Le MacBook Pro est arrivé

0

Bandeau MacBook Pro

Le MacBook Pro est arrivé… enfin, à mon domicile. De passage à l’Apple Store de Vélizy 2 samedi dernier, j’ai craqué.
Je sais que cela va surprendre certains d’entre vous : « Quoi Fx avec un Mac : impossible ». En fait, ce n’est pas ma première expérience avec les produits de la marque à la pomme.

Que mes amis et ma famille se rassurent, je ne suis pas devenu pour autant un « Apple FanBoy ».

Je vous propose donc de retrouver ci-dessous, un petit tour d’horizon du MacBook Pro. Je ne rentrerai pas dans le détail par manque de temps et de recul.

Je me souviens de ma première fois, c’était en 1994 pendant mes études (je parle toujours d’ordinateur) : Un Macintosh Classic II équipé d’un processeur à 16 Mhz et 2 Mo de RAM. A l’époque déjà, Apple marquait sa différence et était précurseur dans son OS.

Ensuite dans le cadre de mon travail en 1999, j’ai eu l’occasion de travailler sur un Power Macintosh 8100, premier Macintosh a être équipé d’un processeur Power PC avec les Power Mac 6100 et 7100. Enfin en 2000, toujours dans le cadre de mon travail, j’ai utilisé iMac et un iBook. Bref, après cette brève rétrospective, revenons à nos moutons et plus précisément à ce MacBook Pro.

Emballage et contenu

Apple apporte toujours une attention particulière à l’emballage. Le carton est de bonne qualité et protège bien le contenu . Rien ne bouge à l’intérieur. Vous allez me dire que je suis tombé sur la tête pour vous parler d’emballage. Toutefois, je me permets de vous rappeler que l’emballage est bien la première chose que vous avez entre les mains, après votre achat. Un emballage soigné est un gage de qualité et de sécurité pour votre (cher) bien.

A l’intérieur, tout est soigneusement disposé/rangé. Rien ne bouge. Une mousse sur le dessus permet de maintenir en douceur le portable. Une languette permet d’extraire ce dernier en toute simplicité (Chapeau).

Emballage MacBook Pro

Contenu de la boîte :

  • MacBook Pro ;
  • Transformateur (alimentation) ;
  • Adaptateur pour l’alimentation ;
  • Cable d’alimentation ;
  • Guide de démarrage ;
  • Dvd de l’OS et des applications ;
  • Lingette pour écran (A utiliser avec de l’eau uniquement) ;
  • Stickers Apple.

Contenu MacBook Pro

Pas de superflu, juste l’essentiel.


Premières impressions

Sorti de sa boîte, le MacBook Pro 13″ est assez lourd, 2,04 kg sur la balance. La coque en alu brossé est du plus bel effet. Le MacBook Pro ne laisse pas indifférent. On l’aime ou pas.
Du côté des connectiques, on retrouve :

  • 2 prises USB
  • 1 prise Firewire
  • 1 lecteur carte SDXC
  • 1 Thunderbolt (fusion du DisplayPort et PCI-Express)

On notera également la présence d’un récepteur infra-rouge, des témoins de charges de la batterie et d’un lecteur DVD/CD.
Je suis un peu frustré de n’avoir que 2 prises USB. En effet, un disque dur USB un peu gourmand nécessite deux prises (alimentation + données) et dans ce cas, vous n’avez plus d’emplacement disponible.
Le clavier est vraiment très agréable au toucher et le rétro-éclairage est vraiment sympa. Le trackpad (touchpad) prend pas mal de place, mais il est multitouch. Un peu comme un iPhone/iPad, ce dernier permet d’effectuer de nombreuses opérations autres que le simple déplacement et clic de la souris (serré/écarté, balayage, défilement, etc).

Premier démarrage

Inclut dans la boîte, les DVD (OS et Logiciels) ne sont pas nécessaires pour démarrer le système. Ce dernier est pré-installé. Après avoir choisi la langue, le type clavier, saisi la clé wifi et rentré vos informations (non obligatoires), l’ordinateur est opérationnel. Entre le moment où l’on appui sur le bouton de mise sous tension et le moment où l’on peut surfer, il faut compter environ 5 minutes.
Ce qui saute aux yeux lorsque l’on regarde l’écran, c’est la qualité de l’image affiché. Grâce à un bon équilibre entre contraste et luminosité, l’image est irréprochable. La colorimétrie est de base correcte : Bravo !

MacBook Pro 13

Logiciels

Avec Mac OS et iLife, hormis la suite bureautique, vous avez toutes les outils nécessaires pour commencer à utiliser votre ordinateur.

iPhoto est comparable à Adobe Photoshop Element (99,27€). Il permet de gérer vos photos sous forme d’album et vous pourrez effectuer des petites opérations (Anti-yeux rouges, recadrage, retouche, gestion des couleurs, etc). Les diaporamas sont d’une grande qualité et exportable sous forme de vidéo ou directement sur Facebook. On peut également créer des livres/cartes depuis iPhoto. A première vue, les prix pratiqués sont les mêmes que chez Photoservice (test à venir).

 

iMovie est comparable à Adobe Premiere Element (99,27€). Il permet de faire des montages en quelques clics. Pour tout vous dire, je n’ai plus le temps de passer 4 heures avec un outil pour créer un montage de 20 minutes. iMovie permet de faire des montages remarquables, sans effort. De plus, ce dernier permet de gérer des bandes annonces de façon assez spectaculaire (vidéo ci-dessous).

 

Concernant les autres logiciels présents, on retrouve FaceTime, GarageBand, iWeb, Safari, Mail, iCal, iTunes, Front Row, Mac App Store, etc.

Il y a vraiment tout pour bien démarrer. Cependant, j’ai installé 3 logiciels indispensables. Le premier Flash Player, qui sur Mac peut être installé 😉 J’ai également opté pour LibreOffice (Suite bureautique libre et gratuite). Et enfin le célèbre lecteur vidéo VLC

.

Conclusion

Lors de mon passage à l’Apple Store, j’ai demandé conseil à un vendeur. Ce dernier a su répondre à mes questions et m’a proposé ce MacBook Pro 13″ (Core i5 bicoeur à 2,3Ghz). Avec une autonomie de plus de 9,5 heures (Surf, bureautique et gestion de photos), je suis agréablement surpris. De plus, la recharge complète de la batterie ne prend que 1,5 heure. Le MacBook Pro a su s’intégrer facilement dans le réseau domestique. Le Nas a su se rendre efficace dans le cadre de l’utilisation de TimeMachine.
Il faut bien l’avouer, le MacBook Pro est un super outil. Il est rapide, ergonomique, facile à utiliser. On regrettera une chose : son prix. Avec un prix démarrant à 1.149€, le MacBook n’est pas pour toutes les bourses.

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

Les commentaires sont fermés.

Lire les articles précédents :
Ubuntu 11.04 (Natty Narwhal) – Une bêta arrive prochainement.

Comme prévu, Canonical a publié la troisième version alpha d'Ubuntu 11.04, nom de code "Natty Narwhal" (le narval chic). Cette...

Fermer