Auto-hébergement : Monter un site web en 10 minutes avec un NAS

4

Aujourd’hui, je vous propose d’héberger un site web sur votre NAS dans un quatrième volet consacré à l’auto-hébergement. Très facilement, nous allons mettre en place le service Web, PHP (pour avoir des pages dynamiques) et installer un système de gestion de base de données. En quelques minutes, vous aurez votre site Web hébergé sur votre NAS avec votre domaine en .fr.

https

2 étapes importantes ont été abordées précédemment : la création d’un domaine et rediriger ce dernier vers notre box/NAS. Il faut maintenant mettre en place l’hébergement du domaine. Pour cela, j’ai décidé de partir sur un NAS Synology et d’y héberger un petit Blog sous WordPress.

Je précise une petite chose concernant la rapidité, la disponibilité et l’accessibilité du site Web. Si vous souhaitez héberger un album photo, un petit blog ou encore un forum… aucun souci. Par contre, je vous déconseille d’héberger un site avec beaucoup de trafic sans quelques précautions, comme la connexion Internet. Si vous disposez d’une petite connexion ADSL, les pages auront du mal à s’afficher (plusieurs secondes d’attente pour le visiteur). Ce n’est pas grave si l’objectif est de partager des photos personnelles avec votre famille ou vos amis. Ils sont prêts à patienter quelques secondes avant de voir s’afficher un page Web. Si vous avez un blog à succès ou un forum actif, il faudra disposer d’une connexion très haut débit et stable comme le câble ou la fibre optique… afin d’offrir des temps de réponse raisonnables ( inférieur à 2 secondes) à l’affichage d’une page.

Prérequis

Direction le centre de Paquet… Pour faire tourner un WordPress, il faut un service Web (Web Station chez Synology), PHP et une Base de données.

Web Station et PHP

web-station-synology

Lorsque vous allez appuyer sur le bouton Installer du paquet Web Station, un message vous alertera sur la nécessiter d’installer également PHP 5.6 (ou supérieur). On clique sur OK bien évidemment.

installation-phpCes 2 briques logicielles sont nécessaires à l’hébergement d’un forum, d’un blog ou tout autre site Web. À noter pour les experts que Web Station vous permettra de choisir entre les serveurs Web Nginx ou Apache.

MariaDB

Comme expliqué précédemment, WordPress nécessite une Base de données. Synology propose en standard le système de gestion de base de données MariaDB (fork communautaire de MySQL). On clique sur Installer dans le Centre de paquets et on patiente quelques secondes…

MariaDB-Synology

Une fois l’installation terminée, je vous recommande d’aller modifier le mot de passe par défaut. Pour cela, cliquez sur le bouton Ouvrir de MariaDB.

ouvrir-mariadb

Puis le bouton Changer le mot de passe MariaDBchanger-mot-passe-MariaDB-Synology

et le bouton OK en laissant le champ Mot de passe MariaDB à vide.

reinit-pwd-mariadb-syno

Saisissez le Nouveau mot de passe et confirmez-le en le saisissant une seconde fois et cliquez sur OK.

mot-passe-mariadb

Un petit message d’alerte s’affiche, on clique sur le bouton Oui.

Je ne pense pas dire trop de bêtise en affirmant que l’installation Web Station, PHP et MariaDB seront nécessaires dans +90% des hébergements de site Web sur votre NAS.

WordPress

Installation de WordPress

L’installation de WordPress va également rapide. Toujours dans le Centre de Paquet, cliquez sur Installer.

wordpress

Une boite de dialogue va s’ouvrir pour faire le lien entre Wordpress et MariaDB. Il vous sera demandé de saisir le mot de passe MariaDB (précédemment renseigné).

mot-passe-mariaDB-Wordpress

On finalise en cliquant sur le bouton Appliquer. Voilà, c’est terminé. Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur le bouton Ouvrir de WordPress.

ouvrir-wordpress-synology

Note : Il est également possible de simplifier l’installation. En effet, je vous ai décrit les étapes les unes après les autres… mais nous aurions pu cliquer directement sur le bouton Installer de WordPress et tous les paquets précédemment cités auraient été installés automatiquement.

Paramétrage de WordPress

On va maintenant finaliser le paramétrage de WordPress. Après avoir cliqué sur WordPress (ou le bouton Ouvrir), choisissez votre langue par défaut puis le bouton Continuer.

wordpress-francais

Saisissez vos informations (titre du site, identifiant, mot de passe, adresse email) et cliquez sur le bouton Installer WordPress.

informations-wordpress

Voilà c’est terminé ! Il ne vous reste plus qu’à vous connecter à l’interface d’administration de WordPress.

Je vous recommande de mettre à jour immédiatement WordPress en cliquant sur le bouton Mettre à jour. N’hésitez pas également à mettre à jour les extensions et les thèmes.

mise-a-jour-wordpress-synology

Un petit tour dans Réglages puis Général, saisissez votre nom de domaine (.fr) dans le champ Adresse web du site (URL).

adress-web-site

Réglages de Web Station

Direction Web Station et allez dans le menu Virtual host à gauche. Cliquez sur Créer et saisissez votre nom de domaine (n’oubliez pas le www ou votre sous-domaine) et dans le champ Racine du document mettez votre dossier WordPress. L’objectif est de faire correspondre le nom de domaine (.fr) sur le NAS et le dossier d’hébergement du site Web.

config-web-station-synology

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à ouvrir le port 80 de votre box/routeur et le rediriger vers votre NAS. À noter que je n’ai pas eu besoin d’ouvrir les ports sur le pare-feu du NAS… ce qui est étrange, le fait d’ouvrir les ports dans le Virtual Host suffit à mettre en place une règle. Normalement, il faut passer par le Panneau de configuration > Sécurité puis l’onglet Pare-feu.

pare-feu-synology

Puis, il faut cliquer sur le bouton Modifier les règles et appuyer sur le bouton Créer. Enfin, il faut Sélectionner dans une liste d’applications intégrées et cochées la case Activé (Web Station 80/443).

ouverture-port-web-syno

PS : Pour tester l’accessibilité de votre site, il faudra passer une autre connexion Internet (pas celle de votre domicile) car sinon il y a de fortes chances que vous ayez une page vide. Pour accéder à votre blog chez vous, il faut taper l’adresse IP du NAS (ou son nom) et ajouter /wordpress/ à la fin. Depuis l’extérieur, avec connexion 3G/4G ou tout autre réseau vous n’aurez aucun souci avec l’adresse www.votredomaine.fr.

HTTPS (optionnel)

Grâce à Let’s Encrypt (de base sur les NAS Synology), il est très facile de mettre en place un certificat gratuit pour passer votre site en HTTPS. Rendez-vous dans le gestionnaire de certificats Panneau de configuration > Sécurité > Onglet  Certificat. On clique sur le bouton Ajouter et on sélection Ajouter un nouveau certificat puis le bouton Suivant.

ajouter-nouveau-certificat

On sélection Procurez-vous un certificat auprès de Let’s Encrypt, puis le bouton Suivant.

lets-encrypt-syno

Enfin, il faut saisir le nom de domaine (sans le www), une adresse email valide et on clique sur le bouton Appliquer.

certificat-lets-encrypt

Note : il faut que le port 80 soit ouvert sur le NAS et votre box/routeur pour obtenir un certificat auprès de Let’s Encrypt.

encrypt-guide-nas

Voilà c’est terminé, il n’y a rien d’autre à faire… Le certificat est gratuit, mais il n’est valable que 3 mois. Rien de vraiment très grave, il faudra repasser par cette étape pour le prolonger de 3 mois supplémentaires.

Dernière petite chose, retour sous WordPress pour indique que le site vient de passer en HTTPS

https-wordpress

Et n’oubliez pas d’ouvrir le 443 sur votre box.

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

  • Intéressant ça « Let’s Encrypt », je n’avais pas remarqué merci pour l’article !

  • Une petite idée d’article : faire une sauvegarde régulière des données web (et autres) ? Je fait un back-up des données mais uniquement celles dans des répertoires, du coup en cas de crash il faudra quand même tout réinstaller et surtout tout ce qui est en base de données sera perdu, je serais intéressé pour connaître une procédure à mettre en place du coup 🙂 (je suis chez Hubic, je crois que les snapshots permettent cela ?).

  • Philippe Binet

    Bonjour, J’ai un site perso et n’ai donc pas en principe besoin de Word Press or, après avoir réglé les règles du pare-feu et de Virtual hosting et en chargeant l’adresse de mon site www. dans un navigateur, je tombe sur le panneau de configuration de Webstation et non sur les pages de mon site bien que dans le dossier racine figure bien un fichier index.html. Merci.

  • swaegers

    pour tester l’accessibilité du site que l’on a créé il suffit sur la même machine de passer par Tor))

Lire les articles précédents :
Test caméras SOMFY Visidom IC100, ICM100 et OC100

Aujourd'hui, je vous propose de retrouver mon test des caméras Somfy Visidom IC100, ICN100 et OC100. Les 3 caméras ont...

Fermer