QNAP et Hubic

8

QNAP a récemment mis à jour son application Cloud Drive Sync, pour la rendre compatible avec le site de Cloud français Hubic. Dans sa version 1.394, on voit apparaître la prise en charge de ces services ainsi que ceux de OneDrive. Retour sur cette solution de synchronisation maintenant disponible.

sinistre-dommage

Pourquoi serait la bonne solution…

La sauvegarde dans le Cloud, c’est une sorte de police d’assurance pour nos données envers les aléas possibles de la vie, qu’on ne se souhaite guère, mais qui peuvent arriver (incendie, inondation, effraction, etc). Il n’est pas question ici de remplacer les toujours plus riches fonctionnalités des NAS, en revanche il est intéressant de coupler ce système de sauvegarde avec le Cloud. En effet, ceux-ci sont conçus pour tourner 24h24 7j/7, offrent un accès permanent (au moins en local) à nos données, et peuvent également prendre en charge le transfert de celles-ci vers le Cloud. En l’état, c’est plus que pratique, car lorsque l’on envoie nos données pour la première fois, ceci peut atteindre dans certains cas plusieurs mois de transfert. Si l’on priorise correctement, on peut protéger les fichiers les plus sensibles en quelques jours/semaines,  le reste ayant le temps de se transférer sans que l’on soit inquiet. Il existe bien sûr d’autres méthodes, qui sont plus « personnelles » tel qu’un autre NAS ou disque USB stockés dans un autre lieu, mais en termes de gestion, cela complique sévèrement la chose, surtout lorsqu’on doit déjà gérer le matériel informatique de la famille. À côté de ceci, il est toujours intéressant de faire une petite sauvegarde des données importantes sur un disque externe (au cas où :D).

Mais quel fournisseur de service choisir…

Quand j’ai commencé à chercher qui pourrait sauvegarder toutes mes données, j’ai trouvé rapidement les plus gros du marché (tarif compatible avec un particulier), à savoir CrashPlan, Blackbaze, Mozy, Carbonite, etc. Le but étant d’utiliser le NAS, le seul à posséder une application disponible chez QNAP était CrashPlan. J’ai testé leur service (1 mois gratuit) qui fonctionne particulièrement bien, qui a le mérite de chiffrer les données, avant et pendant l’envoi, avec une clé de cryptage réglable par nos soins (avant l’envoi).

Cependant, j’ai personnellement eu quelques soucis par le passé avec des applications non fournies officiellement par QNAP, qui pouvait perturber le processus de Mise A Jour de mon firmware (ce qui m’a permis de tester le SAV QNAP, très réactif et compétent au demeurant). Je savais également que QNAP travaillait à intégrer le service Hubic dans son application Cloud Drive Sync. Enfin, j’avoue préférer la solution du stockage de mes données sur le continent Européen, plutôt qu’Américain.

Hubic

Hubic n’est pas un service de sauvegarde à proprement parler (même si ils en déploient une implémentation dans leurs applications maison), mais plutôt un service de synchronisation. Il est fourni par la société française OVH. Le transfert des données est sécurisé, mais il n’est pas possible par défaut de chiffrer les informations à la source. OVH assure que toutes les données restent stockées en France sur trois sites différents.

Hubic s’est récemment positionné en outsider de l’espace disponible proposé avec une offre de 10 euros/an pour 100 Go et 50 euros/an pour 10 To. L’inconvénient majeur étant que la vitesse de transfert est, dans les conditions générales d’utilisation, bridée à 10 Mbit/s.

hubic-10Mbits

En revanche, un des avantages est qu’il n’existe pas de taille de fichier maximale, parfait si on ne veut pas avoir à vérifier la taille de tous les fichiers de notre NAS.

Cloud Drive Sync

Pour l’installation, direction l’App Center, rubrique Sauvegarder/Synchroniser. Après l’installation, la mise en route est assez simple.

Cloud Drive Sync-installation

L’ouverture de l’application donne accès à quatre rubriques (vous noterez la ressemblance avec CloudBackup Station):

CloudBackup Station

Pour créer l’accès au compte, direction la deuxième section, ou l’on voit apparaître Hubic dans la liste des fournisseurs de service :

acces-compte-hubic

En suivant la procédure de liaison, l’application ouvre une page internet sur le site d’OVH/Hubic, pour rentrer nos identifiants/MDP. Attention à la bonne acceptation des cookies provenant du site d’authentification (https://api.hubic.com/oauth.auth) sans quoi vous verrez celle-ci refusée.

auth-hubic

La liaison effectuée avec le service, vous pouvez commencer à créer des taches de synchronisation. Direction le troisième onglet. Il vous faudra pour cela rentrer l’emplacement local et distant (l’interface permet de créer directement un dossier sur le compte Hubic).

nouvelle-tache-synchronistation-qnap-hubic

La tâche que vous créez peut être lancée manuellement, suivant un calendrier précis, ou bien asservie à la fin d’une tache précédente. Personnellement, je trouve cette dernière fonction plutôt intéressante, car elle permet de mettre en place une gestion par dossier partagé (20 tâches maximum), régler des intervalles de synchronisation différentes, et surtout enchainer les tâches automatiquement sans mettre à genoux la puissance du NAS.

nouvelle-tache-synchro-manuelle

Vient ensuite la stratégie de gestion des conflits potentiels :

gestion-conflit-qnap

J’ai personnellement opté pour le remplacement des fichiers à distance. En effet, je considère mon NAS comme le point de référence (car suffisamment stable) et la solution Cloud n’est là que pour de l’appoint. Il me semble donc évident que c’est lui qui doit « mener la danse » :D. Ceci est d’autant plus vrai que j’ai choisi de garder un lancement de sauvegarde manuel pour la première tâche, de manière à maitriser le moment où j’envoie mes données. C’est également possible, car je ne vais pas utiliser le service d’Hubic pour rentrer de nouveaux fichiers sur mon NAS, il est suffisamment autonome pour cela (DNS, MyQNAPCloud.com, VPN,  etc). En résumé, le service est vraiment vu plutôt comme une sauvegarde qu’une synchronisation. Je n’ai pas choisi d’utiliser la fonction renommer les fichiers, pour éviter de me retrouver avec plusieurs versions de fichiers similaires, vous comprendrez pourquoi plus bas.

On peut ensuite appliquer des filtres de sélection si on le souhaite, et enfin configurer les options :

filtre-synchro-hubic

tache-synchro-hubic-fichiers

Personnellement, j’ai laissé les paramètres par défaut, hormis le nombre de fichiers ignorés que j’ai réduit à 1 (à noter que 0 fait échouer la synchronisation, en l’empêchant de s’effectuer). Le nombre de fichiers traités en simultané est réglable de 1 à 10. QNAP précise que plus celui-ci est élevé et plus l’impact sur les performances globales du NAS est important, 5 étant une bonne moyenne. J’ai monté certaines petites taches jusqu’à 8, et ceci influe effectivement sur la charge du processeur (Celeron J1800 dans mon cas) jusqu’à parfois 90%. Ceci est surtout le cas lors de l’analyse et du changement de fichier transféré. L’App utilise Python, et je ne suis pas un expert de ce langage, mais j’ai compris qu’il est particulièrement utilisé comme langage de script pour faire des tâches répétitives, et on comprend qu’il impacte potentiellement le système surtout à ces moments. En revanche, l’impact sur la mémoire est relativement faible.

Après une page de résumé pour confirmer les réglages, on valide la création de la tâche et il ne reste plus qu’à lancer la synchronisation ! (sauf si vous avez laissé coché le démarrage automatique).

etats-tache-journaux

Synchronisation

En termes de débit, j’ai pu relever durant l’envoi (connexion VDSL2, 80 Mbps descendant, 20Mbps montant) une moyenne pour les petits fichiers (photos, etc) de l’ordre de 300-500 ko/s (5-8 fichiers simultanés), et pour les gros fichiers (plusieurs centaines de Mo) un maximum de 2,6 Mo/s (5 fichiers simultanés). On remarque que je suis à la saturation de ma connexion 😉 et qu’OVH ne semble pas appliquer la limitation qu’il décrit dans ces conditions générales.

Concernant le téléchargement, un test en pleine journée me donne une valeur de 1,7 – 1,8 Mo/s par l’intermédiaire de l’interface web pour un fichier de 2 Go.

tache-journaux-synchro

etat-qnap-journaux-synchro

Les choses à noter :

  • Il n’est pour l’instant pas possible de chiffrer les fichiers avant l’envoi, même si cela est contournable en le faisant manuellement avec un logiciel externe.
  • Il n’est pas possible de modifier une tache de synchronisation en cours, le paramètre modifié étant appliqué au prochain démarrage.
  • Quelques déconnexions, sont apparues venant à priori de Hubic, lors de transfert de grosses quantités de données (plusieurs centaines de Go sur un temps relativement long) : ceci oblige à relancer la tache manuellement.
  • Mon tout premier réglage sur la gestion des conflits était celui par défaut, à savoir « renommer des fichiers locaux ». Ces déconnexions m’engendraient des conflits, dont je ne sais pas trop ce que faisait le programme. Ceci a été résolu lorsque j’ai choisi mon propre réglage.

Les inconvénients sont pour moi, ce manque de chiffrement possible à la source (au moins pour les données sensibles), le manque d’information dans le journal surtout en cas de conflits, et enfin l’utilisation encore importante de ressources processeur (a priori pas observé chez tout le monde).

Conclusion

Après maintenant plus d’un mois de souscription de l’offre 10 To et de transfert de fichiers, je peux confirmer que je suis content de mon choix de fournisseur Cloud, comme de la solution utilisée pour envoyer mes données. Mon débit après maintenant plus d’1 To de données transférées est toujours au plafond de ma connexion, mes données sont bien écrites de l’autre côté, et les tâches s’enchainent sans soucis majeurs les unes après les autres.  À noter qu’il y a eu une MAJ du firmware proposée durant mes envois, j’ai stoppé la tâche, fait la MAJ, et relancé celle-ci sans problème.

Quelques conseils de sécurité basiques à mon gout : créez votre compte avec une adresse mail différente de celle utilisée couramment, utilisez un mot de passe fort pour le compte Hubic et pour le compte mail (récupération de mot de passe oublié), et enfin évitez l’utilisation de l’application mobile, car celle-ci ne permet pas la déconnexion hormis par une désinstallation ( ??, il est possible de verrouiller l’accès aux données via un code à 4 chiffres), tout ceci bien sûr dans le cas d’une utilisation du système en tant que « sauvegarde ».

Je me suis laissé entendre dire que QNAP travaillait sur une version plus poussée du logiciel, incluant entre autres le chiffrement à la source avant envoi. Je ne peux malheureusement pas faire de comparaison avec ce que fournit Synology dans DSM, car je n’ai plus de Syno sous la main, mais peut-être que certains peuvent faire un retour en commentaire. 😉

Share.

About Author

Scientifique et Humaniste, j'aime appréhender les nouvelles technologies surtout lorsqu'elles sont au service et simplifient la vie des êtres humains ! Fervent défenseur de l'épanouissement personnel, c'est en partie par l'écriture et le partage que je l'exprime.

  • Kanic

    Super article, Merci!

  • Stephane Guerithault

    Merci pour ce tuto

  • Digital_Voodoo

    Bonne nouvelle! J’attendais Hubic dans Cloud Drive Sync avec (im)patience.
    Et super tuto aussi, merci 😉

  • Bernardlf

    Sur Synology il y a un service intégré pour les sauvegardes vers Amazon S3, Azure ou SFR je sais plus quoi.

    Après, pour pouvoir utiliser OneDrive par exemple, il y a une app Cloud Sync mais le fonctionnement est aberrant.
    L’application crée un dossier non chifré sur le NAS où elle reproduit l’ensemble des fichiers que nous avons sélectionnés pour l’upload. Par contre, l’envoi peut-être chiffré.

    Alors, si vos fichiers à la base sont sur un dossier crypté, Cloud Sync va les copier dans un dossier en clair.

    Donc il faut préférer les solutions de sauvegardes sur Synology.

    Au passage, Amazon S3 est assez convaincant. Azure beaucoup moins.

    • jyu

      @Bernardlf Merci pour les infos 🙂
      Je n’ai personnellement pas fait l’essai a partir d’un dossier chiffré sur le NAS effectivement.

  • ThomasG

    Manque un tuto identique pour Synology 🙂

  • Et pendant ce temps la, chez Asustor… ah non, toujours rien 🙁

  • Frédéric

    Bonjour,
    Merci pour ces explications claires. Après avoir entré mes identifiants Hubic j’ai le message: echec d’authentification du compte. Veuillez verifier les parametres reseau de votre PC et de votre nas. Et je ne sais pas quoi faire.
    Si vous avez une idée, elle sera plus que bienvenue.
    Bonne continuation.
    Frédéric

Lire les articles précédents :
Processeurs et Fréquence

La question de la fréquence des processeurs se pose à beaucoup d’entre nous. Remontons donc le passé : Il fût un temps...

Fermer