel de Microsoft. Oui, cela fait déjà plusieurs années que l’éditeur fournit des images propres régulièrement mises à jour. Cela vous évite de télécharger n’importe quoi… 😉 Vous sélectionnez ensuite un emplacement (avec le bouton Parcourir) où sera stocké le fichier .img correspondant au disque dur utilisé par la VM.

Vous indiquerez juste au-dessous le Stockage du disque dur. Au-dessous, nous avons Connexion réseau et enfin dans la section Autres la création du mot de passe VNC que je vous recommande de paramétrer. Ce dernier sera nécessaire pour accéder au mode console (on en parle juste après). À noter que vous pouvez mettre une description pour la VM, mais c’est facultatif.

Vous pouvez cliquer sur OK, c’est terminé pour le paramétrage de la VM. Bien sûr, rien n’est gravé dans le marbre. Il est tout à fait possible de faire des modifications par la suite.

installation auto 300x201 - Virtualisation avec un NAS QNAPComme le système est intelligent, QNAP vous propose de faire une Installation automatique pour vous faciliter la vie. Là encore, vous pouvez accepter ou non.Cliquez sur Annuler si vous préférez faire l’installation vous-même. Votre VM est maintenant créée et elle apparaît directement dans le tableau de bord. Sympa, non ? L’interface est vraiment bien faite et les options sont nombreuses.

tableau bord win10 - Virtualisation avec un NAS QNAP

Avant de lancer la VM, je vous propose de faire deux petits réglages en amont. Cliquez sur la roue crantée à droite, puis l’onglet Paramètres enfin la section Opération de la console et choisissez la Disposition du clavier. Au niveau de Langue: sélectionnez French et cliquez sur Appliquer. Aussi, je vous encourage à activer le Mode Cache: Writeback dans la section Stockage pour que l’expérience soit plus agréable.

Note pour les experts : Pour de meilleures performances, il faut paramétrer tout en VirtIO (contrôleur disque, réseau…). Cela permet au noyau du NAS de communiquer directement avec la VM. Cela « booste » tout les accès et IOps, ainsi que la communication réseau interne entre partages du NAS et la VM. Toutefois, il faudra paramétrer un second CDROM sur la VM. Avant le premier démarrage, insérez le Guest Tool dans ce lecteur virtuel. Windows aura besoin de drivers pendant l’installation.

demarrer 300x234 - Virtualisation avec un NAS QNAP

Il nous reste plus qu’à lancer la VM et démarrer l’installation. Revenez sur le tableau de bord en cliquant en haut à gauche et cliquez sur le bouton Démarrer (le plus à gauche) au-dessous de votre VM. Il ne reste plus qu’à ouvrir la console depuis le navigateur. Pour cela, cliquez sur le bouton correspondant (3e bouton en partant de la gauche).

console 300x252 - Virtualisation avec un NAS QNAP

Une nouvelle page du navigateur s’ouvre et vous demande le mot de passe précédemment renseigné (vous savez, juste afin la finalisation du paramétrage de la VM). Vous êtes maintenant sur la machine virtuelle…

Installation de Windows 10

L’installation se fait comme sur un ordinateur classique. Il n’y a pas ou peu de différences et ça, c’est plutôt rassurant. Vous aurez remarqué le menu disponible à gauche qui disparaît rapidement…

console installation windows10 - Virtualisation avec un NAS QNAP

Je ne vais pas vous détailler toutes les étapes une à une, mais je vous ai fait un petit condensé via des captures d’écran.

Patience mère de toutes les vertus… non ?

Personnellement, je donne le moins d’information possible à Microsoft (que ce soit pour Cortana, publicité, diagnostics…). Une fois ces étapes fastidieuses passées, je vous recommande d’installer Windows Guest Tools fourni par QNAP tout de suite. On passe par le menu de gauche, puis Informations sur la VM. Là, une fenêtre vient se mettre en avant. Cliquez sur le bouton Insérez le CD des Guest Tools.

25 Guest Tools - Virtualisation avec un NAS QNAP

Il est possible que vous ayez un message vous informant que cela va retirer l’autre CD (virtuel)… pas de souci, c’est celui de Windows 10 et nous n’en avons plus besoin. Une fois ce nouveau CD inséré, vous allez le voir apparaître notamment en bas comme notification.

26 CD 300x107 - Virtualisation avec un NAS QNAP

Cliquez dessus. L’installation va ce lancer. Le package est composé de plusieurs éléments :

  • Virtio Drivers (améliore les performances réseau, accès disque et différentes améliorations),
  • QNAP Guest Agent,
  • QXL Driver (améliore la définition à l’écran),
  • Ultra VNC (pour faciliter la prise de main à distance).

27 choix tools 300x234 - Virtualisation avec un NAS QNAP

Je les recommande tous, sauf Ultra VNC. Ce package permet d’améliorer sensiblement les performances de votre VM. Cliquez bien sur le bouton Installer lorsqu’il vous le sera demandé.

28 installer 300x121 - Virtualisation avec un NAS QNAP

Je vous recommande de redémarrer Windows et d’attendre quelques minutes. Le système doit se mettre à jour. Vous pouvez maintenant personnaliser Windows en commençant par changer la résolution 😀 La rapidité et la fluidité de la machine virtuelle dépendra de beaucoup de choses et notamment de la configuration du NAS : SSD, disque dur, processeur, RAM, etc. Si c’est la performance que vous recherchez, n’hésitez pas à optimiser Windows. Il existe de nombreuses astuces pour accélérer le système (désactiver les animations et effets visuels, fixer la taille initiale et maximale mémoire virtuelle…).

Snapshots et sauvegardes

Comme les NAS sont destinés aux particuliers et aux professionnels, les options sont nombreuses. Nous n’en avons vu que 10% dans ce tuto et je vous encourage à être curieux et essayer les choses. Je tiens à souligner la possibilité de faire des snapshots (clichés) de vos VM d’un simple clic. La fonction est plutôt pratique pour revenir en arrière, au moment du cliché pour retrouver par exemple un environnement stable. On a aussi la possibilité de cloner ou encore d’exporter une VM… ça peut servir.

Bureau à distance

Avec les VM Windows, j’utilise régulièrement Microsoft Remote Desktop (Bureau à distance). L’application fonctionne sous Windows, macOS, iOS et Android. Elle est gratuite. Pour l’activer dans la VM sous Windows : Démarrer Paramètres  > Système > Bureau à distance (dans le menu de gauche), activez l’option Activer le Bureau à distance.

bureau distance 300x163 - Virtualisation avec un NAS QNAP

Ensuite, depuis l’application Microsoft Remote Desktop, vous pouvez ajouter l’adresse IP de la VM pour vous connecter dessus… sans passer par l’interface du NAS, directement depuis votre ordinateur ou appareil mobile.

Microsoft Remote Desktop 286x300 - Virtualisation avec un NAS QNAP

Vous pourrez arrêter le mode console dans les paramètres de la VM si vous ne souhaitez plus y accéder depuis un navigateur.

QvPC

Une autre solution pour profiter de sa VM, c’est de passer directement par la sortie HDMI du NAS. Si ce n’est pas déjà fait, branchez votre NAS sur un écran (ça marche même sur une TV). Pensez bien à brancher dessus un clavier et une souris (ou un clavier tout-en-un). Il faut que vous ayez activé HD Station au préalable. Il s’agit d’une application qui gère la sortie HDMI et qui permet d’installer des applications dédiées sur cette sortie. Lorsque HD Station est activé sur le NAS, une nouvelle option est proposée depuis l’interface Virtualization Station. Complètement à droite, une nouvelle icône est apparue : QVM. Ce dernier permet d’activer la VM dans QvPC.

QVM - Virtualisation avec un NAS QNAP

Si vous cliquez dessus, cela aura comme conséquence d’activer la fonction et la VM sera donc visible depuis l’interface HD Station. Vous remarquerez que l’icône change…

icone qvm - Virtualisation avec un NAS QNAP

Il sera alors possible d’en profiter pleinement sur votre écran grâce à la sortie HDMI. Voici une capture d’écran de la nouvelle icône apparue sur le moniteur.

qvm qvpc - Virtualisation avec un NAS QNAP

Vous pouvez lancer votre VM directement depuis HD Station pour en profiter sur votre écran.

QvPC Win10 - Virtualisation avec un NAS QNAP

 

Voilà, ce tuto touche à sa fin, j’espère qu’il vous aura plu. Si vous avez des questions ou si vous souhaitez partager votre expérience… laissez un commentaire 😉

 

article sponsorisé