Confession sur iPhone – La crise de foi du Vatican

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

confession iphoneLe porte-parole du Vatican a indiqué qu’il ne pouvait pas y avoir de confession par l’intermédiaire des iPhone.

Cette déclaration fait suite à l’annonce de la sortie aux Etats-Unis d’une application pour les produits Apple baptisée « Confession ». Cette application est destinée à guider les croyants vers l’absolution.

Le Père Federico Lombardi, directeur du bureau de presse du Vatican a justifié ce jugement en rappelant que « le sacrement de la pénitence demande nécessairement un rapport de dialogue personnel entre le pénitent et le confesseur » et précisant que « Cela ne peut être remplacé par aucune application informatique ».

L’application, vendue au prix de 1,99 $ sur iTunes, a été conçue par Patrick Leinen de l’entreprise Little iApps.

Patrick Leinen précise dans un communiqué « Notre volonté est d’inviter les catholiques à exprimer leur foi à travers les nouvelles technologies ». Il ajoute que l’application a été créée pour être utilisée dans le confessionnal et qu’elle s’adresse « à ceux qui vont à la messe comme à ceux qui veulent y retourner ».

Le père Lombardi rappelant que « cela ne remplace en aucun cas le sacrement », il a toutefois déclaré « Dans un monde où de nombreuses personnes utilisent des supports informatiques pour lire et réfléchir (…) on ne peut pas empêcher quelqu’un de réfléchir en vue de la confession à l’aide d’outils numériques ».

Article rédigé par : newsman (guest blogger)

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Enquête – Le prix des données bancaires volées

Les bénéfices sont énormes. Un criminel peut recevoir jusqu'à 700$, s'il fournit les codes accès à un compte bancaire piraté...

Fermer