Test du TerraMaster D5-300C, une extension de stockage

0

Le Terramaster D5-300C est une extension de stockage pour votre PC ou Mac. Sous ses allures de NAS, c’est en fait un périphérique de stockage externe de 5 baies en USB 3.0 avec un débit max annoncé de 410 Mo/s. Son prix : 239€. Ce dernier va-t-il tenir ses promesses ? Rentrons directement dans le vif du sujet.

Terramaster D5-300C

Caractéristiques

  • 5 baies pour disque dur en 3.5, 2.5 et SSD en Sata 6Gb/s.
  • USB 3.0 avec un connecteur type C côté boitier et type A côté PC/Mac.
  • Capacité max de 50TB (5x10TB).
  • Raid 0 et Raid 1 sur la baie 1 et 2 et disque solitaire sur la baie 3, 4 et 5.

Contenu du carton

  • Le bloc d’alimentation avec un cordon secteur français et anglais.
  • Un câble USB 3.0 de type C.
  • Kit de visseries pour HDD 3.5 et 2.5.
  • Un manuel d’utilisation, mais pas de Français.
  • De quoi étiqueter vos racks.
  • Des pieds de rechange pour le boitier.
  • Un tournevis pour le montage des HDD.
  • Un second petit tournevis pour le potentiomètre de sélection du mode Raid.
  • Une aiguille pour faire le reset lors du changement du mode de Raid.

Test du Terramaster D5-300C

Le boitier est en aluminium pour une taille de 227 x 225 x 136 mm et un poids de 2.16kg. Il est surmonté de pieds en caoutchouc pour limiter les vibrations du boitier une fois les disques durs montés. Au dos, deux ventilateurs particulièrement silencieux, le port USB type C et le sélecteur pour le mode de Raid. Sur l’avant une LED pour chaque HDD et une supplémentaire pour la mise sous tension et son bouton marche / arrêt.  Les racks des disques durs sont entièrement en plastique. Le manuel livré ne possède pas d’explication en Français un second document vous invite en français à vous rendre sur un site pour télécharger un manuel, mais le manuel téléchargé est en Anglais et c’est le même que l’on a avec le boitier.

Il se fera discret sur votre bureau (sur la photo il fait imposant, mais ça reste convenable). Le câble USB étant seulement de 1m on est vite limité pour le lieu de son emplacement.

Montage de la partie stockage

Les caddies peuvent recevoir aussi bien des disques durs de 3,5 et 2,5 pouces, mais aussi des SSD. Tout est prévu pour le montage. Les vis sont toutes pourvues de frein filet pour un montage fixe, mais cela rend les vis assez dures à visser. Pour le montage d’un disque de 2,5 pouces, seules 2 vis sont nécessaires. Je regrette un montage de type rapide, de plus il n’y a aucun silentbloc. Une fois en marche et le boitier posé sur un bureau on ressent toutes les vibrations des disques durs jusqu’à mon tapis de souris en mousse.

Performance

Pour le test j’ai monté 4 HDD de 500Go dont 2 Western Digital Blue en 7200trm/s et 2 Seagate en 7200trm/s. La vitesse étant annoncée à 410 Mo/s elle ne sera pas atteignable avec ces disques durs, car pour les modes raid ils sont uniquement accessibles sur le rack 1 et 2, sachant que la vitesse max pour un disque est de 104.7 Mo/s. Pour atteindre la vitesse annoncée, il faudra monter 2 SSD en Raid 0 pour avoir une bonne rapidité même sur de plus petits fichiers.

Une fois vos disques montés, sélectionnez le mode que vous souhaitez au dos du boitier avec le petit tournevis fourni. Allumez le boitier et sous Windows rendez-vous dans le gestionnaire des disques pour créer la partition. Lors de l’ouverture, il va vous inviter à initialiser le disque.

Le Raid 0

J’ai commencé le test en montant les 4 HDD et en mode Raid 0 pour le disque 1 et 2. Les 3 et 4 sont donc 2 disques indépendants. Les tests ont été faits avec ATTO Disk Benchmark, Crystal Diskmark et DiskBench.
Avec ATTO Disk on dépasse légèrement les 250 Mo/s c’est donc le max pour les 2 disques durs.

Pour DiskBench j’ai fait un test de petits fichiers notamment des fichiers php et html , une copie de 15 898 MP3 et 13 fichiers MKV de 5Go.

Le Raid 1

Pour changer le mode, il faut éteindre le boitier, sélectionner le type de raid puis faire un reset. Niveau rapidité on est donc limité à un disque, le Raid 1 étant un mode miroir.

Test d’une réparation

J’ai copié des MP3, des petits fichiers et des vidéos MKV et j’ai simulé la panne d’un disque. Le voyant du disque 1 se met à clignoter en rouge pour indiquer le disque défectueux, une fois le nouveau disque de remplacement monté le voyant clignote orange le temps de la réparation. Il aura fallu 1h30 pour réparer le nouveau disque qui contenait 14 587 fichiers pour un total de 29,1Go.

Conclusion

Si vous voulez étendre votre espace de stockage local sans passer par un NAS c’est un bon choix et niveau tarification il est affiché à 239€.
Dommage que le Raid soit disponible uniquement sur 2 baies, mais si vous utilisez ce boitier comme sauvegarde vous aurez en double vos fichiers entre votre PC/Mac et le boitier. Je pense qu’un petit travail pourrait être fait pour limiter la vibration des disques durs. La préparation reste très facile sachant qu’aucun logiciel n’est nécessaire pour la mise en marche de celui-ci. Pour faire vos sauvegardes automatiquement vous pourrez associer le D5-300C à Cobian Backup.

Et voici un code promotion permettant d’avoir 20€ de remise sur le produit : XR7PEVZ8 (valable jusqu’au 31/10)

Partager.

A propos de l'auteur

Dans l’informatique dés mon plus jeune âge et maintenant mon métier, j’aime tester, apprendre, découvrir. C’est avec plaisir que je partage tout cela et c’est aussi la raison qui m’a fait rejoindre l’équipe de Cachem.

Lire les articles précédents :
Xiaomi MI Box 3 : Android TV 4K à petit prix

La MI Box 3 TV de Xiaomi est un boitier multimédia tournant sous Android. Pour certains, il s'agit de la meilleure...

Fermer