Samsung contre-attaque

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La guerre continue…
Après s’être fait attaquer par Apple dans plusieurs pays (Allemagne, Pays-Bas, Australie, etc), Samsung a décidé de riposter. « Ils ont gagné une bataille, mais ils n’ont pas gagné la guerre » pourrait lancer Geesung Choi, Président du groupe Sud-Coréen.

Aujourd’hui, nous apprenons que Samsung a décidé de porter plainte contre Apple pour violation de 4 brevets sur la 3G, aux Pays-Bas. Il demande l’interdiction de la vente des produits iPhone et iPad 3G.

Les brevets détenus par Samsung sont obligatoires dans le cadre de l’utilisation de la 3G ! Pour être précis, ces brevets sont liés aux méthodes de gestion des connexions de données et à la vitesse entre une station mobile (smartphone/tablette) et une antenne relais.

En plus des Pays-Bas, Samsung a décidé d’attaquer Apple (sur des brevets similaires) dans d’autres pays : Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Allemagne, Japon et Corée du Sud.

Toutefois, il semblerait que la démarche de Samsung est plus que symbolique. La firme détient bien ces brevets mais elle doit proposer une licence à Apple comme lui impose l’Institut européen des normes de télécommunication (ETSI). Les brevets en question sont appelées normes essentielles. Samsung doit donc proposer une licence à Apple dans des conditions normales et sans discrimination.

En clair, Samsung veut faire comprendre à Apple qu’il ne se laissera pas faire…

La suite au prochain épisode.

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Conférence MOTOROLA MOBILITY

  C'est avec impatience et des idées plein la tête que je me suis rendu avant-hier à la conférence Motorola...

Fermer