Que faire de son PC non compatible avec Windows 11

Il y a un an déjà, Microsoft annonçait que le support de Windows 10 prendrait fin le 14 octobre 2025. La version actuelle, Windows 10 22H2, sera la dernière à bénéficier de mises à jour de sécurité mensuelles jusqu’en octobre 2025.

Cette annonce soulève un problème écologique : de nombreux PC ne seront pas éligibles à Windows 11, et encore moins à Windows 12, qui devrait sortir en 2025. Une récente étude menée par le cabinet de recherche Canalys Research révèle que l’arrêt des mises à jour du système d’exploitation le plus utilisé au monde pourrait envoyer 240 millions de PC à la déchetterie. Cela représenterait environ 480 000 tonnes de déchets, soit l’équivalent de 320 000 véhicules, selon Reuters.

Maintenant que nous avons cette information, quelles sont nos options avec notre vieux PC portable ? Plusieurs solutions s’offrent à vous…

Option 1 : Payer pour un support de mise à jour de sécurité étendu

Comme ce fut le cas pour Windows 7, Microsoft lancera un programme de mises à jour de sécurité étendues (ESU) pour Windows 10. Le but de ce programme est de fournir des correctifs de sécurité pendant 3 années supplémentaires uniquement à ceux qui paient l’abonnement. Autrefois réservé aux professionnels, le programme ESU pour Windows 10 sera accessible à tous. En résumé, même les particuliers pourront y souscrire, mais attention, cela ne sera pas gratuit. Microsoft ne communique pas encore sur les prix et indique sur son site : « La tarification finale et les conditions d’inscription seront rendues disponibles plus près de la date d’octobre 2025 pour la fin du support, environ un an avant la fin du support pour Windows 10 ». Néanmoins, les experts s’accordent à dire que les prix varieront entre 40$ et 65$ pour la première année.

Dans tous les cas, le programme ESU se présente sous la forme d’un abonnement annuel qu’il est possible de renouveler pour 3 ans maximum. On ne pourra pas payer uniquement pour la deuxième année ou la troisième année ; l’abonnement devra obligatoirement inclure le prix des années précédentes. Microsoft justifie cela par le fait que les mises à jour sont cumulatives.

Pour Windows 7, les prix étaient de 50 euros par PC la première année, 100 euros la seconde et 200 euros la troisième année. Assez dissuasif, me diriez-vous, ce qui nous amène à l’option numéro 2.

Option 2 : Ignorer complètement la fin du support de Windows 10

Vous pouvez choisir de continuer d’utiliser votre système d’exploitation non pris en charge. Ce n’est pas vraiment une très bonne idée, cela vous expose à de potentielles failles de sécurité qui ne seraient pas corrigés.

Jeter un PC en parfait état semble être du gaspillage, surtout si vous avez des logiciels métier ou indispensables qui ne fonctionnent pas avec le nouveau système d’exploitation de Microsoft.

Pour la petite histoire, sachez que certaines entreprises du CAC 40 ont encore des logiciels qui tournent sous Windows XP et qui ne sont pas compatibles avec Windows 10 (donc encore moins avec Windows 11 ou Windows 12). Souvent, il s’agit de logiciels très spécifiques qui doivent être conservés pour des raisons légales pendant un nombre d’années prédéfinies. Mais rassurez-vous, ces ordinateurs d’un autre temps sont en général complètement isolés et donc ne représentent pas une menace pour le réseau de l’entreprise.

Option 3 : acheter un nouveau PC flambant neuf

Les différents constructeurs d’ordinateurs aimeraient évidemment que vous remplaciez votre matériel non pris en charge par un PC flambant neuf. Mais cela ne répond pas totalement à la question de que faire de l’ancien PC.

Option 4 : Installer Linux sur votre PC

Vous pouvez choisir de conserver votre PC actuel en remplaçant Windows par votre distribution Linux préférée. Si vous avez quelques connaissances techniques ou déjà de l’expérience sous Linux, cette option mérite d’être étudiée. Cependant, cela implique de renoncer à la plupart des applications auxquelles vous êtes habitué. Une autre possibilité est d’installer une distribution dédiée telle que OpenMediaVault, TrueNAS ou encore Proxmox.

En résumé

Chaque option présente ses propres avantages et inconvénients, et le choix dépendra des besoins spécifiques de chaque utilisateur, de ses compétences techniques et de sa tolérance au risque en matière de sécurité. Personnellement, étant donné que nous discutons souvent de NAS ici, j’ai choisi d’installer un environnement Proxmox sur mon PC portable afin de bénéficier d’une consommation d’énergie maîtrisée et également de son écran intégré, mais cela fera l’objet d’un autre article.

  1. Il y a effectivement des avantages à utiliser Proxmox et autres outils NAS , ou même un serveur Domotique comme Home Assistant…ou tout cela à la fois , sur d’anciens PC portable car:
    – la batterie intégrée sert comme un « onduleur »
    – généralement l’ensemble permet une consommation maîtrisée (cf article ci-dessus)
    – outils de sauvegarde et/ou de synchronisation de nos données mobile et de l’emmener au bureau ou chez ses parents .., en tout cas loin de chez soit pour respecter les règles de backup 3-2-1

    Ses défauts :
    – généralement peu de mémoire, mais parfois encore extensible (DDR3 ou DDR4 SoDimm) si Proxmox avec des VM
    – généralement le PC Portable n’est pas fait pour tourner 24/7, mais cela rejoint un autre de vos articles : sobriété électrique avec arrêt des NAS la nuit quand on n’en a pas besoin
    – peu d’espace disque , mais dans certains cas il est possible de remplacer le lecteur CD/DVD par un disque dur ou SSD de 4To ou un peu plus, les un peu plus récents ont parfois un 2eme slot SSD NVMe

    Effectivement hâte de lire ton prochain article sur Proxmox / PC Portable (ou Mac d’ailleurs) obsolète pour un geste pour notre planète

    Question :
    Y a t’il un moyen simple de remplacer la fonction Drive de Synology qui synchronise nos données à la volée ? Syncthing? Rsync? Autres? Dans LXC sur Proxmox qui consomme moins de ressources qu’une VM…
    À vous lire…

  2. Bonjour,

    Pour répondre à certains de tes points :

    J’ai plusieurs PC portable « obsolète » et ils sont tous a 16 Go de ram, ce qui est généralement largement suffisant. ( j’en ai même un qui accepte normalement 32Go de ram). L’avantage c’est qu’avant les ram soudées n’existait pas.

    Dans mon cas le serveur proxmox servira à faire des tests donc pas forcément utilisait H24, mais c’est un plus de pouvoir le déplacer et utiliser l’écran du PC.

    Pour l’espace disque, j’ai un ssd M2 sata de 250Go, pour les tests c’est suffisant.
    Au pire j’ai un emplacement Sata et plein de disques 2,5″ de 500Go.

    Pour remplacer Synology drive, nextcloud me semble l’outil idéal.

    1. Merci pour ton retour
      Pour le dernier point : je ne souhaite pas forcément remplacer toutes les fonctions d’un Synology mais plutôt d’utiliser une de ses fonctions emblématiques : Drive en l’occurrence qui permet de synchroniser et donc de sauvegarder ailleurs ses données personnelles importantes comme les documents administratifs et ses photos de manière automatisée.
      On peut envisager de déporter cette sauvegarde dans un endroit ailleurs que chez soit (parents, amis, …) avec réciprocité…
      Mais quid des configurations réseaux? (VPN? Car difficile de demander d’ouvrir un port sur une box FAI ailleurs que chez nous )

      1. Syncthing pour la réplication même derrière pare feux. Et zero-tier pour l’administration de tout ça comme si ça formait un réseau local (traverse les pare-feu -nat aussi)

  3. Je suis extrêmement surpris que la solution consistant à installer windows 11 en utilisant les mesures de contournement des conditions minimum d’installation ne soit pas cité comme une solution à part entière, elle est tout à fait viable et conseillable, au moins à destination des particuliers.

    1. Effectivement c’est une solution mais pas forcément pérenne dans le temps car Microsoft avec ses mises à jours risque un jour de couper courts à tout contournement mais en l’état actuel, une simple clé de Boot montée avec Rufus et le tour est joué, en plus on peut même éviter un compte Microsoft en créant un compte local

      1. En effet avec Rufus on peut installe Win 11 sur un vieux Pc, cependant j’ai lu un article que Microsoft allez bloquer cette manip dans le futur avec les mises a jours sauf il ne peuvent pas le faire a cause de la loi pour rendre compatible les produits ( dans le cadre usage personnel ), sinon les hackintosh n’existerais pas. Donc du coup Microsoft verrouillera seulement pour la version 12.

        1. Bonjour,

          Microsoft ne pourras pas bloquer le poste si la licence W10 était une licence officielle, par contre il peut empêcher les mises a jours de W11 sur le poste.

          Du coup le poste sera vulnérable aux failles de sécurité très rapidement.

          En plus je doute que l’expérience utilisateur soit au top avec W11 sur un pc qui a 8 ou 9 ans.

          1. Moi ça marche du feu de dieu depuis des mois que mon vieux dell latitude 6410. Zero problème y compris sur les mises à jour. Le jour où ça ne fonctionne plus il passera sous Chrome OS OU UBUNTU et puis voilà. J’ai toujours fait le choix de garder tes très très longtemps les pc et donc de refuser la course qui nous est imposée. Ça marche et ça évite les déchets informatiques. Tout au bout de leur vie ils finissent en recyclerie avec un linux pour les gens qui ont peu de moyens.

          2. Perso, j’ai une Asus P5B avec Intel Dual Corée 2 Duo 2.2Ghz + 4×1Gb DDR2 800Mhz et Asus 8400GS 512Mb, et ça tourne toujours sous Windows 11 ! Donc…

  4. Personnellement j’ai commencé une migration vers Ubuntu (base debian) depuis plusieurs années, je ne le regrette pas. Microsoft s’enferme de plus en plus vers des choses propriétaires comme le fait Apple. Apple et Google sont des modèles pour Microsoft donc Windows n’a clairement pas d’avenir pour la majorité des personnes comme nous. Autant ne pas perdre son temps et franchir le pas vers Linux 😉

    1. Win 11 sur un i5-2500 avec 8go de RAM est un peu moue, mais sur des i5 de 3ème et 4ème génération et aussi sur un i7-2600k, Win 11 se comporte très bien !, Des PC qui ont plus de 10 ans! Mais les Dell gamme Pro Optiplex sont solides !

      Mais Linux est peut-être la meilleur alternative:
      – Différentes distributions proche du look de Windows (LinuxFX, ou Zorin OS) ou macOS (Elementary OS: https://elementary.io/fr/...)
      – Différentes distributions « Light » (Linux Lite, Lubuntu…)
      – Équivalent des logiciels Pro vers Open Source

      1. J’ai forcé l’installation de Windows 11 sur un PC avec Intel i5 7500, puisqu’il n’était pas compatible. Et tout roule.

  5. Ne pas oublier ChromeOS Flex comme option pour ceux qui utilise leur PC principalement pour aller sur internet. Très facile à gerer car rien à faire au niveau admin. Et toujours la possibilité d’ajouter Linux facilement en VM pour des applications plus lourdes.
    Evidenement reste le problème de la mauvaise réputation de Google au niveau protection de la vie privée mais Microsoft n’est pas vraiment mieux…

  6. Commencez par utiliser VLC, Thunderbird, Firefox, Chromium ,LibreOffice, Gimp, Krita, Blender, Kdenlive, Calibre … Il sera après d’autant plus facile de migrer vers Linux! 😉

    1. Je valide totalement cette proposition. C’est ce que j’essaye d’appliquer, y compris pour les jeunes ados à la maison. En 2025 la transition sera plus douce pour ce qui est de l’environnement logiciel que je qualifierais de « domestique ». En revanche pour les outils un peu plus « Pro » (Dont les très courantes applications MS Office) souvent utilisées dans le cadre des études…. cela va être beaucoup plus complexe.

      1. Effectivement Microsoft Office est assez incontournable pour les études et milieux professionnels. Mais:
        1/ il existe la version en ligne de la suite Microsoft (Word, Excel, PowerPoint…) certes en version light, qui fonctionne dans un simple navigateur, et Edge est aussi disponible sur Linux
        2/ je n’ai jamais testé, mais Wine et consort permettrait de lancer la suite MS Office?

      2. La plupart du temps les écoles ou les entreprises qui utilisent les outils Microsoft ne savent même pas que d’autres solutions existent et restent sur les logiciels dont ils sont habitués. A vous de leur faire connaitre, c’est un premier pas vers le monde libre.

  7. Windows 12 sort dans quelques mois (fin 2024)
    C’est une bonne occasion pour investir dans du nouveau hardware

  8. Bonjour,
    De mon côté j’ai pris l’option de forcer la mise à jour vers Windows 11 sur un PC qui normalement n’est pas compatible. Je peux dire que ça marche parfaitement je n’ai aucun problème sur un Dell 64 10 qui a désormais plus de 13 ans

    1. Quoi qu’il arrive plus de support sur les anciennes version Windows 10 et 11 fin 2025:
      ça ne change pas grand chose au final (la prochaine version de Windows 11 24h2 ne s’installera pas).

      1. Il y aura surement quelqu’un qui va trouver un moyen de le contourner et mon PC vivra encore quelques années et si tel n’est pas le cas, il finira avec Chrome OS ou Ubuntu avant d’être donné à la recyclerie qui est à coté de chez moi ou à une association. 13 ans … trop jeune pour finir à la poubelle !

  9. C’est une belle merde, mon père m’a dit « faudra que je vois avec toi pour changer de PC avec la fin de windows 10 »
    Donc super microsoft réussi à faire mettre à la poubelle des PC parfaitement fonctionnel.

    J’ai dit si c’est pour les maj on s’en fout et au pire je te passe sous linux (et si tu change de PC je fous le vieux sous linux :p )

  10. Pourquoi ne pas proposer de remplacer le processeur ? C’est l’option pour moi, le seul problème étant mon Intel I3 7200 qui est incompatible avec win11.

    1. Pas possible, un gen 6/7, ne peut pas permettre d’installer un gen 8 sur la carte mère (même socket pourtant)
      La seule possibilité reste de changer carte/proc (/ram)…

      1. Salut, petite question. N’y a-t-il pas moyen de changer une ou plusieurs composants du pc pour être compatible ?

    2. Passe a Linux doucement en commençant par utiliser les applications/logiciels libres c’est la seule option si tu veux un OS sécurisé sans changer de PC. Ubuntu 24.04 sort fin Avril , essaie le en live DVD/USB et la BETA officielle sort aujourd’hui 😉

  11. Du passage de WinXP à Windows 7 j’y voyais un intérêt à l’époque, de Windows 7 à Windows 10 j’en doute encore aujourd’hui puisque finalement pour l’utilisateur ça ne change quasiment rien (toujours les memes méthodes et façons de procéder, les memes fenetres de gestion.. d’ailleurs on retrouve toujours des outils avec une interface de l’époque XP (voir avant ?)).
    Je pense qu’il n’y a aucun interet a migrer sur Windows 11 (l’interface est trop simpliste a mon gout), ca n’apporte rien, pas plus de performances, pas plus d’efficacité sur nos taches courantes… Toujours une question de fric avec M$..
    Je suis sous Kubuntu (et Debian sur les serveurs) a la maison et je m’en porte bien, kDrive d’Infomaniak tourne bien, le client Jellyfin aussi, Gimp pour les retouches photos, etc… Pour une utilisation classique c’est bien meilleur que Windows au final (plus rapide, plus fiable, mis à jour en permanence) et un store d’appli simple.
    Linux s’est bien amélioré et les environnements de Bureau n’ont rien a envier aux solutions Microsoft.
    Le problème est toujours le meme, tant que les OS Windows seront préinstallés, tant que le système scolaire et administratif restera fidèle à Microsoft, rien ne bougera, pourtant je suis convaincu que bien des personnes redécouvriraient l’informatique avec un OS/DE Linux.
    On nous rabâche à longueur de journée les problèmes d’écologie mais au final avec ce genre de pratique ils prouvent bien que c’est que du business. Si on passait toutes ces machines « dépassées » sous Linux ça prendrait du sens, mais mieux vaut vendre de nouvelles machines avec OS Win qui font toujours les memes choses…

    1. Tout dépend de l’usage, certain jeux ne fonctionne qu’avec Windows 11 (non compatible 10)…
      C’est toujours pareil, il ne faut pas brusquer l’utilisateur… De trop grand changement en une seul fois et c’est le drame… (voir la nouvelle interface amener avec Windows 8…)
      Et c’est pareil dans tout, les BMW on la même ergonomie depuis 40ans…
      Par contre pour linux, même si je reste aussi convaincu que pour beaucoup, ça leur suffirais, mais c’est un bordel sans nom tellement il y’a de version et d’interface différente, alors oui, c’est bien pour celui qui maitrise un minimum, mais comment madame michu, va choisir sa version ?
      Même moi en tant que dépanneur, je me prend la tête selon la version parce que je retrouve pas ce que je cherche (le fait de voir moins de linux aide pas non plus… Tout mes serveurs sont sous débian)
      l’utilisateur classique à déjà du mal à savoir si il est sous windows 7-8-10-11…. Alors Ubuntu, Xubuntu, Mint, 17-18-19….
      On propose pour ceux qui voudrais garder leur matériel la solution de linux, le refus est quasi systématique…

      1. Je suis d’accord.
        Pour la compatibilité avec Windows 11, n’est ce pas artificiel et voulu pour pousser les utilisateurs a migrer ? Au final qu’est-ce qui diffère de Windows 10 en terme de composant logiciel pour empêcher l’exécution sur Windows 10 a part un verrou ? (Vrai question).
        Pour madame michu ce que tu dis est vrai et je le déplore mais j’ai eu, une seule fois une cliente (âgée qui plus est), qui a souhaité avoir Linux (ubuntu a l’époque) pour le fait qu’il puisse être installé sur son PC (petite configuration), gratuitement et aussi qu’elle serait sereine avec les virus (le risque 0 n’existe pas mais son utilisation se limitait a du navigateur internet et mails sur site orange..).
        Pour les différents versions Linux, la aussi je te rejoins, trop de choix (dont on distingue difficilement les singularités)… Si seulement il existait une distribution qui les unirait toutes (tel l’anneau de Frodon)..

        1. Pour 11 et les jeux, c’est certaines librairie qui n’existe que sur 11…
          Pour l’installation de 11 sur de vieilles machines, c’est 2 choses, matériellement la gestion de la virtualisation au niveau des CPU (pour ça qu’un 8eme gen est demandé chez Intel) et le TPM (une puce de sécurité qui est arrivé à peu près en même temps). J’aurais aimé qu’il fasse une version « moins » sécurisé de Windows 11 pour permettre justement l’utilisation de machine plus ancienne… Et prévenir l’utilisateur, que si il souhaite le « maximum » de sécurité et une meilleure expérience, de devoir penser à changer sa machine…
          Oui une version pour les gouverner tous ! Ce qu’étais un peu Ubuntu à l’époque…
          J’ai eu pas mal de client qui m’ont demandé de passer à linux, mais ça c’est presque toujours suivit d’un échec, avec un retour sous Windows… Et ceux qui voulais un dual boot (pas fan mais bon), au final n’utilisait jamais linux… (on met surtout mint qui s’éloigne pas trop de l’interface de windows…)

  12. Pourquoi ne pas garder windows 10!
    Le principal est d’avoir un excellent antivirus et un être derrière un firewall, et de faire attention aux sites qu’on visite.
    J’utilise toujours windows 7 et je n’ai jamais eu le moindre problème de sécurité.

  13. Pour ma part j’ai préféré forcer la mise à jour de Windows 11 sur 3 de mes machines (a 4ième ayant un processeur plus ancien n’y a pas eu droit bien que je pense que cela ne pauserais fondamentalement pas de problème).
    Essayé avec différents processeur (G440T, I5 7Y54, I5 6500T, I7 6600U et I7 7700T) je n’ai rencontré aucun problème avec la mise à jour vers windows 11. (certes le I5 7Y54 et le G4400T ne sont pas des plus réactifs mais les processeurs en eux même sont plus a pointer du doigt que Windows 11 en lui même).
    De plus sur deux des machine je suis en canal dev et j’ai bien reçu la mise à jour 24H2 qui s’est déroulée sans problème.
    Je comprend tout à fait ceux qui préférent rester en Windwos 10 ou passer sur du Linux, mais mis à par le matériel qui vieilli et dont les performances deviennent parfois un peu juste je ne comprend pas la volonté de pousser le marché des machines de la sorte, faisant qu’un pc au dela de 5 ans devienne obsolète quand aux mises à jour.
    Comme le précise Nexus62 le soucis aujourd’hui est qu’on à des machines performantes mais qui techniquement sont à même de tenir dans le temps, seul le suivi de celle-ci pose problème (valable malheureusement pour toutes les plateforme et tous les objets ayant un OS ambarqué), alors crier à l’écologie est une chose, le consommateur ne demanderais pas mieux que de pouvoir bénéficier de ses produits plus longtemps avec un meilleur suivi mais pour rappel ce même suivi est fait par les marques qui evidement pour des questions d chiffre préférent pousser l’achat de nouveau produit plutôt que de maintenir l’ancien (bien que les prix eux continuent à s’envoler sans quelque contrepartie que ce soit).

  14. Cela a plusieurs fois été précisé dans le post mais il est possible de forcer l’upgrade à Windows 11 avec des scripts. C’est ce que j’ai fait sur un laptop Intel i5-7500. La plupart des drivers sont inclus dans Windows et pour le reste il suffit de fouiller mais toujours est-il que le système est stable. Et évidemment, j’ai eu une licence sur un site de clés sponsorisé par Guru 3D, cela ne m’a pas couté très cher…

  15. Je trouve cette façon de faire lamentable. Ça me paraît clairement être un abus, du coup il va falloir encore faire une énieme loi pour obliger les éditeurs d’assurer les MAJ pour corriger les failles de sécurité, pour un délai de 5 à 10 ans minimum après la fin de l’exploitation de l’OS par l’éditeur. Le quidam n’est pas forcément éclairé sur les différentes possibilités de recycler l’usage d’un PC tout à fait fonctionnel (installer Linux, NAS DIY etc…) donc c’est des millions de PC qui vont partir à la déchèterie inutilement, c’est inacceptable je trouve…je sais bien que Microsoft n’est pas une entreprise philanthropique mais les éditeurs devraient être un minimum conscient des conséquences et montrer un minimum l’exemple sur le non-gaspillage de ressource…

  16. Microsoft ressemble de plus en plus à Apple, c’est une honte de nous faire payer pour des mises à jours de sécurité pour une version de Windows. Pour ma part, sur mon PC principal, j’ai changé de carte système et de processeur avec des produits de seconde mains, ils sont beaucoup moins chers et fonctionnent très bien, le seul équipement neuf que j’ai acheté, c’est la mémoire, mais le prix restait correcte. Et naturellement une version de Windows 11 Pro à 3€ lol. Sinon je commence à utiliser Ubuntu, c’est un peu compliqué pour installer des packages qui ne s’installent pas bien, heureusement il y a beaucoup d’aide et d’informations sur Internet.
    Je reste outré par un tel gaspillage de Matériels, les fournisseurs de composants vont se frotter les mains et bien remplir leur poche !

    1. Le modèle Apple est largement critiquable en effet, mais par contre en ce qui concerne les OS, Microsoft devrait prendre exemple :
      Les OS sont gratuits, les upgrades et le suivi des failles de sécurité aussi. Exemple : l’année dernière un patch sécurité est sorti pour mon viel iPhone 5s (oui y en a toujours 😅) bien que bloqué sur iOS 12… j’ai été agréablement surpris, comme quoi c’est possible !

  17. Les mises à jour ESU payantes ne sont pas nouvelles…et s’adressent principalement aux professionnels qui préfèrent payer plutôt que de migrer vers une version ultérieure

  18. Pour information le land Schleswig-Holstein dans l’Allemagne du Nord a décidé de migrer des ordinateurs de solutions Windows et Office de Microsoft vers Linux et LibreOffice soit environ 30 000 postes.

    Si l’Allemagne y arrive pourquoi pas la France ?

    De plus en France on a le socle interministériel de logiciels libres (SILL) qui est une liste de logiciels libres recommandés pour les administrations publiques, cette liste est fait par des fonctionnaires de différents métiers pour les fonctionnaires.
    Elle est très complète et permettrait de se passer de MS pour pas mal de personnes.

    1. Tu as raison, mais il y a plusieurs années, d’autres administrations Allemandes avaient fait le même chemin, mais des années après, étaient revenues sur du Microsoft car les coûts de support et de maintenance étaient casi identique et Microsoft avait fait beaucoup de lobbying …
      Et maintenant avec la suite M365, Outlook dans le cloud (moins de maintenance), la suite Office 365 …

      Mais c’est vrai qu’il y a le choix:
      https://www.blogdumoderateur.com/logiciels-libres-...
      https://degooglisons-internet.org/fr/
      https://degooglisons-internet.org/fr/#services
      https://framasoft.org/fr/

  19. Bonjour,

    Je suis avec intérêt vos échanges sur le bien-fondé de forcer le passage à Windows 11 sur un PC ancien et forcément non compatible. Le mien est un Dell XPS (I7 2700, 16 Go, SSD) de 2012 et si je ne doute pas qu’il pourra faire tourner Windows 11, je m’interroge sur la stratégie à adopter : passage immédiat à Windows 11 avant de nouvelles restrictions ? Attendre Windows 12 prévu pour 2025 ? Rester sous Windows 10 et faire preuve de prudence quant aux failles potentielles d’un dispositif qui ne sera plus mis à jour ? Pas simple de trancher…

    Merci !

  20. Bonjour,

    Microsoft a déjà restreint la dernière mise à jour de W11 uniquement a ceux qui ont le matériel éligible.
    Donc passer à W11 ne vous fera pas gagner énormément en sécurité si vous ne pouvez pas le mettre à jour.

    Pourquoi ne pas tenter de se mettre à Linux ?

  21. Bonjour,

    Et merci pour cette réponse. Oui Linux serait une solution mais j’ai besoin de l’univers Windows pour des utilisations personnelles (Money, Word…) et professionnelles (Publisher, logiciels pro ne tournant que sous Windows…).
    Ceci dit, Windows 10 me va très bien et, eu égard au faible intérêt de passer à un Windows 11 aux mises à jour très hypothétiques dans le cas d’une installation sur du matériel non compatible, autant le faire durer encore quelques années (en gros, l’option « 2 » de l’article…).

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.