htop, un outil over the top

4

welcome-command

Oui, je suis d’accord… le titre n’est pas terrible et nous ramène en 1987. Aujourd’hui, je vous propose de découvrir un nouvel outil fort sympathique HTOP.
Tous ceux qui ont déjà travaillé sous Linux (non graphique) connaissent top. Ce dernier est un petit gestionnaire de tâche que l’on trouve dans de nombreux OS Linux/Unix. Mais ce dernier souffre d’une interface primaire et pas évident pour le néophyte. Personnellement, je ne le trouve pas très pratique/lisible.

Heureusement, htop est là pour nous aidez…

Avant, avec top
top
Après, avec htop

htop

Comme son grand frère, htop permet d’afficher en temps réel les processus qui tournent sur un serveur Linux avec utilisation CPU et de la mémoire. Mais surtout l’interface est beaucoup plus agréable…

Tout d’abord, htop dispose d’une interface beaucoup plus design et colorée. On pourrait la décomposer est 3 parties :

  • En haut on retrouve l’utilisation des ressources (CPU en pourcentage avec affichage d’une jauge, RAM et SWAP en Mo, etc.)
  • Au milieu, sous forme de tableau, la liste des processus avec différentes informations (Pid, utilisateur, % mémoire et CPU, etc.)
  • En bas, un menu présentant les raccourcis de tri, filtre, recherche de processus, pour tuer un processus ou encore modifier la priorité d’un processus.

Pour l’installation, rien de plus simple…

Debian/Ubuntu

sudo apt-get install htop

Fedora/CentOS

yum install htop

Alors, quand passez-vous à htop ?

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

  • Citr3x

    HTOP est connu depuis un paquet d’année dans le milieu de ceux qui manipulent des serveurs lamp, mais bon si jamais y en a qui connaisse pas… comme mytop, webmin & mysqldumper aussi si tu connais pas

    • Fx

      Merci Citr3x

  • Sur les processus en temps réel, j’utilise généralement htop/top/atop/glance (atop étant mon favoris). Pour connaitre d’avantage de détails, je vais généralement voir dans le « /proc/$PID/* ».

    Sur la partie MySQL, j’utilise mytop, innotop, mysqldumpslow. Ce dernier permet d’analyser les requêtes lentes pour y rajouter des index.

    Après il y a tellement d’outil à faire connaitre :p

    • Fx

      Merci Djerby… On en veut encore 😀

Lire les articles précédents :
Gestion DNS facile

Comme vous le savez certainement, j'ai récemment changé d'hébergeur et de serveur. Le changement ne s'est pas fait sans mal...

Fermer