NAS Synology et règle de sauvegarde 3-2-1

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Pour cette World Backup Day 2019, j’ai pensé qu’il serait intéressant de rappeler la règle de sauvegarde 3-2-1. Pour ceux qui ne la connaissent pas, il s’agit d’une stratégie efficace de protection des données : au moins 3 copies de vos données sur 2 supports différents, dont 1 sauvegarde hors site. Ça, c’est la théorie, mais comment faire au quotidien avec un NAS ? Réponses dans cet article…

Règle de sauvegarde 3-2-1 et NAS Synology

Au-delà des grandes théories, je vous propose de partager avec vous ce que j’ai mis en place pour mes sauvegardes et surtout comment. Aujourd’hui, je dispose de plusieurs ordinateurs à la maison (Mac et Windows 7/10) et d’un NAS Synology DS918+. Vous êtes un professionnel ou un particulier, cette stratégie peut s’appliquer à tous… mais pas forcément avec les mêmes outils.

Sauvegarde depuis l’ordinateur… vers le NAS (1re copie)

Tout d’abord, la première version des données… c’est celle que nous avons sur nos ordinateurs, smartphones ou tablettes. Je ne la compte pas comme une copie puisque c’est la version originale. C’est la version la plus importante. Si vous n’avez pas de sauvegarde et qu’elle disparaît, vous avez tout perdu.

Ordinateur Windows, macOS et Linux… sur le NAS

Si vous êtes sous Windows, je vous recommande Cloud Station Backup. Il s’agit d’une application gratuite à installer sur vos ordinateurs (Windows, Mac, Ubuntu, Fedora). Son rôle sera de sauvegarder vos fichiers importants sur le NAS Synology. L’application se télécharge sur le site officiel du constructeur. Côté NAS, vous devrez installer le paquet Drive depuis le Centre de paquets. L’installation et la configuration sont vraiment faciles. Cela ne prend que 5 minutes.

L’application se loge dans la barre des tâches (en bas, à côté de l’heure). Dès qu’un fichier est ajouté/modifié dans un des dossiers sélectionnés sur l’ordinateur, il est automatiquement sauvegardé sur le NAS. Si vous n’aimez pas avoir une application qui tourne en tâche de fond sur votre ordinateur (tout le temps), vous pouvez quitter l’application et la lancer manuellement.

À noter que l’explorateur de version est intégré directement dans l’application et vous retrouverez la même interface sur le NAS depuis la Console d’administration Drive.

Utilisateur Mac

Si vous possédez un Mac, vous connaissez certainement Time Machine. C’est la sauvegarde intégrée directement à macOS. Elle permet de sauvegarder automatiquement de tous vos documents importants… mais aussi les applications, votre musique, vos photos, les e-mails et les fichiers système. Je l’utilise avec mon NAS. J’ai rédigé un tutoriel complet : Time Machine et NAS Synology. Attention, la première sauvegarde peut être très longue. Je vous déconseille d’utiliser WiFi (ou alors avec une très bonne connexion). Si vous le pouvez, utilisez plutôt un câble réseau. Time Machine ou Cloud Station Backup, je vous laisse le choix… les 2 ont des avantages et inconvénients.

Note pour les professionnels / entreprises

Au-delà de ces outils que vous pouvez utiliser, je vous recommande : Active Backup for Business. Il a pour objectif de centraliser la gestion et la sauvegarde des données quelle que soit la machine : PC, serveurs Windows et Linux, machine virtuelle… le tout avec une gestion incrémentale et de la déduplication.

Cerise sur le gâteau, tout se gère directement depuis une interface unique sur le NAS et il est gratuit.

Sauvegarde sur support externe (2e copie)

Toujours pour mon usage, j’utilise un disque dur externe USB que je connecte à mon NAS environ 4 fois par mois (sauf exception : 1 sauvegarde par week-end). Sur le NAS, j’utilise Hyper Backup. Il permet de faire des sauvegardes, sur un support connecté en USB ou sur un serveur distant. Il est relativement simple d’utilisation par défaut. Personnellement, je l’utilise en mode multiversion. C’est-à-dire que je dispose jusqu’à 5 versions de mes données sur le disque dur externe. Revers de la médaille, cela demande aussi plus de place sur le disque externe.

Il existe un mode appelé monoversion. Il y a moins d’options, mais celui-ci a un atout de taille pour certains. En effet, la sauvegarde faite sur le disque dur externe est lisible depuis n’importe quel ordinateur. Pas besoin du NAS ou d’une application spécifique sur l’ordinateur pour accéder aux données sauvegardées. Il suffit de le brancher sur un ordinateur pour parcourir les données sauvegardées sur le disque externe.

Ce support externe ne reste pas branché sur le NAS. Non, il est mis de côté dans mallette de sécurité ignifuge et étanche. Ce n’est pas un coffre-fort… mais une protection contre l’eau ou le feu. En plus de la sauvegarde, on peut y mettre des papiers importants dont on ne se sert pas au quotidien. Suivant les caractéristiques du produit (dimension, durée dans le feu ou sous l’eau), le prix varie de 20 à 100€. Le professionnel utilisera plutôt pour sa part une armoire ignifuge.

USB Copy

Le paquet USB Copy facilite la copie de fichiers entre le NAS et un périphérique de stockage externe. Il s’agit d’une solution permettant de gérer des tâches préconfigurées :

  • Importation de photos/vidéos depuis une clé USB ou une carte SD (pratique pour les photographes),
  • Importation de toutes les données d’une clé ou d’un disque USB,
  • Exportation des données (1 dossier du NAS) vers une clé ou d’un disque USB.

Les options sont nombreuses et il est possible de mettre en place des filtres sur les fichiers par exemple. J’apprécie sa simplicité, mais je ne l’utilise dans mon installation.

Exemple : Vous insérez votre clé USB, automatiquement le NAS va démarrer la copie. Il émet un Bip dès le début. Une fois l’opération terminée, il émet un second Bip et il peut éjecter en toute sécurité votre clé, si vous l’avez paramétré. Pas mal, non ?

Note pour les professionnels / entreprises

Si vous disposez d’un volume en Btrfs, je vous recommande d’utiliser la fonction Snapshot Replication. Elle permet de créer une copie locale de vos données en quelques secondes, sans impacter les performances du NAS. Par rapport à Hyper Backup, l’instantané/snapshot est plus rapide au niveau de la vitesse de sauvegarde ou lors de la récupération.

Sauvegarde dans le Cloud (3e copie)

Enfin, il reste une dernière sauvegarde… celle hors site. Plusieurs choix s’offrent à vous. Tout d’abord, vous pouvez faire une sauvegarde sur un autre support externe que vous déposerez chez quelqu’un de confiance (famille, amis). C’est simple, mais pas très flexible. Si vous perdez toutes vos données et sauvegardes, il faudra que cette personne soit chez elles pour aller chercher l’ultime version de vos données. De plus, vos données ne seront pas forcément les plus récentes. Une autre solution, c’est la sauvegarde vers un autre NAS. Vous pourrez utiliser encore ici Hyper Backup que nous avons vu précédemment. L’inconvénient, il faut connaître quelqu’un avec un NAS qui accepte de faire des sauvegardes chez lui (et donc de lui prendre de l’espace de stockage). Cette personne voudra peut-être aussi faire une sauvegarde sur votre NAS (échange de bon procédé). Il faut que les 2 NAS soient accessibles depuis Internet et que les connexions soient rapides (très haut débit recommandé).

Le Cloud est une une bonne solution. Même si vous n’avez qu’un compte gratuit et donc limité, il peut s’avérer intéressant. Attention, j’ai une confiance très limitée dans les Clouds publics. Je vous encourage à activer le chiffrement (cryptage) côté client. C’est-à-dire que le NAS va chiffrer les fichiers en local avant de les envoyer. Voici quelques captures d’écran d’une utilisation Hyper Backup (oui, encore lui) avec Google Drive.

Bien sûr, vous avez peut-être besoin de plus d’espace dans le Cloud. Vous pouvez prendre un abonnement :

  • Google Drive : 100 Go pour 1,99€/mois ;
  • Dropbox : 1 To (1 000 Go) pour 9,99/mois.

Sachez que Synology propose également sa solution C2 Backup. Il vous en coûtera 9,99€ par an pour 100 Go ou 59,99€ par an (5,99€/mois) pour 1To. Si vous disposez d’un espace suffisant dans le Cloud, je vous conseille de l’utiliser régulièrement (quotidien ou hebdomadaire).

Conclusion

Voilà, vous êtes maintenant incollable sur la règle de sauvegarde 3-2-1. Je vous ai présenté ici ma méthode pour sauvegarder mes données, mais vous pouvez tout à fait changer l’ordre des copies, la fréquence… N’hésitez pas à partager vos expériences en commentaire. Pour terminer, pensez à faire des sauvegardes et partagez vos bonnes pratiques avec votre entourage !

article sponsorisé

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

17 commentaires

  1. Bonjour et merci pour ce super article. Très complet et pratique. Petite question. Comment mettre en place une sauvegarde 321lorsque l’on stocke l’ensemble de ces données sur le NAS (centralisation) ? Backup sur 2 HDD externe ? Un autre NAS ? Merci.

    • Bonjour,

      Pour la saugarde sur NAS accessible y compris depuis Internet URBackup est un produit OS incontournable. Il permet de restaurer un pc complet en bootant depuis le réseau et/ou une clé USB.

      Autre solution économique et très adapté pour le 3 ème site : blackblaze, une offre commerciale illimitée en volume de stockage pour un coût réduit 5€ par mois. C’est créé par des anciens d’Apple et ultra performant..

      Dd

      • Sharlee33 sur

        Ayant testé BackBlaze, je confirme le côté très intéressant de cette offre.

  2. bonjour.
    il n’est pas possible de lier Active Backup for Business avec deux NAS.
    l’idée est de pouvoir sauvegarder avec un NAS qui serait a la maison et un au travail.
    merci 🙂

  3. Bonjour,
    J’utilise actuellement l’application Windows Drive pour sauvegarder mes fichiers vers mon NAS.
    Quelle différence avec Cloud Station Backup ?
    Avec ce dernier, peut-on sauvegarder des dossiers que l’on choisit ou alors doit-on mettre les fichiers dans un dossier précis comme pour l’application Drive?
    Merci pour vos réponses.

    • Bonjour FYK2

      Synology Drive (Ex Cloud Station) est un outil de synchronisation entres différents appareils alors que Cloud Station Backup est un logiciel de sauvegarde entre un PC et le NAS.

      Si vous supprimer une donnée sur le PC, avec Synology Drive elle sera supprimé alors qu’avec Cloud Station Backup non.

  4. Bonjour, petit conseil supplémentaire : créez un utilisateur spécifique pour les sauvegardes car si les dossiers partagés sont accessibles à l’administrateur depuis les machines sauvegardées, un cryptovirus pourrait éventuellement crypter les fichiers de sauvegarde. Cdt Denis ADEMIS Informatique

  5. Bon article FX, perso j’ai Drive sur mon PC, qui copie sur le disque 1 du Nas et tous les soirs avec hyperbackup cela copie sur le disque 2 et aussi vers le Cloud C2 de Synology qui fonctionne à merveille.

    • Bonjour SEBR. Tu n’utilise pas de Raid ? Qu’est qui a motivé ce choix ? Ne crains tu pas une panne matériel ? Je suis également en plein raisonnement sur conserver ou pas le Raid. Merci

      • Non car un Raid n’est pas une sauvegarde, si tu supprime un fichier sur le disque 1 il l’est aussi sur le disque 2. Tu peux voir plusieurs articles sur Cachem ou on mets en garde qu’un raid 1 n’est pas une sauvegarde. Mes 2 disques sont en basic et après tu peux activer le versionning si tu veux pouvoir remonter dans le temps. Le fait de faire ma sauvegarde le soir me permet le lendemain de pouvoir toujours récupérer un fichier si dans la journée je l’ai supprimé du disque 1 il sera toujours présent sur le disque 2 car il sera à jour le soir à 23h30 (Heure de mon HYperbackup) Après je veux remonter plus loin sur le cloud C2 de Synology je peux remonter jour pars jour sur 7 jours et après tous les 15 jours.

  6. Merci pour ton retour SÉBR. Je suis tout à fait d’accord avec toi, Le RAID n’est nullement une sauvegarde. Ça apporte uniquement de la continuité de service.

  7. Hey ! Sympa l’article, tu peux aussi utiliser resilio pour synchroniser automatiquement les données sur plusieurs machines distantes. Gratuit pour les particuliers (version limitée, mais ça suffit large) et compatible Windows, Linux, Mac (je crois) et il y a une app sur synology.
    Je m’en sers pour synchro les données entre le nas avec du raid, mon pc et un serveur distant via un vpn, du coup, ça ressemble à la règle 321 que je ne connaissais pas !
    merci ++

  8. Merci pour l’article.

    Perso je n’ai aucune donnée nécessitant d’être sauvegardée sur mon PC, tout est sur un NAS.

    Ce NAS est sauvegardé par Hyper Backup sur un autre NAS, qui m’appartient, mais hébergé chez un copain. Nous sommes reliés par internet (300 Mb/s débit théorique upload), donc plutôt confortable. Liaison cryptée naturellement.
    On était reliés en VPN à une époque mais je l’ai supprimé pour simplifier l’administration 😉

    J’avais ma 3ème sauvegarde dans le cloud du temps où Amazon proposait son offre 70€/an stockage illimité, mais depuis sa disparition j’ai abandonné l’option du cloud depuis la fin de cette offre (j’ai 2 To à sauvegarder, en augmentation constante, trop onéreux à mon goût sur le long terme).

  9. Stéphane sur

    Bonjour à tous,

    Je voulais tester « Active Backup for Business » vu que dans l’article c’est mentionné « gratuit ». Une fois installé il m’est demandé de me connecter à mon compte synology, sauf que je n’ai pas de compte. J’avoue ne pas aimer donner des infos sans arrêt à droite et à gauche.

    Avez-vous aussi cette même demande ?
    Qu’en pensez-vous ?

    Merci pour vos conseils.
    Stéphane

  10. Bonjour,

    Merci pour toutes ces infos.

    Sur un Synology, un disque externe de sauvegarde éjecté mais encore raccordé physiquement peut-il être infecté par un ransomware, svp?

    Comment éjecter automatiquement le disque externe arpès la sauvegarde sur le Synology, svp?

    Merci pour votre aide

    Bonne journée

    Didier

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.