Linux Mint 20 sur un ancien ordinateur portable

Récemment, j’ai récupéré un ancien ordinateur portable. Il s’agit d’un HP 14 pouces avec Windows 10 (notebook). Au-delà des limites matérielles, le PC est hyper lent et l’interface n’est pas du tout réactive. J’ai décidé de le passer sous Linux pour plusieurs raisons. J’ai fait le choix de mettre Linux Mint 20 Xfce et je ne suis pas déçu…

HP Stream 14 Linux Mint - Linux Mint 20 sur un ancien ordinateur portable

PC de récupération

Linux et moi, c’est une vieille histoire… Ma première distribution installée s’appelait Kheops. On doit être juste après l’arrivée de Google et avant l’arrivée de Napster (pour les plus anciens). C’est à la même époque que j’ai découvert Red Hat et Mandrake (l’ancien nom de Mandriva). Bref, c’est loin… Il faut bien avouer que Debian et Ubuntu ont bien aidé à la démocratisation de Linux. Les choses ont évolué avec le temps, pour notre plus grand plaisir.

Je n’ai pas d’ordinateur physique avec Linux d’installé. J’ai bien sûr des serveurs (NAS, VPS avec Debian) ou encore des machines virtuelles. Il y a quelque temps, j’ai récupéré un ordinateur portable. Il dormait depuis plusieurs semaines et j’ai décidé de le dépoussiérer. Je démarre le notebook, déjà il démarre, sous Windows… mais c’était vraiment horrible. Le système était hyper lent, l’interface n’était pas fluide, etc. Pourtant, il n’y avait que le système, Microsoft Office, un jeu et Chrome. C’est tout.

Niveau matériel, il s’agit d’un HP Stream 14 pouces (2015 – 2016). Il est construit autour d’un processeur Dual Core Intel Celeron N3060 cadencé à 1,6 GHz. Si le processeur vous parle, c’est peut-être normal puisqu’on retrouve ce dernier dans quelques NAS. Côté mémoire, il dispose de 4 Go de RAM (ce qui est pas mal) et 32 Go d’espace disque en eMMC. Côté connectique, on a le minimum : 1 port HDMI, 1 port USB 2.0, 2 ports USB 3.0, 1 lecteur de cartes SD et enfin 1 prise jack. Pour le sans fil, il y a du WiFi 802.11a/b/g/n/ac et du Bluethooth 4.2. Ce n’est pas un foudre de guerre et on comprend mieux pourquoi Windows n’y arrive pas. L’écran n’est pas terrible (limite), le clavier n’est pas trop mal et le trackpad est moyen… mais ça suffira largement pour ce que je veux en faire.

L’objectif de ce notebook, c’est d’avoir un ordinateur pour surfer, écrire quelques articles, lire des vidéos et écouter de la musique ponctuellement. C’est tout.

Linux ou Linux ?

Une des forces de Linux, c’est le nombre de distributions… c’est aussi une de ses faiblesses. Aussi, on me rapporte souvent des soucis d’incompatibilité avec des drivers et qu’il est parfois nécessaire de balancer des lignes de commande pour faire fonctionner le Wifi ou la souris. Comme indiqué précédemment, Debian et Ubuntu ont largement contribué à améliorer tout cela. Pour moi, il fallait partir sur une de ses distributions, mais il fallait aussi qu’elle soit compatible avec l’ordinateur portable. Comme ce n’est pas un foudre de guerre, il fallait que l’interface et le système entier soient le plus légers possible.

Linux Mint - Linux Mint 20 sur un ancien ordinateur portable

Après quelques recherches, j’ai décidé de faire appel à un ami : Janux (rédacteur Cachem). Au regard de mes besoins, il me dirige vers Linux Mint. Je fais quelques recherches complémentaires, la distribution semble vraiment bien. Toutefois, il existe 3 déclinaisons téléchargeables (sans compter les versions 32 et 64-bit). Avec le processeur du HP Stream, c’est une version 64-bit qu’il me faut. Linux Mint propose 3 environnements de bureau différents :

  • Cinnamon : Moderne, élégant et riche, c’est le plus gourmand en ressource ;
  • MATE : Classic et stable, il est dans la continuité de GNOME 2 ;
  • Xfce : Stable et léger, c’est le moins gourmand des trois.

J’ai choisi de partir sur l’édition Xfce, car même si la mémoire est suffisante, j’ai peur que le processeur ne soit pas à la hauteur.

Suite et…

L’installation s’est passée sans encombre. C’est simple rapide et efficace. Tout fonctionne parfaitement (écran, connectique, WiFi, Bluetooth…). Linux Mint 20 est vraiment agréable et même si j’avais quelques doutes sur Xfce, ils se sont très vite envolés après quelques minutes d’utilisation. L’interface est facile à prendre en main, c’est fluide, très réactif. Le clavier réagit bien, les boutons raccourcis fonctionnent tous. Que du bonheur…

Si je n’avais qu’un reproche à faire à Linux Mint, c’est qu’il ne laisse pas le choix des paquets installés. Linux Mint 20 arrive avec un ensemble d’outils (calculatrice, capture d’écran, éditeur de texte, gestionnaire de tâches…) et c’est super. Il y a de nombreuses applications comme Pix, Firefox, Thunderbird, Transmission, Celluloid, LibreOffice… C’est très bien, car l’utilisateur final n’a pas de question à se poser. Tout est livré d’un coup, la machine est tout de suite opérationnelle. Heureusement pour moi, on peut toujours retirer certaines applications post-installation (via Synaptic). N’ayant que 32 Go d’espace de stockage, j’ai fait un peu de menage pour assurer l’avenir 😉

  1. Le pc portable de ma compagne fonctionne sous linux mint depuis 7 ans sur un pc qui à 10 ans et il peut encore tout faire. Juste un ssd car le hdd a laché ça lui redonné un coup de jeune 🙂

  2. Sympa ce petit feedback! Je suis sur MINT depuis quelques années et je trouve cette distribution assez cool et facile à prendre en main (je n’ai plus peur de proposer à mes proches d’acheter un ordi sans OS pour y mettre MINT, après ca dépend de ce qu’on veut faire de l’utilisation du PC bien entendu). Un bémol cependant, lorsque j’ai acheté une nouvelle carte graphique (NVIDIA 1060 GTX), il y a parfois des freezes de l’ordi mais bon, je crois que NVIDIA et LINUX ce n’est pas encore ca.

    Merci pour cet article !

    1. Bjr.c est avec plaisir que j’ai lu votre installation de Mint d autant que j’ai la version 12 sur un vieux
      . Et je me posais des questions mais linux ne veux pas de moi. Un copain a installer mageia en duo sur win 10 mais. Mageia jamais vu sur écran.. bye

  3. Je ne fais tourner mes portables qu’avec des distros ; Windows est bien trop pachydermique…

    démarrage rapide (même après des mois/années d’utilisation), occupation disque restreinte, MàJ rapides et sans bugs…

    Bref, que du bon…

  4. J’avoue avoir succombé à Ubuntu il y a des années mais j’ai abandonné cette distrib lorsqu’ils ont commencé à faire de la pub intrusive. Depuis quelques années, j’utilise manjaro que je trouve au dessus de mint. En plus c’est origine France ?

    On peut jeter un œil à Elementary OS qui est franchement splendide. Tout comme Linux Mint, c’est un fork d’Ubuntu.

  5. Personnellement j’ai du installer Linux car sur mon très récent Dell xps 9575 la carte graphique était mal prise en charge sous Windows.
    J’ai mis Ubuntu mate 2020. J’arrive a mieux exploiter la carte graphique que sous Windows. Seul pb le track pad ne s’active pas a l’allumage on doit rabaisser l’écran et un capteur de température de la carte graphique ne fonctionne pas mais sinon c’est beaucoup beaucoup plus fluide que Windows. Avant ça j’ai passé énormément de temps a essayer de régler le problème des pilote graphique en faisant le flipper entre windows update Dell indate Intel update et AMD…

    1. J’ai essayé Elementary OS :
      – moins réactif, assez flagrant avec Firefox
      – bug sur le Bluetooth (il s’active tout seul lors de la sortie du mode veille)

  6. Je valide + + +, sur un vieux portable asus de mes parents (proches de 70 ans), W10 ramait beaucoup, le ventilo fonctionnait en permanence. Je les ai convaincu de passer à Mint, et depuis … la machine a rajeuni et ils ne veulent plus entendre parler de windows, ils sont ravis et leur nouvelle imprimante multifonction a été reconnue directement en wifi sans qu’ils ne fassent rien. Bref, Linuxien sur ma machine de boulot depuis 1994, je continue à prêcher la bonne parole ?

  7. Pour ma part, sur tous les pc portables un peu vieux que me ramène les collègues en me demandant ce qu’ils peuvent encore faire avec, j’installe une des versions de Linux Mint. Généralement, ils repartent contents (j’en ai fait un paquet pendant le confinement pour les cours par correspondance des écoliers)

  8. Bonjour à tous, J’ai moi aussi un vieux portable core duo avec 4go de Ram et un petit SSD de 32go… Je l’ai remis en route en ChromeBook. Pas mal ! Cloudready est une solution à essayer.

  9. Installé hier matin sur un portable Asus X206HA, 32 Go eMMC – RAM 2 Go, en remplacement d’un combo Win10/Ubuntu XFCE.
    Linux Mint XFCE tourne vraiment très bien sur cette config, largement suffisant pour un usage nomade où on en demande pas trop à la machine. Pour faire du dév en scripting shell, python, …, ou internet simple, c’est très adapté.
    Les ressources sont maintenant utilisées comme il faut, pas comme sous windows …
    Ce portable avait été acheté en 2017 il me semble, surtout pour son poids de 980g qui en fait un portable très léger à transporter.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.