Comment fonctionne un NAS ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Un serveur NAS est capable de stocker une quantité importante de données, de les protéger et de les partager. Mais comment fonctionne vraiment un NAS ? Entrons dans le vif du sujet sans se perdre dans des explications trop complexes…

comment ca marche un nas

Comment fonctionne un serveur NAS ?

Après vous avoir répondu à la question « Qu’est-ce qu’un NAS ?« , il est important de comprendre comment ce boitier fonctionne. Le NAS est un ordinateur optimisé pour le stockage en réseau. Il dispose d’une carte mère, d’un processeur, d’une mémoire vive, d’un ensemble d’entrées/sorties (port réseau, prise USB, emplacement pour carte SD, sortie HDMI, sortie audio, thunderbolt, etc.) et bien entendu d’un ou plusieurs disques durs. Il a une autre particularité importante : il est autonome et ne nécessite aucun périphérique pour fonctionner. En effet, un NAS n’a pas besoin de clavier, souris, écran.

Comment installer un NAS ?

Pour fonctionner, le NAS a besoin d’être branché à une prise électrique et à un réseau (box). Bien entendu, le NAS aura aussi besoin d’un disque dur (ou SSD). Lorsque ces éléments sont branchés, il suffit de le démarrer à l’aide de son bouton Marche/Arrêt. Le NAS dispose d’une petite mémoire qui lui fournit le minimum pour démarrer et offrir une interface graphique accessible depuis un navigateur Internet ou une appli (avec l’adresse IP fournie par la Box/routeur).

Système d’exploitation et applications

Pour le moment, le système n’est pas encore installé. L’interface permet de télécharger le système d’exploitation (gratuit) accessible depuis le site officiel du constructeur. Ensuite, l’interface posera quelques questions essentielles : le nom du NAS, la date et l’heure (réglage automatique possible), la configuration RAID que vous souhaitez… et surtout le système d’exploitation optimisé pour le NAS (basé sur Linux). Linux peut faire douter quelques personnes, mais il faut savoir que le système est extrêmement stable, fiable et parfaitement adapté aux fonctions du NAS. Aucune ligne de commande à taper ne sera nécessaire pour en profiter pleinement.

Son installation est rapide, il faut prévoir environ 10 minutes. Cependant, le NAS va opérer à un test complet et minutieux des disques durs. Cette opération est très importante et elle peut prendre plusieurs heures. Les tests des disques impactent les performances du NAS. Si ce dernier est utilisable pendant cette période, il est recommandé d’attendre la fin avant de mettre vos données sensibles. Dans l’attente, vous pourrez commencer par créer vos utilisateurs/groupes, dossiers partagés et les autres premiers réglages. Le système est optimisé pour fonctionner 24h/24 et 7j/7. Aucune autre application n’est nécessaire pour profiter pleinement des fonctionnalités du NAS. Cependant, si cela ne vous suffit pas d’autres outils sont également disponibles depuis le NAS.

Une fois installé et paramétré, le NAS est autonome et ne nécessite plus de se connecter via l’interface Web. Une petite intervention sera à prévoir pour s’assurer que tout va bien… de temps en temps .

En résumé, un NAS est…

un outil complet pour stocker, le partager et sécuriser ses données. Il s’agit d’un ordinateur autonome (sans clavier / souris / écran). Une fois installé et paramétré, le NAS se fait oublier et il peut fonctionner 24h/24 sans nécessiter aucune intervention de votre part.

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

Un commentaire

  1. Autrement dit, le NAS est un simple ordinateur, mais offrant un service spécifique, bref c’est un serveur. Ce service spécifique est dédié au stockage de données. Son rôle est d’être vue comme un disque dur autonome, toujours disponible, et accessible via réseau. Et comme 99% des serveurs et/ou des équipements réseau c’est en effet Linux qui est préinstallé et fait fonctionner l’ensemble.

    L’origine du NAS n’est pas juste de fournir du stockage via la réseau. Le but de sortir les données de l’ordinateur local pour les avoir dans un NAS est d’en profiter pour les sécuriser (car sinon un disque externe USB suffirait…). Le NAS fournit donc souvent des mécanismes de sécurisation de données, et de sauvegarde. La sécurisation vise principalement à palier aux pannes matérielles, il y a donc éventuellement plusieurs disques durs, plusieurs cartes réseaux, plusieurs controleurs (pour éviter les SPOF). Et pour la sauvegarde, les données peuvent aussi être externalisées, répliquées, vers un autre NAS ou un service de stockage sur internet (dit cloud).

    Maintenant, le NAS grand public offre de plus en plus de possibilités, car il ne se limite plus uniquement au stockage. Il devient une bibliothèque multimédia, et un vrai serveur (vu les possibilités monstrueuses de l’OS Linux).

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Début des SOLDES 2018 !

Voilà les soldes 2018 démarre aujourd'hui sur Internet (mais aussi en boutique)... après le Black Friday (qui dure une semaine),...

Fermer