Parallels Desktop 17 est disponible : Windows 11, macOS Monterey, puce Apple M1…

Parallels Desktop 17 est disponible dès aujourd’hui, 10 août. Il s’agit d’une version un peu particulière cette année. Tout d’abord, elle est nativement compatible avec les nouveaux Mac disposant d’une puce Apple M1, tout en gardant sa compatibilité avec les processeurs Intel. Aussi, elle est compatible macOS Monterey (sortie prévue cet automne 2021) et Windows 11 (sortie officielle : octobre 2021). Mais ce n’est pas tout…

parallels desktop 17 - Parallels Desktop 17 est disponible : Windows 11, macOS Monterey, puce Apple M1...

Parallels Desktop 17

Si la version précédente avait permis de découvrir les possibilités de virtualisation avec un Mac doté d’une puce M1, Parallels Desktop 17 enfonce le clou ici. L’application est Universal Binary, nativement compatible processeur M1/Intel et donc un seul paquet pour les 2 versions. Si vous installez Windows 10 ARM par exemple, sachez que :

  • le démarrage est jusqu’à 33% plus rapide ;
  • les accès disque/SSD ont été améliorés jusqu’à 20% ;
  • les améliorations des rendus graphiques (DirectX11) jusqu’à 28%.

La nouvelle version Parallels Desktop 17 dispose également de nombreuses autres nouveautés et améliorations. Elle permet de virtualiser les dernières versions de macOS, y compris macOS Monterey. Si votre Mac dispose d’un processeur Intel, vous pourrez virtualiser : Monterey, Big Sur, Catalina, Mojave et High Sierra. Si votre Mac dispose d’une puce M1, vous pourrez virtualiser : Monterey et Big Sur uniquement. Comme les versions précédentes, il est possible de faire tourner des machines virtuelles sous Linux (Debian, Ubuntu, Fedora, Kali, etc.) mais aussi la prochaine version Windows 11. Oui, il est possible de virtualiser Windows 11, même avec les macs équipés d’une puce Apple M1. La nouvelle puce TPM virtuelle permet à Windows 10 et Windows 11 d’utiliser BitLocker et Secure Boot !

On rappellera pour les Mac avec puce M1, seule le version Windows installable est Windows pour ARM (lien vers Microsoft). Aussi, les machines virtuelles créées avec d’anciennes versions de Parallels Desktop ne fonctionneront pas sur un Mac avec puce M1. Par contre, les disques durs virtuels (.hdd) des anciennes machines virtuelles peuvent être montés 😉 Enfin, la licence Parallels Desktop peut être transférée d’un Mac doté d’un processeur Intel vers un Mac avec puce Apple M1.

Pour l’avoir utilisé, c’est vrai qu’il est impressionnant. Un exemple, avec un MacBook Air M1 et Windows 10 :

  • Mire de connexion au bout de 5 secondes ;
  • Système opérationnel après seulement 9 secondes.

Comme pour les versions précédentes, il est tout à fait possible de tester, gratuitement pendant 14 jours la nouvelle version… en suivant ce lien. Pour information, le fichier d’installation .dmg fait la bagatelle de 326 Mo.

Prix et disponibilité

Parallels Desktop 17 pour Mac est disponible aujourd’hui. Son prix est 99,99€ pour un nouveau client. Si vous avez une version précédente, il vous en coûtera 49,99€. À noter que Parallels propose également un système d’abonnement au prix de 79,99€ par an. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page officielle de l’éditeur