NAS – Test du Synology DS1517+

10

Synology nous a envoyé le nouveau DS1517+ en test. Ce NAS vient remplacer le DS1515+ vieillissant. S’agit-il d’une vraie révolution ou une simple évolution ? Ce boitier 5 baies va-t-il devenir la nouvelle référence dans le domaine ? Rentrons tout de suite dans le vif du sujet…

Test du Synology DS1517+

Contenu du carton

À l’intérieur du colis, on retrouve :

  • Le NAS DS1517+ en lui-même
  • 2 câbles réseaux RJ45 Cat.5e (encore et toujours) ;
  • Des vis pour fixation de disques durs 2,5 pouces (inutiles pour les 3,5 pouces) ;
  • Le câble d’alimentation ;
  • Le guide de démarrage rapide.

Voilà, c’est tout ce que contient le carton.

Aspect extérieur

Bien malin celui qui pourrait différencié le DS1517+ de son prédécesseur sans le marquage en bas à droite. Le boitier est strictement identique en façade. On est donc devant un NAS capable de recevoir jusqu’à 4 disques. Pas forcément des disques durs 3,5 pouces, il est tout à fait possible de mettre des disques ou SSD au format 2,5.

 

À l’arrière, il y a plusieurs changements… Tout d’abord, on perd un port USB 3.0 (ils ne sont plus que 3) et ils ont migré sous les ventilateurs (80 mm) comme les 4 ports réseau Gigabit. Les 2 ports eSATA sont toujours présents. On peut constater que le système de cache (et d’accès) aux ventilateurs a été retravaillé et qu’il ne dépasse plus du reste du boitier. La grande nouveauté, c’est bien sûr l’accès au slot PCIe… On en reparle juste un peu plus bas.

Installation des disques

L’installation des disques durs chez Synology est toujours aussi simple. Inutile de sortir votre tournevis cruciforme si vous installez des disques 3,5 pouces.

On regardera encore d’utiliser de préférence des disques spécialement conçus pour les NAS (WD Red ou Seagate IronWolf).

À l’intérieur

Le Synology DS1517+ est construit autour d’un processeur quad core Intel Atom C2538 cadencé à 2,4 GHz et secondé pour ce modèle de 8Go de RAM en DDR3L. Comme vous le pouvez le voir la mémoire est facilement accessible par le dessous du NAS et extensible jusqu’à 16Go.

Pour rappel, il est possible d’ajouter une carte d’extension de type PCIe Gen2 : 2 ports 10GbE/25GbE/40GbE (liste de compatibilité). Il sera également possible de mettre une carte M2D17 (Adaptateur M.2 SSD de chez Synology) idéal pour du cache SSD rapide, sans perdre un ou deux emplacements.

DSM et applications

Doit-on encore présenter DSM, le système embarqué dans les NAS Synology ? DSM 6.1 est le système complet fourni avec les NAS du constructeur. Il comprend le système d’exploitation 64 bits (pour les NAS compatibles) et propose une interface d’administration soignée. À cela s’ajoute un nombre assez conséquent d’applications maison pour ajouter de nouvelles fonctionnalités au NAS : sauvegarde, réplication, synchronisation, antivirus, serveur mail… De plus, le constructeur fournit un SDK (kit de développement) pour tous ceux qui souhaitent ajouter leur application. On citera par exemple : Plex, McAfee, Drupal, Resilio, Domotz, Docker… qui sont validés par Synology. Si cela ne vous suffit pas, il est ensuite possible d’ajouter des packages à la main et même d’ajouter une source avec un catalogue d’application.

DSM est une solution vraiment complète. Les professionnels pourront vraiment tirer le meilleur du NAS (Active Directory Server, Mail Server, Office…) et les particuliers ne sont pas en reste non plus (Plex, Photo Station, Surveillance Station…). Les mises à jour sont régulières et les nouvelles fonctionnalités aussi. Si vous nous suivez régulièrement vous savez que ce dernier est récemment passé en version 6.1.1.

Virtualisation

Depuis quelques jours, il est possible de virtualiser des systèmes d’exploitation autre que DSM par exemple Windows ou Linux (lire notre article). Grâce à son processeur et sa RAM extensible, le NAS peut faire fonctionner plusieurs machines virtuelles… c’est une excellente nouvelle.

Performances

Débits et transferts

Rappelons rapidement le protocole de mesure utilisé pour les NAS sur Cachem. Il permet d’obtenir des données fiables et surtout de les comparer avec les autres. 4 logiciels de mesure sont utilisés sous macOS et Windows. De plus, des transferts de fichiers de tailles différentes sont exécutés dans les 2 sens (NAS vers ordinateur et ordinateur vers NAS) :

  • Fichiers de petite taille : 300 fichiers avec une taille de 500 Ko à 12 Mo (Office, MP3 et Photos) ;
  • Fichiers de taille moyenne :  30 fichiers de 12 à 350 Mo (Divx, RAW, Zip) ;
  • Fichiers volumineux : 10 fichiers ayant une taille comprise entre 4 et 10 Go (MKV, ISO).

À la suite des ces tests, une moyenne des transferts, en Mega-Octet par seconde (Mo/sec) est calculée et mise dans un graphique (plus le nombre est important, plus le NAS est rapide). Pour ces tests, le NAS a été configuré en SHR (RAID 5) avec 4 disques WD Red de 4To chacun en Btrfs avec un câble RJ45 Cat.5e. Version utilisée pour ces tests de vitesse : DSM 6.1.1.

Pour un RAID 5, le NAS offre des performances très équilibrées que ce soit en lecture/écriture. Qu’importe la taille des fichiers, le DS1517+ ne rencontre aucune difficulté.

Une fois le chiffre RSA activé, les performances en écriture diminuent légèrement… mais dans l’ensemble c’est très bon.

Transcodage

Pour le transcodage, il assure. Un flux 1080p n’aura aucun souci à être transcodé (même avec un haut débit. S’il est à l’aise sur une vidéo, il pourrait rencontré des soucis si on en joue plusieurs.

Consommation électrique et nuisance sonore

En utilisation normale, le NAS affiche entre 42W. En utilisation intensive (machine virtuelle, transcodage et chiffrement), la consommation peut grimper jusqu’à 47W avec 4 disques durs.

energie

Côté du bruit, il faut avouer que ce dernier n’est pas des plus discret même si cela reste raisonnable. Autant le dire tout de suite, il n’aura pas sa place dans un salon silencieux ou dans une chambre.

Conclusion

Est-ce que nous recommandons ce NAS ? Oui. Le DS1517+ est rapide, offre une belle capacité de stockage et de nombreuses fonctionnalités. L’ajout d’un port PCie est une excellente nouvelle (10 Gbe, SSD). La virtualisation à travers VMM est une bonne nouvelle. Il s’agit d’une belle évolution du DS1515+. Cependant, on pourra regretter le choix du processeur qui reste le même que le précédent. Enfin, avec un prix de 800€ (modèle 2 Go), le DS1517+ ne s’adresse pas à toutes les bourses.

8.3 Un NAS à la hauteur

Vitesse, maitrise, efficacité. Voici un résumé en 3 mots de ce nouveau modèle. Même si l'architecture choisie n'est pas nouvelle, Synology a l'avantage de la maitriser complètement. On appréciera les efforts faits tant sur l'accès de la RAM que sur l'évolutivité offerte avec le PCIe. Que vous soyez un professionnel ou un particulier exigeant, ce NAS est fait pour vous.

  • MATÉRIEL / DESIGN 8
  • OS & APPLICATIONS 8.5
  • PERFORMANCE 9
  • PRIX 7.5
Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

  • romain

    monsieur cachem aime le luxe : du parquet en vrai bois :p
    c’est quand meme marant de mettre a la vertical toujours les dur..ca les rend moins fiable …

    • Fx

      Euh… non, c’est bien du stratifié de chez LeroyMerlin 😀
      Pour l’horizontal/vertical, j’ai souvenir d’une discussion avec un employé de chez WD qui me disait que la différence était minime et que d’autres facteurs étaient à prendre en compte pour l’usage/fiabilité des HDD.

      • romain

        pourtant dans leur doc des dur entreprise : vertical 1mo mtbf et 1.2 mo horizontal :p
        enfin le gars il est pour vendre du dur :p
        stratifier c’est du vrai bois avec de la colle @romain dit the cat of forum :p

  • Bzels

    Bonjour
    petite coquille au niveau du paragraphe : »Aspect extérieur » c’est 5 disques dur non pas 4, il me semble …
    Bien cordialement
    B.

    • Fx

      Tout à fait… merci de la remarque. J’ai utilisé 4 disques pour le test mais il y a bien 5 emplacements disponibles

  • Vasteel

    Bonjour,
    Petite question : ce DS1517+ est-il compatible avec les extensions DX513, ou bien faut-il nécessairement des DX517 ?
    (Bref, avez-vous pu tester les anciennes extensions dessus ?)
    La fiche technique du produit étant assez…sibylline.

    • Fx

      Hello,
      Non je n’ai pas testé et effectivement le site Synology n’en parle pas et je ne préfère pas m’avancer… j’envoie un mail à Synology France 😉

      • Vasteel

        Merci bien ! 😉

  • Yves

    ca donne envie

  • ALex

    « Bien malin celui qui pourrait différencié le DS1517+ (…) »-> « différencier »

Lire les articles précédents :
Amazon Fire, les nouvelles tablettes à partir de 55€ le 7 juin

Amazon Fire, c'est le nom que portent les tablettes de l'entreprise de commerce électronique américaine. Cette dernière a récemment annoncé l'arrivé...

Fermer