QNAP TR-002

Test SSD Seagate IronWolf 110

Le fabricant de disques durs Seagate s’est lancé dans les SSD pour NAS. Nous vous l’avions présenté début mi-janvier. Aujourd’hui, nous vous proposons un test du Seagate IronWolf 110 dans sa version 240 Go. Les avantages du SSD sont nombreux : rapidité, durée de vie, silence, consommation électrique… Que va-t-il apporter à notre NAS ? Quelle différence avec un SSD classique ? Réponse dans l’article ci-dessous.

SSD NAS IronWolf

Test IronWolf 110

Les NAS intéressent de plus en plus les entreprises, comme les particuliers. Il faut dire que ces mini-serveurs en font de plus de plus. Western Digital et Seagate ont créé des gammes de disques durs spécifiques pour les NAS : WD Red (Pro) et IronWolf (Pro). Il s’agit de disques conçus pour fonctionner 24h/24 et 7j/7 dans un environnement RAID. Seagate a été le premier à proposer un SSD pour NAS et naturellement, il porte le nom IronWolf. Celui-ci est composé de puces mémoires TLC 3D (3 bits par cellule). Mettre un SSD dans un NAS, cela peut paraître étrange et pourtant c’est un sujet qui revient régulièrement. L’objectif n’est pas d’avoir un NAS 100% Full Fash (quoique cela existe), mais plutôt d’en mettre 1 ou 2 SSD pour l’utiliser pour du Cache. En gros, le NAS va optimiser les accès et va servir les fichiers plus rapidement que le disque dur, en stockant vos données les plus fréquemment utilisées dans le Cache.

Le SSD IronWolf dispose d’une garantie de 5 ans et d’un firmware AgileArray, adapté au fonctionnement dans un NAS.Il dispose de la fonctionnalité Dynamic Overprovising avec la technologie DuraWrite. Cela permet de compresser les données à la volée (et donc réduire l’écriture sur la Flash) offrant ainsi de meilleures vitesses dans les transferts, une augmentation de la durée de vie du SSD et une consommation d’énergie réduite (selon le constructeur). L’option de récupération de données maison, Rescue, est également intégrée. Côté endurance, Seagate annonce une durée de vie pouvant atteindre jusqu’à 438 TBW (téraoctets écrits) pour ce modèle, ce qui le place au-dessus d’un SSD standard (généralement autour des 150 TBW, à capacité égale).

Pas IHM

Nous avons mis le SSD IronWolf  110 dans un NAS QNAP (QTS 4.3). Malheureusement, ce dernier ne l’a pas détecté comme étant un SSD spécial NAS et nous n’avons pas pu profiter de l’outil maison : IronWolf Health Management (IHM). Pour rappel, il s’agit d’une interface complète de gestion des disques Seagate IronWolf : contrôle de la santé des disques, surveillance de l’environnement, etc. Soyons patients, QTS 4.4 arrive prochainement.

Performances

Comme nous l’indiquions dans notre précédent article, Seagate annonce des performances pouvant atteindre 560 Mo/s en lecture et 535 Mo/s en écriture. Sauf que pour la version 240 Go que nous avons en test, les vitesses ne sont pas les mêmes. Seagate est tout à fait transparent et l’indique sur sa fiche produit. Voici quelques prises de mesure sous Windows et sous macOS.

Windows

macOS

Conclusion

Avec ses capacités de plus en plus importantes, le SSD est le stockage de demain. Le SSD InronWolf 110 est un bon SSD, c’est indéniable. Maintenant, on est en droit de s’interroger sur ses atouts par rapport aux autres : garantie 3 ans, service de récupération des données Rescue, adapté au fonctionnement dans un NAS, bon TBW… Le produit est disponible pour un peu moins de 100€.

8

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.