Gaumont Classique : une plateforme de streaming dédiée au cinéma noir et blanc

Vous le savez sans doute, le classement des services de streaming vidéo est dominé par les mêmes plateformes depuis des mois, voire des années. Cela n’empêche pas d’autres acteurs de se lancer sur ce marché très concurrentiel. Tout récemment, c’est Gaumont qui a franchi le pas en se concentrant sur un segment assez particulier. Gaumont vient de lancer sa plateforme de streaming intitulée Gaumont Classique.

Gaumont Classique, une plateforme pour (re)découvrir le cinéma en N&B

Ne vous attendez pas à découvrir un concurrent direct des grosses plateformes de streaming comme Netflix, Disney+ ou encore Amazon. Même si ce nouvel acteur est bien connu de tous et existe depuis plus de cent ans, il ne vise pas la même cible.

Le 10 mai dernier, Gaumont a dévoilé sa plateforme de vidéo à la demande, Gaumont Classique. Elle est dédiée aux films français en noir et blanc. Avec son catalogue de plus de 200 œuvres, elle mise sur celles et ceux qui veulent découvrir ou re-découvrir les films d’antan. D’ailleurs, ce que déclare Sidonie Dumas, Directrice Générale de Gaumont, va bien dans ce sens :

« Gaumont poursuit sa politique d’accès aux œuvres avec l’ambition de faire redécouvrir à de nouveaux publics des œuvres du patrimoine cinématographique en noir & blanc »

Si vous souhaitez vous rendre compte par vous-même, connectez-vous sur le site. En attendant, voici une (très) petite liste de films disponibles : Un singe en hiver (1962), Les Tontons flingueurs (1963), La Main du diable (1943), Papa, maman, la bonne et moi (1954), Le Plaisir (1952), Madame de… (1953) ou encore Les Maudits (1947).

L’offre Gaumont Classique

Ce qui est appréciable avec cette offre, c’est qu’elle est simple. Vous n’aurez pas à vous poser plusieurs questions avant de savoir laquelle sélectionner. Avant de parler des tarifs, revenons sur certains points.

Un contenu accessible sur ordinateurs, tablettes et mobiles et bientôt plus

Déjà, cet abonnement est disponible sur ordinateurs, tablettes et mobiles (Android 5.1, iOS 13 et versions supérieures). Gaumont indique aussi que son service sera prochainement opérationnel sur d’autres types d’appareils comme Apple TV et Android TV (et autres TV connectées). Il est également possible d’utiliser un Chromecast pour projeter le contenu de son terminal vers un écran plus grand.

Ensuite, pour profiter du contenu, il faut créer son compte. Pour le moment, c’est faisable uniquement depuis le site web. Dans le futur – même si aucune date n’a été annoncée – ce sera aussi possible depuis les applications iOS et Android.

Ensuite, chaque compte peut enregistrer au maximum cinq appareils différents. Attention, seuls deux d’entre eux accèderont au contenu simultanément.

5 euros par mois ou 50 euros par an

Enfin, la grille tarifaire est très simple : Gaumont Classique est disponible pour 5 euros par mois sans engagement ou pour 50 euros par an. Donc, si vous vous engagez sur une année, vous gagnez l’équivalent de deux mois d’abonnement. Celles et ceux qui voudraient tester avant de souscrire ne pourront faire autrement que payer un mois, car aucune période d’essai gratuit n’est proposée. Maintenant, vous pouvez toujours vous rendre sur la plateforme et visionner la bande-annonce de différents films.

Une interface qui a fait ses preuves

L’interface proposée est simple et intuitive, mais ne vous attendez pas à être surpris. Elle fonctionne comme la plupart des autres plateformes de SVOD. On trouve des films à la une, puis des regroupements par thème, genre ou décennies (des films muets jusqu’aux années 60). Gaumont propose même une série de films identifiés en « Raretés ». On peut bien évidemment rechercher une œuvre spécifique. Cela fonctionne aussi si vous saisissez le nom d’un acteur ou d’une actrice.

Les abonnés ont aussi la capacité de retrouver leurs titres favoris et ceux en cours de lecture depuis un espace « Mes Vidéos ».

Pour chacun des films, l’interface affiche les informations principales : durée, date de sortie, une classification (tous publics,…), le réalisateur, les acteurs ainsi que le synopsis. Ensuite, elle propose de basculer vers d’autres films avec les mêmes acteurs ou vers des suppléments.

Une offre limitée ?

En quelques clics, les abonnées peuvent donc accéder aux plus grands classiques Gaumont. Maintenant, on est en droit de se demander si ce n’est pas un peu « limité ».

Déjà, le catalogue étant constitué de 200 œuvres, les fans du genre ne vont-ils pas rapidement faire le tour ? Ce n’est pas si sûr. Déjà, il faut être plus précis. Il s’agissait du nombre de titres disponibles au lancement de la plateforme, il y a une vingtaine de jours. En présentant son offre, Gaumont indiquait que sa plateforme accueillerait de nouvelles œuvres tous les mois.

Il n’a pas fallu attendre bien longtemps. Une semaine plus tard, à l’occasion du festival de Cannes, qui s’est déroulé du 17 au 28 mai 2022, le site ajoutait une sélection spéciale. Cette collection contient des films qui ont marqué l’histoire de cet événement cinématographique. Il est fort probable que ce type d’opérations se renouvellera dans le futur.

Ensuite, un onglet Suppléments permet aux abonnés de découvrir des bonus. Vu les œuvres proposées, ces suppléments doivent valoir le coup. Ils contiennent des présentations, des documentaires et des interviews d’acteurs ayant travaillé sur les films.

D’un autre côté, la société de production a décidé de « miser » sur des films français en noir et blanc. Je trouve qu’il pourrait être intéressant de proposer des œuvres internationales. En faisant cela, Gaumont devra intégrer d’autres paramètres comme le coût des droits de diffusion, la durée de mise à disposition sur la plateforme… Pas sûr que ce soit ce que souhaite cet acteur majeur du 7ᵉ art. En se concentrant sur ses œuvres, la société de production et de distribution maitrise l’ensemble.

D’ailleurs, si certaines de ces œuvres doivent faire partie de votre bibliothèque, le site indique que tous ceux présents sur sa plateforme de streaming sont également disponibles en DVD ou en Blu-Ray sur ce site.

Pour les cinéphiles et pour celles et ceux qui voudraient (re)découvrir les classiques, je trouve que l’offre est plutôt intéressante. Maintenant, je ne sais pas quel est l’objectif visé en nombre d’abonnés, mais cela doit représenter une « niche ». D’ailleurs, c’est peut-être pour cette même raison que cette nouvelle plateforme séduira. Elle a fait le choix de se concentrer sur un seul et unique genre. Il faudra juste veiller à ce que son contenu continue d’évoluer dans le futur.