Test du Sony Xperia ION

0

Pendant un peu plus d’une semaine, j’ai eu la chance d’avoir un smartphone Sony Xperia ION en test.

Ce nouveau smartphone est disponible depuis peu en France et il faut bien avouer, il est doté de nombreux atouts.

Le Sony Xperia Ion est doté d’un écran de 4,6 pouces magnifique et traité contre les rayures. Pour le stockage, ce nouveau modèle dispose de 16Go de mémoire et il est possible d’ajouter un microSD (jusqu’à 32Go). Le capteur photo de 12.1 mégapixels annonce de belles prises de vue. Côté coloris, vous avez le choix entre un modèle Noir ou Rouge.

Mais ce n’est pas tout. Rentrons dans le vif du sujet…

Description du matériel

Le design de nouvelle gamme 2012 est plutôt réussi. Les formes sont pleines de rondeurs et l’arrière est légèrement bombé. Côté matériaux, à l’arrière, Sony a fait le choix d’un mélange d’aluminium brossé et de plastique du plus bel effet. Toutefois, on regrettera que l’aluminium laisse apparaître facilement les traces de doigts. À l’avant, le verre prend quasiment la totalité de la taille du smartphone. On notera la présence d’une large marge autour de l’affichage. La tenue en main est vraiment très bonne et les boutons sont facilement accessibles.

À l’arrière, on notera la présence de l’ancien logo Sony Ericsson en relief, avec la mention Xperia. En haut, on retrouve le capteur 12,1Mpx et son flash LED. Enfin, quelques petits trous dans la coque en aluminium laissent passer le son (plutôt bon) du téléphone.

À l’avant, en haut, on retrouve l’écouteur, un capteur de 1,3 Mpx ainsi qu’une LED de notification. Je passe rapidement sur l’écran de 4,6 pouces, mais j’y reviendrai un peu plus bas. On retrouve en bas les touches sensitives habituelles. On terminera avec un rappel de la Gamme (XPERIA) en marquage blanc.

Passons au tour du téléphone, à l’extrémité haute, on retrouve une prise casque 3,5mm et… c’est tout. Passons sur la tranche droite. En haut, la touche marche/arrêt est facilement accessible et juste au-dessous les boutons pour le volume. Un peu plus bas bas toujours sur la même tranche, on retrouve la touche de l’appareil photo. La tranche en bas dispose uniquement du micro. Sur la tranche gauche, on retrouvera sur l’extrémité haute un petit cache dissimule un port HDMI ainsi qu’un port Mini-USB.

À l’intérieur, le Xperia Ion est construit autour d’un processeur Qualcomm Snapdragon MSM8260 (double coeur) cadencé à 1,5 GHz et secondé de 1 Go de RAM. Pour la puce graphique, Sony a fait le choix de mettre un GPU Adreno 220. Comme je vous l’annonçais un peu plus haut, le smartphone est doté de 16Go de mémoire et d’un emplacement microSD. Ce dernier est sur la partie supérieure arrière derrière une partie amovible en plastique (pas facile à retirer). C’est aussi à cet endroit précis que l’on peut insérer sa carte micro SIM (voir la photo ci-dessous). On notera également la présence d’une puce NFC.

Le Test

Ce qui surprend lorsque l’on sort le smartphone, c’est sa taille relativement imposante. Grâce aux matériaux utilisés par Sony, le modèle Xperia Ion dispose d’une excellente prise en main. Personnellement, je trouve ce smartphone un peu grand, mais c’est une question de goût…

Écran

L’écran justement, Sony y attache toujours beaucoup d’importance. La définition est au rendez-vous. Le contraste est juste et le moteur Bravia Engine est efficace. Quel que soit l’angle d’inclinaison, l’écran reste très lisible. On n’est pas sur du AMOLED, mais la différence se fera uniquement sur les noirs (légèrement en retrait). Sony a encore réussi à fournir un très joli écran haut de gamme et résistant…

 

Justement, j’ai eu une mésaventure avec ce smartphone. Ce dernier est tombé de ma veste et il a malheureusement glissé sur le bitume. Pour tout vous dire, mon coeur a failli s’arrêter. Il est tombé d’une hauteur d’environ 90 cm. Il a rebondi et glissé sur plus d’un mètre, écran vers le sol. Une larme à l’oeil, je l’ai ramassé… Surprise, l’écran est resté intact. Pas une égratignure, rien de visible comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus (ou encore ci-dessous). Par contre, les bords en plastique droit et gauche ont pris quelques traces (photos ci-dessous). Je fus vraiment soulagé de voir que l’écran n’avait « que » ces petites marques et rien sur l’écran. À noter que le smartphone a continué de fonctionner, sans problème, jusqu’à la fin de nos tests.

 

 

Photo

Durant cette période de test, je n’ai pas pu prendre le temps de faire une sortie photo.

Il faudra donc se contenter des essais faits depuis mon domicile. Comme pour son écran, Sony n’a hésité à donner le meilleur dans son capteur photo 12,1Mpx. Ce dernier est rapidité et les photos en extérieur sont vraiment très belles. À noter que le mode macro est vraiment rapide et de très bon niveau.

 

Certes, il ne s’agit pas d’un appareil photo… mais il faut bien avouer que ce smartphone peut commencer à rivaliser avec certains compacts premiers prix.

Vidéo

Avec ce capteur, le Sony Xperia Ion devrait donner de belles vidéos ? Malheureusement, ce n’est pas le cas. L’image n’est pas très grande propreté, le piqué faible et la compression n’améliore pas le tout.

On regrettera également que la fonction Zoom génère des saccades lors de l’enregistrement d’une séquence.

Batterie

J’ai été un peu déçu par l’autonomie de la batterie. Cette dernière tient à peine une journée d’utilisation, pour une utilisation classique (enfin pour moi).

En jouant sur les réglages, j’ai réussi à tenir une journée.

Applications

Ce nouveau smartphone ne dispose pas encore de la dernière version d’Android. Il faudra pour le moment se contenter d’Android 4.0 (Ice Cream Sandwich). L’interface Sony TimeScape n’évolue plus beaucoup, mais on appréciera la possibilité de gérer l’interface par le biais de thème. L’application de communication est des plus standard et fait bien son travail.

Pour la musique, l’interface n’est pas une révolution, mais elle est agréable à l’utilisation. La ressemblance avec l’interface Metro est frappante… On notera que la couleur de l’interface change en fonction de la couleur dominante de la jaquette, pas mal ! L’égaliseur est présent et précis avec des préréglages – facile d’utilisation.

Côté lecture des vidéos, on peut dire que le Sony Xperia s’exprime le mieux. Les images des vidéos HD sont à tomber. Elles sont détaillées, précises et riches en couleurs. Un must !

Conclusion

Le Sony Xperia Ion est un très bon smartphone. Ce n’est peut-être pas le plus performant de sa génération, mais son interface et son design sortent de l’ordinaire. Les matériaux utilisés sont nobles, l’écran est magnifique et le capteur photo est performant. Bref, un smartphone comme on aimerait en voir plus souvent.

Maintenant, son prix est d’environ 400€. C’est un peu cher… Si on le compare au SGS3, l’écart est faible (environ 50€). Toutefois, on notera que Sony propose une offre de remboursement de 50 à 100€ jusqu’au 31 octobre 2012.

Un smartphone qui obtient une note de 4/5.

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

Lire les articles précédents :
La 4G chez Free ?

Free pourrait proposer la 4G prochainement… Hier, Stéphane Richard (PDG Orange) a été interviewé par BFM Business pour parler de...

Fermer