NAS – Test du QSAN XN7004T

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

À la rédaction, nous aimons faire des tests de NAS et nous aimons aussi découvrir de nouveaux produits. Aujourd’hui, nous vous proposons un doublé : découvrir un nouveau constructeur et tester un nouveau NAS. Le QSAN XN7004T est passé entre nos mains… il est équipé d’une carte réseau double 10 Gbit/secondes. Son prix débute à partir de 1395€.

QSAN XN7004T

QSAN n’est pas un nouveau constructeur. Il est présent sur le marché depuis 2004. Son activité principale : le stockage. QSAN propose des NAS, SAN, FAS et DAS. Pour la première catégorie, le fabricant propose 4 séries professionnelles : XCubeNAS 3000T, XCubeNAS 5000T, XCubeNAS 7000T et XCubeNAS 8000T.

Contenu de la boîte

Pour commencer, regardons ce que contient le colis :

  • Le NAS XN7004T ;
  • 2 câbles réseau RJ45 Cat.5e ;
  • Des vis pour fixation de disques durs (2,5 pouces) ;
  • Une clé de verrouillage pour les disques ;
  • Un câble d’alimentation ;
  • Le guide de démarrage rapide et une licence Acronis offerte.

Construction

Le QSAN XN7004T est un cube impressionnant. Tout d’abord, le design est réussi (ce qui lui a valu plusieurs prix) et les finitions sont soignées. De face, il propose 4 baies pour accueillir des disques durs 3,5 ou 2,5 pouces. Sur la partie de gauche, il est possible d’enlever la façade et d’accéder à un emplacement 2,5 pouces et à la RAM.

Lorsque le NAS est démarré, les voyants LED de fonctionnement au-dessus de chaque disque s’allument, comme le bouton ON/OFF. Enfin, pour terminer on a bien sûr un port USB 3.0 en haut à gauche. Son accès peut malheureusement être compliqué avec les clés un peu larges.

À l’arrière, le NAS possède 1 gros ventilateur de 120 mm. On retrouve également de 4 ports USB 3.0, 4 ports Gigabit, 1 sortie HDMI. Enfin, on retrouve en haut 2 ports 10 Gbit/s puisque le NAS est livré avec sa carte THBE10R2.

À l’intérieur, le NAS est construit autour d’un processeur Intel Core i3 Dual-Core cadencé à 3,9 GHz et 8 Go de RAM en DDR4 (extensible jusqu’à 32Go). L’accès à la RAM est facile puisqu’on y accède en retirant le cache en façade.

Le QSAN XN7004T impressionne dès la sortie de l’emballage. Le NAS est plutôt joli, très bien fourni en matière de connectique et sa construction rassure. À l’intérieur, la configuration est plutôt haut de gamme…

Installation des disques

L’installation des disques durs est très simple. Comme un autre constructeur bien connu, inutile de sortir le tournevis chez QSAN. On défait les petites glissières latérales, on glisse le disque et on remet les glissières. En 10 secondes, le disque dur est fixé. Ici aussi, des petits coussinets en plastique mou (4 par rack) de chaque côté permettent de réduire les vibrations des disques et donc le bruit.

Pour le SSD (en façade à gauche), il n’est possible d’en installer qu’un seul… Par contre pour lui, il faudra jouer du tournevis.

QSM 3.1 et applications

Au niveau du matériel, nous sommes clairement face à un produit haut de gamme… mais cela ne suffit pas. Il faut aussi un système souple et complet pour profiter de son NAS. QSM (QSAN Storage Management) est déjà en version 3.1. Ce dernier est basé sur un noyau Linux et le système de fichier ZFS. L’installation est simple, il suffit d’enchaîner les écrans…

L’interface d’administration est design, facile à prendre en main, réactive et offre de nombreuses possibilités.

Comme il s’agit d’un produit plutôt destiné aux entreprises, il intègre la déduplication… mais cette fonction nécessite l’usage d’un SSD. Pour les plus novices, la déduplication permet de stocker une seule fois un fichier (plus précisément les blocs d’un fichier). En quasi-temps réel, le NAS vérifie si le fichier en cours d’enregistrement est déjà présent ou non sur le NAS. Si c’est le cas, alors le NAS n’enregistre pas à nouveau le fichier, mais va le remplacer par un pointeur vers le fichier correspondant. Ça évite les doublons de fichiers et donc un gain d’espace. On peut facilement imager le gain d’espace notamment en entreprise. Très peu de constructeurs proposent cette fonction de déduplication à la volée. Qnap et Synology ne proposent toujours pas ce genre de fonction… ou alors uniquement lors de la sauvegarde vers un support externe. Puisque nous parlons des fonctionnalités exclusives, QSAN propose le SED (Self-Encrypting Drive). Comme son nom l’indique, il s’agit d’une méthode de chiffrement de disque automatique. SED permet une authentification du disque dans le NAS et avec un système de chiffrement/cryptage des données avec un impact faible sur les performances. Si un disque est volé ou égaré, les données qu’il contient demeurent protégées. Je vous rassure, la migration d’un NAS à l’autre reste toujours possible. Une autre fonction également intégrée chez QSAN, c’est WORM (Write Once Read Many). Il s’agit d’une technologie qui bloque la modification/suppression de données sur une période définie. Les fichiers et dossiers sous la protection de WORM ne peuvent être lus que dans une période définie par l’utilisateur, il est impossible de modifier des fichiers ou dossiers avant l’expiration de cette période.

On notera par contre qu’il n’est pas possible de chiffrer (encrypter les données) d’un dossier. Seule possibilité : chiffrer le volume dans son ensemble. On regrettera également que les seules applications présentes soient limitées… impossible d’en ajouter. Pourtant avec notre configuration, nous aurions pu ajouter Docker ou encore virtualiser une machine Windows.

Performances

Il est important de rappeler notre protocole de tests utilisé depuis des années. Il nous permet d’avoir des données fiables et comparables avec l’ensemble des NAS testés à la rédaction. Quatre applications de mesure sont utilisées (Windows et macOS). Nous effectuons également des transferts de fichiers de tailles différentes dans les 2 sens (NAS vers Ordinateur / Ordinateur vers NAS) sont réalisés :

  • Petite taille : 100 fichiers d’une taille allant de 500 Ko à 12 Mo (MP3, Photos, Office) ;
  • Taille moyenne :  30 fichiers de 12 à 350 Mo (DivX, fichiers RAW, Zip) ;
  • Volumineux : 10 fichiers ayant une taille comprise entre 4 et 10 Go (MKV, ISO).

À l’issue des tests, une moyenne des transferts (Mega-Octets par seconde) est calculée et représentée sous forme de graphiques. Plus le nombre est important, plus le NAS est rapide. Pour ces tests, le NAS a été configuré en RAID 5 avec QSM 3.1.3 et depuis une connexion 10 Gbit/s.

Il semble que nous soyons en présence du NAS qui nous a le plus convaincus (en termes de performance). Le RAID 5 et le cache permettent d’atteindre des vitesses jusqu’à 1150 Mo/s en lecture et 715 Mo/s en écriture (séquentiel). C’est le NAS le plus rapide que nous ayons eu la chance de tester. Celui-ci ne dispose même pas de SSD.

Consommation électrique et nuisance sonore

En utilisation normale, la consommation du NAS oscille autour des 62W. Si vous lancez un transfert un peu lourd, la consommation passe à 97W avec 4 disques durs.

Côté bruit, les disques se font discrets… par contre le ventilateur lui se fait très bien entendre. On regrettera qu’il ne soit pas possible de suivre son activité (tr/min) depuis l’interface d’administration QSM et d’en réduire la vitesse/son.

Conclusion

Pour une surprise… c’est une excellente surprise. Le QSAN XN7004T est certainement le NAS le plus rapide que nous ayons testé à la rédaction. Au-delà d’un design élégant, d’une construction soignée et d’une architecture soignée aux petits oignons, il est en plus ultra-performant. Mais (il y a toujours un mais), même si QSM est facile à prendre en main, certaines fonctions nous ont manqué comme la possibilité de chiffrer un dossier (seul), l’absence d’ajout d’application, la virtualisation, etc. QSAN nous a proposé de tester un premier NAS et mon petit doigt me dit que ce ne sera pas le dernier.

article sponsorisé

8.0 Belle surprise !

Est-ce que nous conseillons ce NAS ? Bien sûr... le XN7004T est un super produit. Il est très performant, facile à administrer et les connectiques sont nombreuses. Cependant, il ne s'adresse pas à tous. Nous le recommandons aux entreprises et non aux particuliers. En version nu (sans équipement), le XN7004T est affiché à 1162€ HT (soit 1395,43€ TTC). C'est cher, mais quel NAS !

  • MATÉRIEL / DESIGN 9
  • OS & APPLICATIONS 7
  • PERFORMANCES 9
  • PRIX 7
Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

2 commentaires

  1. C’est vrai, merci. Mais consultez nos autres avis, nous travaillons vraiment beaucoup sur l’optimisation ZFS pour accélérer les choses.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.