Nouveau projet : HP Microserver G8

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Un nouveau projet m’est tombé dessus il y a quelques jours. Dans mon dernier article, je disais avoir arrêté les « home-server » par manque de temps. Il faut croire que l’on revient toujours à ses premiers amours !

Je me suis en effet commandé un HP Micro Server Gen8 !

HP Microserver G8

Mais qu’est-ce qu’un HP Microserver G8 ?

Il s’agit d’un serveur, au format ultra micro Tower (format quasi cubique de +/- 22.8cm de coté), équipé selon le modèle d’un processeur Intel Celeron G1610T (modèle le moins cher), de 4Go de ram ECC Unbuffered, d’une alimentation de 200w (les premiers microserver gen8 n’avaient « que » 150w), de racks pour 4 disques durs, de 5 ports USB 2.0 (2  à l’avant, 2 à l’arrière et enfin 1 autre sur la carte mère), de 2 ports USB 3.0 à l’arrière, d’une sortie VGA, de 2 ports réseau Gigabit et d’1 port réseau dédié à l’ILO (j’y reviendrais plus tard).

Il a tout d’un grand, sauf son prix ! J’ai en effet acquis le mien pour 240€ livré (ndlr : 225€ chez Amazon et 280€ chez LDLC) ! Je vous laisse admirer son look.

 

 

 

Mais pour quoi faire?

Le café ? Non… Presse papier? Peut-être dans quelques années… Remplacer un NAS, oui et encore plus ! 🙂

Ce type de machine est comme déjà dit un vrai petit serveur, avec quelques attributs en moins. Sur un serveur de type « entreprise » l’alimentation est redondante et extractible à chaud, là ce n’est pas le cas, le RAID controler permet (normalement) de faire autre chose que du RAID 0/1/10, les disques sont extractibles à chaud (hot-plug) ici ça ne semble pas être le cas, par contre sa consommation ne dépasse pas les 45W (soit guère plus qu’un NAS 4 baies). Enfin il possède le fameux port ILO. Ce port permet de gérer le serveur dés le BIOS et jusqu’au bureau de votre OS (selon la licence ILO, de base il ne le permet pas) sans avoir d’écran branché sur le serveur, tout se passe via un navigateur Web !
Donc une fois que l’ILO est configuré (IP/Subnet/gateway), vous pouvez ne laisser sur le serveur que le câble d’alimentation et les câbles réseau, vous pourrez faire tout le reste par ce biais, même la configuration du BIOS, et l’installation de l’OS !

Je compte pour ma part me servir de ce serveur comme « Labo » de virtualisation. Pour ceux qui ne seraient pas familiers avec ce terme, je les invite à se tourner sur la page Wikipédia ad hoc.

vmware_esxi4

On peut en effet installer sur cette machine Esxi (HP fournit d’ailleurs une image prête) ou Microsoft Hyper-V. Pour ma part, ce sera le premier cité, car je le connais mieux, nous l’utilisons en effet dans notre infrastructure au travail !

Ceci me permettra d’installer des OS pour :

  1. Faire des tests, découvrir de nouveaux environnements.
  2. Installer un Windows Server comme Serveur de Fichiers pour reprendre les backups de mon NAS
  3. Installer un Windows Server comme ServerWeb via IIS
  4. Installer une Debian « light » pour utiliser Cozy

Je vous ferais, dans les prochains temps, l’un ou l’autre article sur l’utilisation que je fais de ce microserver !

Laissez-moi m’amuser avec quelques jours, le démonter (je ne peux pas m’empêcher de démonter tous les matériels qui arrivent chez moi), en prendre la mesure…

A très bientôt…

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies et de photographie, vivant à Bruxelles, aimant partager ses connaissances et autres découvertes !

29 commentaires

  1. Totalement inutile sur un server, tu n’as, grace à l’ILO même pas besoin du port vga, je n’ai même jamais rien branché sur le mien. Idem pour les USB.
    Après il y a port pci-Express sur lequel on peut mettre une carte graphique

  2. david debray sur

    Très bonne petite machine pour de la virtualisation ou pour faire un NAS !
    Sinon personnellement, je partirais sur Proxmox en lieu et place de ESXi.
    Plus souple et malléable à mon goût.

  3. j’ai ce genre de labo pour la virtu depuis plusieurs années (Proliant N54L) et c’est super. Avec ILO on peut mettre ça dans le grenier/garage/cave c’est pratique. Amuse toi bien! Par contre sous Linux histoire d’être plus performant 😉

  4. non j’ai déjà ajouté 4go de ram (pour en avoir 8) et mis un core I3 3240, c’est déjà suffisant 🙂
    j’ai préféré commander en Belgique (mon pays) pour quelques € de plus, pour la proximité, la facilité de la langue et limiter le transport

  5. Bonjour, merci pour les informations.
    Peut-on ajouter un lecteur blu-ray par exemple et utilisé celui-ci pour RIP des blu-ray (copie privée) par exemple depuis un Windows Server 2012 R2 par exemple ?
    Avec un petit partage NFS qui va bien pour une jolie bibliothèque pour Kodi ou lecteur multimédia.

  6. Benjamin-Alain ALBARET sur

    Bonjour, il me tente bien depuis un moment mais j’ai une question qui me reste à élucider. Peut on avoir Windows serveur et Xpenology qui tourne en même temps et pouvant accéder à la même grappe de disque. Dans le but d’avoir la flexibilité de Windows et des paquets de Synology.

    Je ne sais pas si j’ai été assez clair.

    • oui c’est possible, mais Xpenolgy étant illégal (car la licence de DSM ne permet à DSM de ne tourner que sur du hardware Synology) nous ne l’évoquerons pas ici !

  7. Rousseau Christophe sur

    bonjour,

    au bout d’un mois d’utilisation, je serais curieux de voir un petit article sur l’expérience faite avec ce boité… je vais me l’acheter au moi de juin et un petit retour de mon site parlant de nas préféré serait vraiment cool… 😉

  8. Bonjour !

    J’ai moi aussi monté ma plateforme ESXi sur ce modèle de serveur et j’en suis vraiment très satisfait 🙂

    Par contre, je me demande : quelle solution de backup de VM utilises-tu ?

    Merci !

    • pour les backup j’utilise veeam, dont on peut avoir des licences NFR (not for resale) donc à utiliser en labo !
      Veeam tourne sur une VM win2012R2

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
D-Link lance les premiers CPL 2000 Mbit/sec… sur le papier

D-Link a annoncé officiellement le lancement d'un nouveau kit CPL : DHP-701AV AV2 2000 HD Gigabits. Derrière ce nom un peu...

Fermer