Test du NiPoGi AD08 : un mini PC RGB au design bien marqué

Le monde des mini PC est en constante évolution, et presque chaque jour de nouveaux modèles sortent. Aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur le NiPoGi AD08, un mini PC équipé d’un processeur Intel Core i7 de 12e génération, de 32 Go de RAM et d’un SSD de 512 Go. Ce mini PC est conçu pour tous ceux qui sont à la recherche de performances. Le NiPoGi AD08 est livré avec le système Windows 11 Pro préinstallé… Découvrons ensemble ce nouveau produit !

NiPoGi

Avant d’entrer dans les détails des différents benchmarks que j’ai réalisés, faisons ensemble un petit tour de la machine, et évoquons ses caractéristiques.

Caractéristique du NiPoGi AD08

CPU Intel Core i7-12650H 4,70GHz, 10 Cœurs / 16 Threads
RAM 32 GB (2 x 16Gb) Dual channel DDR4-3200 SODIMM, prend en charge jusqu’à 64 Go
iGPU Intel® UHD Graphics for 12th Gen Intel® Processors (64 Unités, 1.4GHz)
Stockage 1 x SSD 512 Go M.2 2280 PCIe3.0, prend en charge jusqu’à 2To
1 x emplacement 2.5″ SATA slot, extensible jusqu’à 2 To
Ports d’entrée/sortie 4 x port USB 3.0 Type-A
1 x ports USB-C (compatible 4K@60Hz & Données)
1 x jack haut-parleur/micro (jack 3,5 mm)
1 x port LAN 1 Gigabit
2 x ports HDMI 2.0 (compatible 4K@60Hz)
1 x connecteur d’alimentation
1 x bouton d’alimentation
Carte réseau filaire Realtek RTL8111/8168/8411 PCI Express Gigabit Ethernet Controller
Connectivité sans-fil Realtek 8852BE WirelessWi-Fi 6 (802.11ax, 2.4/5 GHz dual band)
Bluetooth v5.2
OS Windows 11 Pro préactivé
Dimensions 14 cm x 14 cm x 4.5 cm;     390 g

Petite particularité de ce modèle : il possède des diodes RGB. Outre l’aspect sympathique de ces dernières, cela peut aussi donner une indication sur le mode de fonctionnement du mini PC. En effet, ce NiPoGi AD08 peut être mis sur 3 modes différents :

RGB LED Center NiPoGi

D’après la documentation du constructeur, ces 3 modes permettent de faire varier la limite maximale de fréquence du processeur, limitant de ce fait à la fois la chauffe et les performances, faisant donc tourner le ventilateur moins vite. Selon le constructeur, voilà la description de ces 3 modes :

  • Mode « Silencieux » : Niveau sonore < 35 dB, le ventilateur ne se déclenche pas forcément, ou bien tourne à vitesse ralentie. Ce mode serait à réserver à un usage multimédia comme le visionnage de vidéos. Le bouton principal donne alors une lumière bleue.
  • Mode « Automatique » : Niveau sonore < 38 dB, le ventilateur ne se déclenche pas souvent, ou bien tourne à vitesse moyenne, restant assez peu audible. Ce mode serait à réserver à un usage bureautique comme l’utilisation de la suite Adobe Photoshop, ou les suites bureautique comme Microsoft Office ou OnlyOffice… Le bouton principal donne alors une lumière verte.
  • Mode « Performance » : Niveau sonore < 48 dB, le ventilateur se déclenche souvent, ou bien tourne à vitesse maximale, devenant bien audible. Ce mode serait à réserver à un usage gaming ou bien pour les applications bureautiques très gourmandes en ressources. Le CPU fonctionnant ici au maximum de ces capacités. Le bouton principal donne maintenant une lumière rouge.

Je n’ai pas testé tous ces modes en détail. Mais je peux dire que les niveaux sonores relevés à 50 cm du mini PC sont conformes aux allégations du constructeur.
Il faut cependant nuancer ces valeurs avec nos sensibilités propres aux bruits. En effet, un niveau sonore de 42 dB ne sera par perçu de la même manière entre nous. Personnellement, c’est acceptable, mais assez limite, du fait que le bruit tire sur l’aigu. Il se révèle cependant fatigant sur la durée.

Déballage et découverte du NiPoGi AD08

Contenu du carton d'emballage

Au déballage, le mini PC montre sa splendide apparence : une mini tour triangulaire, avec un gros bouton d’allumage pouvant sélectionner les 3 modes précédemment mentionnés. Ce mini PC est étonnamment léger. Peut-être un peu trop, car sa forme et la position du bouton power nuisent à sa stabilité. Ne pensez pas pouvoir l’allumer avec une seule main, car en appuyant sur le bouton, le mini PC bascule à l’arrière. Il faudra également faire attention aux gestes maladroits afin de ne pas le faire basculer latéralement…

Le carton contient :

  • Le Mini PC (évidemment) ;
  • Le bloc d’alimentation assez imposant et son cordon électrique ;
  • Un câble HDMI assez court (≈ 75cm) ;
  • Un petit fascicule de mise en route avec un schéma structurel ;

Le carton d’emballage nous montre le mini PC avec la mention « Mighty » voulant dire « puissant », et diverses informations sur le modèle reçu : on peut ainsi voir qu’il pourrait y avoir plusieurs coloris, plusieurs quantités de RAM et de SSD différentes. Mais sur le site du fabricant, aucune mention de ces versions n’est présente…
Vient ensuite la boite, sans aucune inscription, contenant le mini PC et la connectique.

Quelques photos :

L’extérieur

  • Sur la face avant, nous trouvons :
    • la prise jack ;
    • deux ports USB3 Type-A ;
    • ainsi que l’unique port USB-C.
  • Sur la face arrière, nous avons :
    • les deux derniers ports USB3 Type-A ;
    • les deux prises HDMI ;
    • la prise réseau (Gigabit) ;
    • un emplacement pour verrou de type Keningston ;
    • un petit trou pour le reset (probablement, mais pas testé) ;
    • et bien entendu la fiche d’alimentation.
  • Sur la vue du dessus, nous voyons le logo de la marque, ainsi que le gros bouton d’allumage, faisant aussi office de sélecteur de mode de performance.
  • Sur la vue du dessous, nous voyons les grilles d’aération ainsi que des informations constructeurs.
  • Enfin, sur la face latérale droite, on voit là aussi des interstices d’aération.
    Il est à noter que cette face est amovible et est tenue par des aimants, permettant ainsi d’accéder à la RAM et aux SSD.

L’intérieur

L’intérieur de ce mini PC est facilement accessible, du moins pour ce qui concerne la mémoire vive et les emplacements SSD. La RAM préinstallée, est constituée de deux barrettes Lexar de 16Go dont la référence est : LD4S16G32C22ST-HGN, 16GB 1Rx8 PC4-3200AA-SA2 1.2V. Le SSD NVMe préinstallé est surmonté d’un dissipateur, rendant impossible la détermination de la marque et du modèle.

Cependant, après quelques tests, j’ai constaté que ce SSD chauffait beaucoup (voir plus bas). J’ai démonté le radiateur pour voir si le pad thermique était correctement installé, et j’ai pu voir ces indications sur le SSD :

SSD préinstallé

Il s’agit bien d’un modèle 512 GB, de marque BiWin (inconnue pour moi). J’ai remis le pad thermique et bien appuyé sur le radiateur.

Premier lancement de Windows 11 Pro

Sur ce Mini-PC, le Windows 11 Pro est préinstallé, préactivé et préconfiguré. Au démarrage de Windows, le système propose la création du compte. Ensuite, il est directement utilisable. On constate qu’il n’y a pas beaucoup d’applications préinstallées. Je n’ai pu voir que Google Chrome et une application de contrôle des LEDs nommée : CYX_RGB_LED_Tool.

RGB LED Center NiPoGi

Il est dommage que Google Chrome soit préinstallé, sans laisser le choix… J’aurais préféré que Brave ou Vivaldi soit préinstallé à la place. En ce qui concerne l’application de gestion des LEDs, elle n’est pas trouvable sur le site du fabricant. Mais j’ai trouvé ceci : https://acemagic.de/fr/pages/download 😉

Cette dernière permet de choisir le mode d’éclairage des LEDs :

  • Auto : fait en fonction du mode de performance choisi.
  • Off : éclairage des LEDs coupé.
  • Rainbow : effet arc-en-ciel.
  • Breathe : pulsation lumineuse cyclique dans les couleurs.
  • Cycle : faite un tour des modes d’éclairage.

CPU & GPU du NiPoGi AD08

Avant de commencer les différents benchmarks, voilà les informations données par divers outils (CPUz, GPUz, HWiNFO64).

GPU-z

HWInfo

Petits benchmarks

J’ai essayé d’évaluer la partie matérielle (hardware) de ce mini PC avec quelques applications de benchmarks disponibles gratuitement, afin de donner quelques indications de performances.

Le SSD M2 NVMe 2280 de 512 GB – BIWIN

CrystalDiskInfo NiPoGi

CrystalDiskMark me donne ces valeurs qui ne sont peut-être pas les meilleures du monde pour un SSD NVMe, mais qui seront très largement suffisantes pour une machine de bureautique.

Il est cependant à noter que la température de ce SSD grimpe très vite. Lors du benchmark, elle est montée aux alentours de 68 °C.
Je ne connais pas vraiment les plages de fonctionnement des SSD NVMe, mais CrystalDiskInfo affiche un voyant au rouge… ce qui signifie que ça chauffe un peu trop.

Au repos, le SSD est déjà à 57 °C.

CPU Intel Intel Core i7-12650H

  • CPUz nous permet de faire un 1er benchmark :

    Entre le mode silence et le mode performance, il n’y a via ce benchmark que peut de différences.

  • GeekBenck donne ces scores :
    Précision : le NiPoGi apparait comme « Default string Default string » dans Geekbench, tout comme c’était le cas dans CPU-z. Je pense qu’il manque des chaines d’identification au niveau du matériel…

    → voir la version complète de ces scores en ligne : https://browser.geekbench.com/v6/cpu/2937712 et https://browser.geekbench.com/v6/cpu/4092360.

iGPU (Intel UHD Graphics)

  • Furmark donne ces scores :
  • Ces benchmarks, faits en utilisant les presets FHD et QHD, montre relativement bien que la partie graphique de ce CPU Intel, UHD Graphics, n’est pas taillée pour les performances graphiques. Cela dit, cela sera suffisant pour un usage basique. Exit donc les joueurs de jeux gourmands niveau puissance graphique.
  • GeekBenck donne ce score pour OpenCL :

Et les jeux vidéos ?

Tout ce qui est petit jeu comme Mini Metro, Mini Motorways, Terraforming Mars… aucun souci pour jouer ! Tout est fluide. En revanche pour de plus gros jeux, passez votre chemin. Ce CPU/iGPU n’est pas conçu pour… enfin pas avec un niveau de performance acceptable.En baissant au maximum les presets graphiques, et en jouant en 1080p maxi, on peut espérer avoir un peu de fluidité dans certains jeux. Mais n’achetez pas cette machine si c’est pour faire de gros jeux vidéos.

Le bruit et la chaleur dégagée

Mesure de niveau d’intensité sonore (en dBA)

Ce Mini-PC n’est vraiment pas bruyant (comparé au Geekom Mini IT13). Dans un bureau calme, mais avec des NAS fonctionnant en arrière-plan, j’ai eu des valeurs allant de 32 dB sans application lancée à 45 dB en plein test OCCT. Ces valeurs sont toujours à placer en corrélation avec notre sensibilité personnelle. Comme je l’ai dit plus haut, 45 dB, ça reste acceptable pendant une courte durée, mais sur la longueur, ça devient fatigant notamment parce que le son est un peu aigu.

Rayonnement infrarouge émis

J’ai eu l’opportunité d’avoir une caméra thermique pour capturer quelques images en infrarouges (fausses couleurs) du AD08 afin d’observer les zones d’émissions et avoir une idée des températures du boitier. Ces photos IR ont été prises lorsque le mini PC effectuait une série de benchmarks.

On voit nettement les zones qui chauffent le plus, correspondant notamment à l’emplacement du SSD NVMe et la RAM, et bien entendu le CPU. La ventilation semble plutôt efficace, car en mode performance, les températures relevées pendant un test OCCT (en mode performance), bien qu’assez élevé, n’ont pas dépassé les seuils maximums :

Mise en sécurité du mini PC

Lors des premiers essais, en mode « Silence », le mini PC s’est brusquement éteint. Comme il ne voulait pas se rallumer, j’en ai déduit qu’il s’était mis en sécurité, probablement à cause de la chaleur, notamment celle du SSD. En effet, la température de ce dernier est montée assez haut : plus de 73 °c pour sûr (sans savoir réellement sa valeur).

CrystalDiskInfo NiPoGiIl se peut également que ce soit le CPU qui ait atteint la limite fixée par le mode « Silence », et comme le ventilateur ne tournait pas à plein régime, il ne pouvait pas refroidir suffisamment les composants du mini PC. Ceci est un peu inquiétant, d’autant que je n’ai pas pu reproduire le phénomène, et donc prêter attention à ce qui le déclenche…

Mon conseil : n’utilisez pas ce mode silence dès lors qu’une tâche va utiliser beaucoup de CPU, c’est plus sûr.

Consommation électrique

Les quelques relevés de consommation électrique que j’ai pu faire lors de ces essais montrent un maximum à 85 W lors d’une utilisation du CPU à 100% dans un test OCCT. Une moyenne 48-64 W lors des autres benchmarks. Et une valeur très contenue de 9 à 19 W Windows lancé sans rien faire dessus.

Lorsque le Mini PC est éteint, j’ai relevé une consommation d’environ 1,5 W en moyenne. C’est un peu dommage, mais c’est inhérent à l’utilisation d’un transformateur pour l’alimentation électrique.

Le BIOS, plutôt bien fourni pour un mini PC

Le bios de ce mini PC est plutôt bien fourni en options, mais elles sont souvent incompréhensibles, et la documentation, quasi inexistante… Mais elles ont le mérite d’être présentes, pour ceux qui savent à quoi elles servent.

Contenu du carton d'emballage
Notation
CONCLUSION
Ce mini PC NiPoGi AD08 m'a surpris par son look avec ses LEDs RGB (qui plairont ou pas, seront utilisées ou pas...). Il surprend aussi par sa masse relativement faible comparée à son volume : cela réduit sa stabilité. Il est haut, et pas assez lesté, ce qui fait qu'en appuyant sur le bouton d'allumage, le mini PC bascule vers l'arrière : il faut donc mettre la deuxième main. En dehors de ce point, les performances (CPU) sont au rendez-vous : on ne sera pas vraiment limité dans les tâches bureautiques du quotidien. Les 32Go de RAM fournis permettront d'être à l'aise dans Windows (ou en tant que serveur Proxmox). Le Windows 11 Pro préinstallé est une bonne chose. En revanche, les performances graphiques sont assez limitées, comme souvent avec les iGPU Intel. Ce n'est pas vraiment problématique pour une utilisation bureautique, mais le devient pour une utilisation de joueurs. Néanmoins, les petits jeux tournent assez bien dessus, tant qu'on ne cherche pas les FPS au maximum, ni en QHD ou 4K... Niveau connectique, les 4 ports USB3 seront bien utiles, je regrette juste qu'il n'y ait qu'un seul port USB-C, car fin 2023, il y a de plus en plus de périphérique, de téléphone, qui se branchent en USB-C. Néanmoins, cette prise USB-C permet de brancher un écran, ce qui fait 3 écrans possibles avec les 2 prises HDMI de la face arrière. C'est plutôt bien ça. Obtenez -10% avec le code 36K8N95F (offre cumulable avec le coupon -100€ sur Amazon)
MATÉRIEL / DESIGN
9
CONNECTIQUE
8
PERFORMANCES CPU
8
PERFORMANCES GRAPHIQUES
6
CONSOMMATION
8
BRUIT
7
OS & APPLICATIONS
9
Design compact et peu ordinaire avec les LEDs
Connectique assez bien fournie pour la taille du boitier
Performances du CPU
Présence d'un emplacement de SSD M2 NVMe ainsi qu'un emplacement d'un SSD 2,5"
Du WiFi 6 et Bluetooth 5.2
Windows 11 Pro est préinstallé
Une consommation électrique assez contenue
Seulement un SSD de 512 GB fourni
Le SSD qui chauffe beaucoup et vite
Volume sonore du ventilateur quand la charge CPU est importante
La partie graphique (iGPU) en net retrait
Un port réseau seulement en 1 Gb/s
Site du fabriquant assez limité en informations, et en support (logiciel, pilotes...)
Google Chrome préinstallé
Application CYX_RGB_LED_Tool non disponible sur le site du fabriquant
7.9