Enquête – Le prix des données bancaires volées

0

Les bénéfices sont énormes. Un criminel peut recevoir jusqu’à 700$, s’il fournit les codes accès à un compte bancaire piraté avec un solde supérieur à 82.000$. Selon un rapport Panda Security, un compte solvable ne rapport que 80$ au pirate.

Panda Security a réussi à infiltrer un réseau criminel faisant du commerce de données bancaires volées.

Un exemple, les informations d’une carte de crédit varient entre 2$ et 90$ (suivant le plafond). Si vous êtes intéressé par un peu plus que le shopping en ligne, il est possible de vous fabriquer des cartes de crédit physique. Le coût ? Environ 30$ pour une carte blanche. Pour une carte avec l’infographie de votre banque préférée, il faudra compter environ 90$.

Un utilisateur a peur d’utiliser des données volées. Pas de problème, il peut faire appel à un pirate qui utilisera les données frauduleuses à sa place. Il lui en coûtera entre 30$ et 300$. Pour 100$ de plus, il pourra utiliser l’adresse de livraison d’un faire valoir, qui lui renverra le bien acheté directement à son adresse.

Ces boutiques (de données volées) proposent également des accessoires pour skimmer des cartes (cloneurs de cartes) avec fixation pour les DAB/GAB (Diebold ou NCR) pour environ 3.000$. Un Distributeur de Billets complètement faux peut être à vous pour seulement 35.000$.

Selon Panda, ces boutiques (de données volées) fonctionnent comme des boutiques en ligne « classiques ». Des offres spéciales sont régulièrement proposées, ainsi que des rabais suivant la quantité. Il y a même des offres d’essai. Il semblerait même qu’un échange est également possible, si les données bancaires ne fonctionnaient pas comme convenu.

Malheureusement, les pirates ne prennent pas la carte de crédit. Oooh! Ils préfèrent les transferts d’argent tels que Western Union, Liberty Reserve et WebMoney 😀

Sachez que vous pouvez contacter ces mafias par messagerie instantanée, Twitter ou encore Facebook.

via

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

Lire les articles précédents :
La journée pour un internet plus sûr

Aujourd'hui, c'est la Safer Internet Day/la Journée pour un internet plus sûr. Comme chaque année, Insage organise cette journée pour promouvoir...

Fermer