NAS Synology et volume de stockage NVMe

Avec l’arrivée du DS923+, Synology annonce la possibilité de créer un volume de stockage avec des SSD NVMe M.2. Quel est l’intérêt ? Quelles sont les conditions à remplir ?  Tous les NAS peuvent-ils en profiter ? Explications…

synology NVMe - NAS Synology et volume de stockage NVMe

Synology et NVMe

Jusqu’à présent, les SSD NVMe dans un NAS Synology ne pouvaient servir qu’au cache (appelé simplement cache SSD). Il permet d’améliorer les temps d’accès, la réactivité du système et les transferts. Ça, c’est la version officielle… Dans les faits, le cache SSD peut s’avérer déceptif. Au quotidien, c’est surtout la réactivité du NAS qui se ressent… moins les transferts puisqu’il faut du Multi-Gig pour en profiter pleinement (et peu de NAS Synology le proposent).

Cependant, des utilisateurs avancés ont réussi à contourner les restrictions de DSM pour créer un volume avec des SSD NVMe. Au lieu d’avoir un simple cache SSD, il est possible de créer un groupe et volume de stockage. L’objectif est de profiter des vitesses de transfert des SSD (+3000 Mo/s). Cela peut être pratique lorsqu’on a besoin d’un espace de stockage très rapide (par exemple : machine virtuelle). Cependant, cette astuce a quelques risques. Tout d’abord, du jour au lendemain, le volume peut ne plus fonctionner correctement : panne, conflit de configuration, problème de mise à jour DSM, etc. Comme il s’agit d’une configuration non officielle, il n’y a pas de support Synology possible. Aussi, l’intérêt est parfois limité au regard des contraintes liées au réseau Gigabit (125 Mo/s)… même s’il existe des techniques officieuses 😉

Synology 10 Gb/s

Quoiqu’il en soit, avec l’arrivée de la nouvelle génération de NAS, il est possible d’ajouter une carte réseau 10 Gb/s (en option) et atteindre jusqu’à 1250 Mo/s. Pour rappel, un disque dur dépasse rarement les 190 Mo/s et un SSD SATA les 500 Mo/s…. même si’l y a toujours des exceptions. Quoiqu’il en soit, on est loin de la capacité d’une carte réseau 10 Gb/s. Synology a donc tout intérêt à proposer la création de volume avec des SSD NMe, aux professionnels comme aux particuliers les plus exigeants.

DS923+ uniquement (pour le moment)

À ce jour, officiellement, cette possibilité n’est offerte qu’au possesseur du DS923+. Il est le seul NAS référencé pour la création de volume de stockage avec des SSD NVMe (source). C’est assez surprenant qu’avec le DS1522+ , ils partagent la même architecture et les caractéristiques… Pourtant, il n’est pas listé par le fabricant.

Restrictions SSD

Pour créer un volume avec des SSD NVMe, Synology indique qu’il faut utiliser « uniquement des SSD M.2 Synology compatible ». Cela réduit considérablement les possibilités (SNV3400 et SNV3410 ?). Même les SSD M.2 d’autres fabricants, pourtant compatibles, ne permettraient pas cette nouvelle possibilité. Surprenant, mais pas nouveau pour Synology notamment sur les produits les plus haut de gamme. En effet, la déduplication avec DSM 7.0.1 n’est possible qu’avec des SSD Synology. Le fabricant veut s’assurer que l’on utilise ce qui se fait de mieux, pour la meilleure expérience possible. Cependant, si Synology applique cette stratégie aux particuliers, pas sûr que ces derniers l’entendent de cette oreille.

Conclusion

DSM 7 propose désormais la création d’un volume de stockage avec des SSD NVMe… et c’est une excellente nouvelle. Toutefois, cette capacité est réservée à un seul NAS pour le moment : DS923+. On est sûr que d’autres pourront en profiter prochainement. Aussi, on espère que Synology va ouvrir cette nouvelle possibilités avec d’autres SSD compatibles (WD, Seagate, Kingston…).