Édito du 23 janvier 2019

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Voici le premier édito de l’année 2019. Permettez-moi dans un premier temps de vous souhaiter de nouveau mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Pour ma part, ce début d’année a été plutôt singulier. Pour la première fois, nous sommes partis une semaine au ski en janvier (cela faisait plusieurs années que nous n’avions pas mis les pieds/skis sur une piste). Autre nouveauté, nous y sommes partis avec des amis. Ce fut une semaine agréable, ensoleillée et gourmande (raclette, tartiflette, fondue…). Le domaine était agréable, Les Sybelles que je vous recommande. Malheureusement, j’ai fait une chute… En fait, j’en ai fait plusieurs, mais une d’entre elles a été plus compliquée. Je n’ai pas un très bon niveau, mais je me débrouille plutôt bien. On va dire que j’apprécie faire des pistes rouges… et je ne suis pas fan des noirs ou du hors-piste. Ça vous donne une idée de mon niveau. Nous étions jeudi et la journée était magnifique. La neige n’était pas mauvaise. Cependant j’ai évité une jeune fille qui m’a coupé la route et je ne l’explique toujours pas… mon ski droit n’a pas voulu suivre le mouvement. Résultat, je suis tombé telle une crêpe sur le rebord d’un plan de travail un jour de Chandeleur. Ma tête a tapé la première, puis le reste du corps sur un rebord de piste glacé. Résultat, le casque s’est fendu en deux et la GoPro a fait un vol de 15 mètres. Comme c’était une journée randonnée (sandwich au sommet), je suis remonté sur les skis et je suis allé acheter un nouveau casque (j’aurais peut-être dû le louer un). Puis… on est reparti sans trop de difficultés. Quelques douleurs ici ou là, mais rien de grave a priori. Seulement, les douleurs à la tête se sont faites de plus en plus forte (migraine, trouble de la vision, étourdissement…) et quelques douleurs aux côtes. Scanner, radio et IRM… rien de grave, ça aurait pu être bien pire. La tête va bien, ce n’est qu’un trauma-crânien, il faut du repos. Pour les côtes, il y a des fractures (non déplacées). Il n’y a rien à faire… patienter que cela se ressoude.
Bref, je prends systématiquement un casque lorsque je fais du ski et cette année je pense qu’il m’a sauvé… non pas la vie, mais de soucis bien plus graves. Il a joué son rôle.

Parlons un peu de Cachem… les années passent et ne se ressemblent pas. Cela va faire bientôt 10 ans que Cachem existe. Oui, vous avez bien lu 10 ans. Je n’en reviens pas moi-même. Les choses ont énormément évolué depuis le début et aujourd’hui le site prend toujours une place à part entière dans ma vie au quotidien. Si aujourd’hui Cachem existe encore, c’est bien grâce à la passion que j’essaie de partager… mais aussi grâce à vous. Vos retours sont importants pour moi. Un site, quel qu’il soit, quelle que soit sa qualité, s’il n’a pas de lecteurs (visiteurs), ce n’est qu’une coquille vide. Alors c’est sûr que j’ai la chance d’avoir un public fidèle, de l’aide (même ponctuel) de certains rédacteurs, un hébergement qui tient à peu près la route, un bon référencement, etc. Certains jours, vous êtes plus de 10 000 visiteurs uniques… C’est fou, incroyable. Merci à tous de votre fidélité, cela m’est nécessaire pour continuer à écrire au quotidien.

Il va y avoir des nouveautés cette année… La première, qui me tient particulièrement à cœur, c’est de retirer le bandeau / encart publicitaire Google AdSense en haut à droite. Ce dernier n’est pas là pour me faire vivre du site (on en est très loin), mais son revenu sert intégralement au bon fonctionnement de Cachem. Si 1 clic ne rapporte que quelques centimes… multiplié par le nombre, cela représente quelques euros. Aujourd’hui, je pense que Cachem peut se passer d’Adsense et peut trouver un autre mode de financement. J’en ai déjà parlé et vous avez été très réceptif. Certains d’entre vous m’ont fait des propositions pour trouver les quelques euros nécessaires à Cachem… et pourquoi pas rétribuer nos gentils rédacteurs. Pour rappel, le site a besoin de fond pour fonctionner. C’est pour cette raison que j’ai contacté plusieurs acteurs du stockage pour savoir s’il serait prêt à nous aider à franchir ce nouveau CAP et pourquoi pas nous accompagner dans une démarche de croissance. Vous savez quoi ? Ils ont accepté de nous accompagner à leur manière… Je vous en reparlerai plus longuement dans un article dédié.

Comme d’habitude, je ne peux pas terminer un Édito sans vous parler Séries TV. J’ai récemment vu Sick Note avec Rupert Grint. Si la Saison 1 est intéressante et parfois amusante, on se lasse rapidement. J’ai bien aimé Safe avec notamment Michael C. Hall et Audrey Fleurot. J’ai bien accroché sur The Sinner Saison 1 avec Jessica Biel.

Allez, je vous laisse…

À bientôt
FX

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

5 commentaires

  1. Oh Yeah Les Sybelles, j’y pars dans 15 jours (Le Corbier). T’as quand même réussi à bien l’éclater le casque !! Je profite de ce petit édito et commentaire pour te souhaiter à CACHEM et à toi une bonne année 2019. Je suis un lecteur assidu, peu présent dans les commentaires mais aux lunettes bien affûtées 🙂 Continue comme ça. Au plaisir de te lire…

  2. Sacré chute en effet ! Heureusement que tu avais le casque. Voilà maintenant plus de 15 ans que je n’ai pas fais de ski, ce qui est sur c’est qu’en y retournant un jour, je penserais inévitablement au casque. Il y a plus de 15 ans, c’était déjà plus rare… Bonne année à toi FX et à CACHEM. Hâte de lire l’article sur la suite de Cachem.

    Sinon j’ai adoré The Sinner, vraiment une très bonne série selon moi. Hâte de voir la saison 2, qui apparemment, d’après ce qu’on m’a dit, a de tout aussi bonnes critiques que la première saison.

    A très vite !

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.