Prise en main de l’Olympus E-M10 Mark II

1

Comme ses concurrents, Olympus renouvelle sa gamme d’appareils photo et présente l’OM-D E-M10 Mark II. La semaine dernière, nous nous sommes rendus avec FX à la soirée de présentation… curieux de pouvoir enfin jouer avec un boitier équipé d’un capteur 4/3.

Les premières impressions sont plutôt bonnes :

  • superbe finition et look rétro magnifique ;
  • un boitier compact, trop peut-être ;
  • très léger ;
  • des boutons partout, tel un jeune ado 😀

Passé quelques minutes et quelques clichés, je dois reconnaitre que je me suis retrouvé agréablement surpris par ce boitier. L’autofocus est vraiment très vif malgré les conditions d’utilisation plutôt difficiles, l’écran tactile (inclinable et tactile) avec contrôle de la mise au point est une vraie merveille. La prise en main s’avère finalement plutôt bonne. La gestion du bruit a l’air d’être bien contenue, et ce malgré la petite taille du capteur 4/3. Il faudra toutefois attendre le prochain test complet afin d’avoir un avis plus tranché sur la qualité des images produites.

Le boitier dispose de quelques fonctionnalités sympathiques, une stabilisation 5 axes qui opère en photo et vidéo et qui permet de compenser les mouvements lors de la prise de vue, un bloc WiFi qui permet de partager ses photos, mais également de pouvoir piloter le boitier avec l’application OLYMPUS Image Share depuis son smartphone, une fonction de Bracketing de mise au point et une fonction de prise de vue haute résolution.

Côté vidéo, la mise au point s’effectue en continu, mais il faudra se contenter du full HD, même s’il est possible de générer une vidéo 4k issue de photos (intervallomètre).

Vous l’avez compris, j’ai été séduit par ce boitier.  Il ne me reste plus qu’à le tester pour confirmer s’il mérite de se retrouver dans mon sac de vacances (adieu sac de 10kg et  mal de dos).

Fiche technique :

  • Capteur Live MOS 16Mpixels sans filtre passe-bas ;
  • Processeur TruePic VII ;
  • Nouvelle ergonomie et finition métal ;
  • Stabilisation par translation du capteur en 5 axes en photo et vidéo ;
  • Nouveau viseur OLED large en haute définition ;
  • Nouveau contrôle autofocus tactile EVF/LCD ;
  • Obturateur électronique et silencieux jusqu’au 1/160000ème de seconde ;
  • Nouvelle fonction Focus Bracketing idéale pour la photo macro ;
  • Vidéo Full HD multi frame rate avec contrôle tactile ;
  • Nouvelle fonction Time Lapse 4K ;
  • Rafale plus rapide à 8,5 images/sec ;
  • Mode HDR et fonction Live Composite pour de superbes effets de nuit ;
  • Modes créatifs avec les Filtres Artistiques et la fonction Photo Story ;
  • Possibilité de piloter son boitier en Wifi avec l’application OLYMPUS Image Share.

À noter que le constructeur propose des mises à jour du firmware très régulièrement pour apporter de nouvelles fonctionnalités à ses boitiers.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à allez faire un tour sur la page officielle.

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

  • Stephane Naulet

    j’ai son grand frère (E-M5 MKII), c’est vraiment du très bon 🙂 La prochaine version de firmware devrait apporter pas mal de fonctionnalités aux E-M1 & E-M5Mkii qui sont déja presentes sur ce boitier (notamment le focus bracketing).

    Chapeau bas à Olympus pour le suivi de ses appareils, ce n’est clairement pas le cas de canikon & consort…

Lire les articles précédents :
Premier YouTube Space à Paris

Le premier YouTube Space vient de débarquer chez nous et plus précisément dans les locaux de Google Alphabet rue de...

Fermer