Comment fonctionne Cachem ? (partie rédactionnelle)

Après vous avoir présenté la partie technique détaillant la partie technique de Cachem : Apache, PHP, MariaDB, WordPress… je vous propose de découvrir comment fonctionne la partie rédactionnelle. Vous allez le voir, ce n’est pas la partie la plus simple.

travail sur ordinateur

Sources

En toute transparence, je m’appuie principalement sur 3 sources d’inspiration pour rédiger les articles sur Cachem : e-mails, sites web, commentaires.

E-mails

Quotidiennement, je reçois environ une centaine d’e-mails de fabricants, éditeurs, société de conseils…  plus précisément de leur agence de communication. Ils ont tous une chose extraordinaire à annoncer ou à proposer. Malheureusement, ma boite e-mail ressemble plutôt à cela :

  • 50% de communiqués de presse divers et variés d’agences de communication ;
  • 20% de copier-coller de produits déjà existants mais soi-disant révolutionnaires ;
  • 10% pour me convaincre de placer de la publicité sur Cachem ;
  • 10% concernant les problèmes de société (qu’ils soient politiques ou non) ;
  • le reste est constitué de SPAM.

Je dirais que seulement 0,01% des e-mails reçus sont réellement intéressants et pourraient m’aider à écrire un article. Aussi, je refuse d’écrire sur un sujet déjà largement abordé par d’autres sites. Je sais que Google apprécie, mais personnellement, je ne vois pas l’intérêt pour vous si je n’apporte pas avec quelque chose de nouveau.

Il arrive qu’un lecteur m’envoie un e-mail concernant une problématique ou une information qu’il a vue et qui mériterait d’être relayée ici-même. C’est plus rare, mais il ne faut pas hésiter : si vous avez un souci ou une question, il est tout à fait possible que d’autres se posent les mêmes.

Sites Web

Les sites Web des fabricants de NAS sont une ressource précieuse, c’est aussi la thématique première de ce site. Ils offrent de nombreuses opportunités de contenu telles que les nouveaux modèles de NAS, les mises à jour logicielles, etc. Je vous les encourage à y aller, vous y découvrirez des guides pratiques et des tutoriels sur des fonctionnalités du NAS.

Commentaires

Les commentaires constituent souvent une précieuse source d’inspiration. Vous êtes nombreux à formuler des demandes et si le sujet n’a pas déjà été abordé, je l’ajoute à ma liste de sujets potentiels. Parallèlement, le forum des NAS regorge d’informations et de cas d’usage précis. L’objectif n’est pas de répéter ce qui a déjà été dit, mais de répondre aux besoins actuels et futurs de manière pertinente. Cela rejoint les e-mails envoyé directement.

Enfin, je rédige également en fonction de mes propres besoins ou de mes utilisations personnelles.

Rédaction

Comme mentionné précédemment, j’utilise WordPress pour Cachem. Ce CMS gratuit est largement connu. Dans la section Articles, l’interface ressemble à celle-ci. Je dois avouer qu’elle n’est pas la plus inspirante ni la plus conviviale, mais elle est efficace. Tout se passe à travers un navigateur Web.

Le temps passé à la rédaction d’un article peut varier de 30 minutes à plusieurs jours. Pour l’annonce d’un produit ou une mise à jour logicielle, généralement, l’article prend entre 30 et 45 minutes. Pour un tutoriel, cela peut prendre entre 2 et 8 heures de travail, car il faut prendre en compte la rédaction et la vérification. Ensuite, il y a les tests de produits qui s’étalent généralement sur plusieurs jours (de 3 à 15 jours selon le produit).

Construction d’un article

Quel que soit le sujet de l’article, il est important que j’aie une idée générale de sa structure : quel angle je vais adopter, quelles informations je souhaite mettre en avant… Je prépare très rarement mes articles à l’avance, préférant plonger directement dans l’écriture dans WordPress. Je prends le temps de rédiger l’introduction et ensuite je déroule le plan/construction que j’ai imaginé.

Au cours de la rédaction, il m’arrive souvent de revoir l’ordre des paragraphes afin de m’assurer de la cohérence du texte. Les professionnels du marketing diraient qu’il est crucial de savoir raconter une histoire. L’article ne doit pas paraître décousu.

Lire, relire… vérifier et encore relire

Pour la correction (orthographe et grammaire), j’utilise un outil très puissant qui se nomme Antidote. Je l’ai découvert en 2016 sur l’ordinateur d’un journaliste… puis j’ai découvert que cet outil était largement utilisé dans les médias : presse, agence de communication, etc.

Lorsque la rédaction d’un article est rapide (moins d’une heure), je le relis immédiatement. S’il est plus long, je prends une pause ou je passe à autre chose. Parfois, je programme sa publication avant de le relire… et il m’arrive d’oublier de le faire (la relecture), car je suis souvent absorbé par d’autres tâches.

Pour les rédacteurs occasionnels, le processus est légèrement différent. Une fois leur article finalisé, il est soumis à une relecture que je dois valider avant qu’il ne soit publié. Certains m’envoient également leur article sous Word, ce qui nécessite un travail supplémentaire de mise en forme (texte et image) dans WordPress.

Enfin, sachez que j’ajoute au moins une image pour agrémenter chaque article. Sa résolution dépasse rarement 800 x 600 pixels. J’utilise régulièrement l’outil ImageOptim, afin de réduire le poids des images. Pourquoi ces contraintes ? Tout simplement pour l’article se charge rapidement.

Organisation

Tous mes articles sont préparés à l’avance. En général, je rédige deux ou trois articles le week-end et je les programme pour la semaine à venir. Les publications sont programmées pour être publiées à 7 heures du matin. Cependant, ce n’est pas une règle absolue… il m’arrive de déroger quelquefois.

Bien que je m’efforce de publier un article par jour, je ne parviens pas toujours à le faire.

En synthèse

La rédaction d’articles sur Cachem implique tout un processus méticuleux et personnalisé. Je n’ai jamais travaillé dans la presse ou une rédaction… et cela se voit certainement. Je trouve l’inspiration dans diverses sources, que ce soient vos commentaires, le forum des NAS ou pour répondre à mes propres besoins.

Les articles sont rédigés dans l’objectif d’informer, tout en restant facile à lire. J’accorde une grande importance à la qualité du contenu. Cela passe par différentes étapes de relecture et de mise en forme. Je ne le cache pas, j’utilise un outil pour les corrections : Antidote.

Enfin, je veille à ce que le site et les articles se chargent rapidement avec la meilleure expérience possible.