Helios4 – NAS Open Hardware et Open Source… en kit

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Helios4 est un NAS open hardware. À l’instar des logiciels libres (open source), on trouve aussi des produits  physiques développés selon les principes de ressources libres. C’est le cas ce NAS : Open Source et Open Hardware. Kobol, la société derrière Helios4, n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il s’agit de sa 3e campagne de financement. Son prix : 200€ !

Helios4

Le NAS Helios4 est construit autour d’une carte minimaliste qui rappellera le Raspberry Pi ou encore l’Odroid… La particularité de cette dernière, c’est qu’elle dispose de 4 ports SATA 3.0. Le SoC utilisé est un ARM Marvell Armada 388 (Dual Core 1.6 Ghz) et épaulé par 2 Go de RAM en DDR3L ECC (Error Correcting Code). Pour rappel, la RAM ECC peut elle-même détecter et  corriger les erreurs. Au-delà des 4 ports SATA, le NAS dispose d’un port Gigabit Ethernet, deux ports USB 3.0, un emplacement microSD et… c’est tout.

Helios4, ce n’est pas qu’une carte, non ! C’est aussi un ensemble pour former un boîtier avec 2 ventilateurs et fixer les disques durs (à l’horizontale). Oui, il faut passer par une étape de montage. Les câbles, ainsi que l’alimentation sont également fournis. Le montage, pas à pas, est disponible à cette adresse.

L’ensemble est minimaliste, mais tout est bien présent (sauf les disques durs). A noter qu’il est possible que le système démarre sur la carte SD, le SATA1, la mémoire flash intégré ou UART (via un convertisseur Micro-USB embarqué).

Système d’exploitation et applications

Helios ne propose aucun système d’exploitation. C’est à vous de faire votre choix… Cependant, Kobol est associé avec quelques partenaires qu’il recommande :

  • Armbian : distribution basée sur Debian et Ubuntu destinée aux machines avec un processeur ARM ;
  • OpenMediaVault : distribution basée sur Debian, mais orientée NAS ;
  • Syncloud…

Prix et disponibilités

La société étant à Singapour, il vous en coûtera environ 305 SGD soit 200€ (hors frais de conversion de votre banque et possible frais de douane). Attention, il s’agit d’une campagne. Si le nombre minimum d’unité (300) n’est pas atteint, pas de NAS. Vous avez jusqu’au 24 mars pour participer… Si vous faites partie des 300 premiers, vous aurez le droit à un cadeau bonus : un petit écran OLED.

La solution est intéressante et on ne peut que féliciter l’initiative. Par contre, nous ne la conseillons pas au débutant… plutôt aux bidouilleurs. Il est important de rappeler qu’il est possible de trouver de très bon NAS 4 baies complet et accessible à moins de 300€ chez Synology, QNAP ou encore Asustor.

source

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

3 commentaires

  1. Bonsoir, un test de ce nas est il prévu prochainement ?

    Une version pour les pro et les fans de technologie sortira bientôt d’après le fabricant. Ce nas sera compatible 10 gbits/s et devrait avoir plus de 4 baies (je ne sais pas combien exactement)

  2. J’ai acheté ce NAS à monter soi même lors de la vague 2 … j’en suis plutôt content !

    Le montage est très facile (moins de 30 minutes).

    Finalement, une fois monté, le boitier est suffisant en terme d’usage (évidemment, contrairement à un NAS traditionnel avec tiroirs pour disques durs, l’ajout / retrait de nouveaux disques, même si çà reste tout à fait possible sur l’Helios, est un peu moins pratique qu’un tiroir à unplugger).

    A l’usage il est très silencieux, tant au niveau des ventilateurs (qui ne tournent pas quand le NAS ne fait rien, et sont quasi inaudibles quand ils tournent si le NAS est en activité sur de longues et volumineuses copies ou reconstructions de RAID), qu’au niveau « vibrations » (j’avais lu des commentaires craignant des vibrations des disques par rapport au montage directement sur les parois : ce n’est pas du tout le cas, au final tout est solidement fixé et ne génère donc aucun bruit mécanique).

    lm_sensors (en copie assez conséquente de fichiers) :
    lm75-i2c-0-4c
    Adapter: mv64xxx_i2c adapter
    temp1: +45.4°C (high = +80.0°C, hyst = +75.0°C)

    1 [|||||||| 5.9%] Tasks: 36, 39 thr; 2 running
    2 [||||||||||||||| 13.8%] Load average: 0.22 0.16 0.17
    Mem[||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||328M/1.97G] Uptime: 26 days, 15:45:53
    Swp[||||| 48.5M/1009M] CpuFreq1: 800 MHz

    A l’installation de l’OS il n’y a vraiment aucun problème, le kit d’install (en ligne) et la documentation sont clairement prêts à l’emploi (peu de manips à faire – juste le minimum, récupérer l’image, flasher la SDcard, brancher le NAS en micro usb et s’y connecter par PuTTY en mode serial, ensuite tout est facilement installé / configuré (la distrib est vraiment « pré-packagée pour un NAS », pas de packets superflus, mais tout le nécessaire est en place dès le départ (samba, lm-sensors, /var/tmp/ monté en RAMFS, …).

    En utilisation il est très réactif, bien plus qu’un raspberry, évidemment (meilleur proc, plus de RAM).

    Bref au final il n’est quand même pas donné, mais pour des utilisateurs intermédiaires et voulant impérativement garder la main sur leur NAS (rien de propriétaire + garder le choix des outils / produits / configurations), çà peut rester une alternative à regarder.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
NAS – QNAP lance officiellement le TS-2888X

Le constructeur QNAP a annoncé l'arrivée d'un nouveau NAS TS-2888X. Derrière ce nom se cache un boîtier surpuissant : 4...

Fermer