Séjour Martinique en décembre…

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Voilà ! Comme vous le savez certainement, je rentre de 2 semaines à la Martinique… C’était pour le travail (malheureusement), mais j’ai pu en profiter pour découvrir cette merveilleuse île aux mille facettes. Je n’ai pas pu la parcourir du nord au sud, mais voici quelques détails qui devraient vous donner envie d’y aller. En tout cas, sachez que pour moi sans aucun doute j’y retournerai…

Je ne vais pas vous faire l’histoire de la Martinique. Je ne suis pas historien, mais sachez que si cela vous intéresse, il existe de très bons livres et guides qui abordent le sujet.

Où se loger

Si Fort-de-France est une ville agréable, je vous déconseille de loger ici… Ce n’est pas moi qui ai choisi mon logement, mais un Martiniquais. Lorsqu’il m’a appelé, il m’a dit : « Soit je te mets à Fort-de-France, mais c’est mort… et ça craint un peu le soir. Il n’y a rien à faire le weekend. Moi je te conseille plutôt les Trois-Îlets ! ». C’était ma première fois en Martinique et j’ai préféré lui faire confiance.

En effet, Fort-de-France est une belle ville avec plusieurs monuments comme la Cathédrale, la bibliothèque Schoelcher ou encore le marché aux épices… mais le soir c’est un peu plus glauque. Je n’ai pas fait le tour de la ville de nuit, donc je ne pourrai pas m’étaler.

Les Trois-Îlets et le village créole (Pointe du Bout), les locaux l’appellent Disneyland… et ils ont raison. En effet, il s’agit d’un village 100% créé de toute pièce pour les touristes. Il y a de nombreux commerces, hôtels, restaurants et bars. On y croise des Martiniquais, mais aussi surtout de nombreux touristes. Le dimanche, c’est le ballet de voiture puisque les plages y sont très prisées notamment par les gens du coin. Le soir, c’est animé… il y a toujours un petit groupe dans un restaurant pour mettre de l’ambiance.

Pour information, la société m’a logé à l’hôtel La Pagerie. Il n’y a pas d’accès de l’hôtel à la plage. Les chambres sont confortables et vraiment grandes. Le personnel est vraiment au top. Par contre, prenez une chambre sur jardin si vous vous couchez tôt (comme moi, car j’y étais pour le travail), car c’est plutôt animé et l’insonorisation pas terrible… ou alors investissez dans des bouchons pour les oreilles.

Se déplacer

Depuis le village créole, vous avez un accès au port où une navette vous emmène à Fort-de-France en 20 minutes. Il y a un bateau toutes les 30 minutes de 6h à 21h30 (sauf le vendredi et samedi jusqu’à 23h). Le tarif aller-retour en bateau est de 7€ par personne. Attention, je n’ai malheureusement vu aucun bus durant mon séjour puisqu’il y avait un mouvement de grève. Le mieux, si on souhaite visiter l’ile… c’est de louer une voiture. La conduite peut paraitre sportive et parfois étrange, le parisien ne sera pas trop dépaysé.

Où manger

Pour manger du local traditionnel sur Fort-de-France, je vous recommande La Préfecture Café où les gens sont sympathiques et on mange vraiment bien pour pas trop cher. Mon souci a été de manger bien et pas trop cher. Il y a beaucoup de petits restaurants sur Fort-de-France et malheureusement j’ai souvent trouvé des portes closes (même avec TripAdvisor).  J’allai oublier l’Elizé qui est le fastfood local. Il s’agit d’une chaine et on en trouve partout.

À la Pointe du Bout, je vous conseille le restaurant le Havana pour les acras, boudin et autres spécialités locales. L’Annexe est vraiment très sympa, mais pour les 2, vous ne portez plus vos fringues direction la valise (odeur forte et tenace de grillade et d’huile). Enfin, je vous recommande l’excellent Bistrot d’en Face (oui c’est son nom). On y trouve des plats variés tous les jours (Viande et Poisson)… mais pas créole.

Visites

Comme dis plus haut, je n’ai pas pu visite l’ensemble de l’île car j’y étais pour le travail. Cependant, j’ai loué une voiture sur 1 journée. Je vous le fais dans le désordre : Sainte-Anne avec ces magnifiques plages, La pointe Marin, Le Diamant (amateur de plongée c’est ici), Le François (habitation Clément : parc, exposition, rhumerie…) et le Jardin de Balata. Ça parait peu, mais j’ai fait tout cela dans la journée. Cela représente tout de même 180 km et ce fut assez dense. Bien sûr, il y a encore beaucoup de choses à voir.

Et bien sûr, il faut aller se perdre dans les rues de Fort-de-France en journée.

Météo

La première semaine (du 4 au 8 décembre inclus), il a plu tous les jours. Autant la nuit, ce n’est pas forcément dérangeant, mais en pleine journée, c’est plus gênant. Le plus souvent, il pleut pendant 15 minutes et ça s’arrête pendant 1 heure… et ça reprend. Quand il pleut, ce n’est pas 2 à 3 gouttes… c’est tropical. Ça arrive très vite et la pluie tombe fort. À partir du 9 décembre, il y a eu beaucoup moins de pluie (et beaucoup moins forte) et c’était plus agréable. Il faisait chaud, même très chaud !

Choses à savoir en vrac…

Petites choses à savoir, les Martiniquais commencent leur journée de travail très tôt 7h… et terminent généralement vers 16h00. Il y a bien sur des exceptions commerces, lieux touristiques, etc. Si vous n’aimez pas les bouchons, évitez de prendre la voiture aux heures de pointes. Il faut parfois compter 1h pour faire 11 km (un peu comme à Paris). Ne soyez pas choqué non plus de voir de jeunes gens en uniformes scolaires, c’est obligatoire de la maternelle au lycée. La TVA est à 2,1% (restaurant, taxi…) et 8,5%… cependant la vie est très chère.

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

3 commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Cadeaux de dernières minutes… (tous les budgets)

Noël approche à grands pas, ce n'est plus qu'une question de jours. Vous avez encore la possibilité d'aller dans les...

Fermer