Test du NAS Asustor AS6404T

2

Cela fait maintenant plusieurs semaines que nous avons le dernier NAS de chez ASUSTOR : AS6404T. Il est maintenant temps pour nous de rendre nos conclusions. Ce nouveau modèle a de nombreux atouts (matériel et logiciel) grâce notamment au système maison ADM 3.0. Sa sortie HDMI 2.0 prédit de nombreuses heures de cinéma en Ultra HD. Ses principaux points faibles : sa disponibilité en France et son prix. Rentrons directement dans le vif du sujet et regardons de plus près ce nouveau NAS.

Test Asustor AS6404T

Ce n’est pas le plus connu des constructeurs de NAS… et pourtant, mois après mois, modèle après modèle, ASUSTOR s’est fait une place auprès des leaders du marché. Il a été un des tout premiers constructeurs à proposer une sortie HDMI sur un NAS. Un choix audacieux lorsque l’on débute, mais qui a été payant. Le constructeur dispose actuellement d’une vingtaine de références (46 modèles si on compte les anciennes séries). L’AS6404T est un modèle plutôt haut de gamme et qui dispose de nombreux atouts.

Contenu du carton

À l’intérieur du colis, on retrouve :

  • Le NAS AS6404T en lui-même ;
  • 2 câbles réseau RJ45 Cat.5e ;
  • Des vis pour fixation de disques durs (2,5 et 3,5 pouces) ;
  • Le système de fixation de câble ;
  • L’alimentation et le câble secteur ;
  • Le guide de démarrage rapide ;
  • Le DVD contenant les applications.

L’ensemble est plutôt complet. Certains pourront regretter l’absence de télécommande qu’il faudra acheter en option ou utiliser son smartphone/tablette.

Aspect extérieur

L’AS6404T est un NAS disposant de 4 emplacements pouvant recevoir des disques durs 2,5 et 3,5 pouces. À la rédaction, nous recommandons l’utilisation de disques WD Red ou Seagate Ironwolf qui sont des produits qui ont été spécialement conçus pour les NAS. On vous rassure, il est tout à fait possible d’utiliser d’autre produit et nous vous conseillons de consulter la liste de compatibilité ici. Le design des NAS Asustor n’a pas trop évolué ces dernières années. Ce dernier n’échappe pas à la règle. Il est en métal avec une face avant en plastique.

À l’avant, on a bien entendu les 4 racks permettant d’installer les disques durs (avec leurs LED). Juste au-dessus, on remarque l’écran LCD 2 lignes et ses 4 boutons de navigation. En haut, mais à gauche, vous avez le bouton On/Off et sa LED. Au-dessous, on retrouve plusieurs LED d’activité (disque, réseau) et une prise USB 3.0 avec son bouton de copie rapide.

À l’arrière, le NAS dispose d’un ventilateur de 120 mm. En haut à droite, le constructeur a intégré son premier port USB 3.0 type-C. Au-dessous, on retrouve la sortie HDMI 2.0 qui permet de sortir jusqu’à 60 images en 4K/Ultra HD, 2 prises USB 3.0, 2 ports réseau Gigabit et une sortie S/PDIF (pour le son). Enfin, nous avons le bouton Reset et la prise de sécurité type Kensington… sans oublier l’emplacement pour brancher l’alimentation externe.

À l’intérieur

Asustor AS6404T est construit autour d’un processeur Quad Core Intel Celeron J3455 cadencé à 1,5 GHz (mode burst jusqu’à 2,3GHz) et épaulé de 8Go de RAM en DDR3L dual channel. Une configuration plutôt musclée qui conviendra aussi bien aux professionnels… qu’aux particuliers les plus exigeants.

Pour les experts, le processeur affiche un score CPU Mark de 2163. Pour la partie graphique, c’est l’Intel HD 500 (7e génération) qui est de la partie. La résolution maximale sera donc de 4096×2160 à 60 Hz.

ADM 3.0 et applications

Ce n’est pas la première fois qu’on vous parle d’ADM (le logiciel interne d’Asustor) ni de sa version 3.0. Nous en avons parlé à plusieurs reprises et notamment lors du test de l’AS6302T. ADM 3.0 est disponible depuis fin août. Le système est toujours aussi stable et cette version a intégré plusieurs nouveautés : amélioration de l’interface, Widgets, Wake On Wan sur les nouveaux NAS (AS63/64), une nouvelle page de connexion, groupement d’icônes, la prévisualisation dans File Explorer (photo et musique)… Bref, un système complet avec de nombreuses possibilités. Si cela ne suffit pas, Asustor propose également un centre d’application (App Central) qui regroupe plus d’une centaine d’application du constructeur LooksGood 2, SoundsGood, Photo Gallery, mais aussi bien d’autres Plex, Kodi, uTorrent, ownCloud, Avast, etc. Asustor propose également une suite d’application pour mobile et tablette afin de profiter des données du NAS. Petites nouveautés, le constructeur a développé une application pour l’Apple TV, mais aussi un Linux Center. Un petit mot concernant Kodi et la lecture de vidéo. Le NAS s’en sort très bien grâce notamment à sa sortie HDMI 2.0 et  son processeur J3455. Vous n’aurez aucune difficulté à lire toutes les vidéos HD et Full HD. Pour les vidéos 4K/Ultra HD, pas de souci non plus pour les vidéos encodées en h.264 et h.265 (8 bits). Pour les vidéos 4K h.265 (10 bits), la lecture reste toujours chaotique… mais ce n’est pas propre à Asustor (idem à la concurrence).

Performances

Débits et transferts

Sur Cachem, on utilise le même protocole depuis des années afin d’offrir aux lecteurs des données fiables et faciles à comparer avec les autres modèles précédemment testés. 4 logiciels dédiés aux mesures sont utilisés sous macOS et Windows. Ensuite, j’effectue les transferts de fichiers dans les 2 sens (NAS vers ordinateur et ordinateur vers NAS) :

  • Fichiers de petite taille : 300 fichiers avec une taille de 500 Ko à 12 Mo (Documents, MP3 et Photos)
  • Fichiers de taille moyenne : 30 fichiers de 12 à 350 Mo (vidéos DivX, RAW, Zip)
  • Fichiers volumineux : 10 fichiers ayant une taille comprise entre 4 et 10 Go (MKV, ISO Linux).

À la suite de ces tests, une moyenne en Mega-Octet par seconde (Mo/sec) est calculée et représentée sous la forme d’un graphique. Pour ces tests, le NAS a été configuré en RAID 5 avec 4 disques WD Red de 4To formaté en ext4 (version ADM 3.0.1.R9J2).

On remarque l’AS6404T est en mesure de sortir des vitesses moyennes assez impressionnantes en lecture… y compris sur les petits fichiers. C’est une excellente nouvelle. Cependant en écriture, si les vitesses de transfert sont là aussi impressionnantes avec les gros fichiers, on descend à 75 Mo/s en écriture sur les petits fichiers.

Avec le chiffrement activé, le NAS fait de l’ombre aux autres constructeurs en lecture c’est indéniable. En écriture les performances chutent…

Transcodage

Le transcodage est une technique permettant de pouvoir visualiser des vidéos, photos ou de la musique sur son smartphone, tablette, console, TV… même si le périphérique de lecture n’est pas compatible avec votre fichier média. C’est très pratique, mais cela peut nécessiter beaucoup de ressources (processeur, RAM) sur le NAS surtout pour les vidéos.

Plex a été utilisé avec plusieurs vidéos (1080p) pour ces tests. À travers le navigateur, le film démarre en moins de 3 secondes et la qualité de l’image est au rendez-vous. Le processeur est sollicité au démarrage (jusqu’à 45% selon le film), mais il redescend très vite quelques secondes après. Sur iPhone 7, la lecture est directe (Original) et le processeur ne dépasse pas les 10%. Sur tablette LG G Pad 8.3 sous Android, le transcodage est nécessaire et le processeur pourra monter à 99% sur une vidéo 1080p, mais la fluidité est bien au rendez-vous. Le processeur Quad Core assure pleinement son rôle.

Consommation électrique et nuisance sonore

En mode normal, le NAS affiche une consommation d’environ 25 W. Si on en fait une utilisation intensive (transcodage et chiffrement), la consommation peut monter jusqu’à 42 W avec 4 disques durs.

energie

Côté du bruit, il est plutôt discret même si les personnes les plus sensibles entendront un léger souffle émis par le ventilateur de 120 mm souffle un peu. Mais c’est bien la rotation des disques qui se fait le plus entendre.

Conclusion

L’Asustor AS6404T est un très bon NAS. Ce dernier dispose de nombreuses nouveautés comme l’USB Type C, HDMI 2.0, le WoW ou encore le processeur J3455. Le NAS offre de belles performance et ADM 3.0 enfonce le clou. Son prix d’environ 690€ peut paraitre élevé pour un NAS 4 baies. Nous sommes ici dans une configuration plutôt haut de gamme. Les stocks étant encore assez limités pour la France et il faut bien faire attention aux vendeurs et surtout aux tarifs appliqués.

article commandé

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

  • Le géant bleu

    Merci pour le test. Je voulai le prendre sur zonzon mais il est en rupture (discount plus jamais).

    • Fx

      Comme je te comprends…

Lire les articles précédents :
Synology DSM 6.2 Beta est disponible pour tous… à partir de la série 11

Le logiciel interne pour les NAS de Synology DSM 6.2 bêta est disponible en téléchargement, pour tous... à partir de...

Fermer