Google accélére les échanges sur Internet

0

Google-Speed-Service-copy-copy

Google est en train de développer un nouveau protocole de transport basé sur un mélange de TCP et d’UDP (plutôt UDP d’ailleurs). QUIC (Quick UDP Internet Connections), c’est son nom !

Les protocoles TCP et UDP vieillissants, Google compte accélérer les transferts réseau afin d’accroître la vitesse d’affichage des pages sur le Web et notamment pour les appareils mobiles!

En effet, TCP (Transmission Control Protocol) a été créé en 1973 (Couche OSI niveau 4 – transport). Il est basé sur le protocole IP (Couche OSI niveau 3 – réseau). Pour sa part, UDP (User Datagram Protocol) a vue le jour en 1980 (Couche OSI niveau 4 – transport). Lui aussi est basé sur le protocole IP.

Avec QUIC, Google compte bien passer à la vitesse supérieure…

flash-speed

Quelques un des principaux avantages du protocole TCP, c’est qu’il fonctionne en mode connecté, c’est-à-dire qu’il y a un certain nombre d’échange entre 2 machines avant qu’ils ne puissent communiquer. En outre, une fois les appareils connectés, chaque paquet réseau qui transite entre le point A et le point B est vérifié et validé, ce qui en fait un protocole fiable. En d’autres termes, on est sure que ce que l’on a envoyé est bien arrivé… ou pas, mais on le sait ! Ce dernier est moins souple et ralentit la connexion, selon Google. La faute : la fonction vérification des transmissions de TCP.

Concernant UDP, il n’y a pas de connexion à proprement parler. En gros, le point A envoi des infos au point B mais on ne sais pas si c’est effectivement bien arrivé ! Il faut que B effectue une sorte « d’accusé de réception » en utilisant ce même protocole. Et d’ailleurs le point B ne sait pas s’il attend quelque chose. Le point A effectuera une certaine action si aucun retour de B ne se présente au bout de X millisecondes. Il est efficace notamment dans les applications en diffusion/multidiffusion…

Partant de ce postulat, Google propose d’implémenter QUIC en prenant le meilleur de TCP et d’UDP.

Avantages de QUIC :

  • Fonctionnement sans changer l’Internet d’aujourd’hui
  • Sécurité accrue (au même niveau que TLS)
  • Amélioration des connexions mobiles
  • Meilleure gestion du multiplexage des connexions
  • etc

Pour plus de détail sur ces protocoles, c’est par ici que ça se passe (très bon doc) !

Google n’est pas à son premier coup d’essai pour améliorer notre expérience Web… Google espère aller plus loin que SPDY déjà adopté par les principaux navigateurs.

source

image

Partager.

A propos de l'auteur

Développeur confirmé et geek avant tout, j’aime partager mes découvertes. Mes tutos de plusieurs pages sont un peu long… mais très détaillés.

Lire les articles précédents :
Synology DSM 4.3 beta

  Synology annonce l'arrivée de DSM 4.3 beta Tous les 6 mois, Synology nous gratifie d'une mise à jour de...

Fermer