Quand la presse raconte n’importe quoi…

0

Une analyse douteuse, du blog Rescue Time, a été reprise largement sur Twitter. La presse s’est empressée de relayer ces informations erronées.

Vous avez très certainement lu un de ces articles (presse internet/papier), concernant la page d’accueil du moteur de recherche de Google :

  • « Le Pac Man de Google a coûté plus de 120 millions de dollars »
  • « Le Pac-Man de Google coûterait cher aux entreprises »
  • « Pac Man sur Google : le bilan comptable ! »
  • « Le Pac Man de Google a coûté cher »
  • « Pac-Man, Google et la productivité »
  • etc

Mais quelqu’un s’est-il vraiment intéressé à cette étude ?

Rescue Time vous connaissez ?

Beaucoup d’entre vous ont vu/joué au jeu Pac Man proposé sur la page d’accueil de Google, pour fêter les 30 ans du jeu. Et bien tout ce temps passé aurait couté très cher.

Le détail ci-dessous est extrait de l’analyse du blog Rescue Time en bleu.

L’utilisateur moyen a passé 36 secondes de plus sur Google.com ce vendredi 23 mai.

Sur quelle base ? Aucune. Mais bon bon admettons.

Selon Wolfram Alpha, Google comptait environ 504 703 000 de visiteurs uniques le 23 mai.

Pourquoi ne pas avoir demandé à Google, plutôt qu’à une autre source (Wolfram Alpha, personnellement je ne connais pas).

Bon, admettons – d’un autre côté, je n’ai aucun moyen de contrôler.

75% des personnes qui ont vu le logo n’avait aucune idée que vous pouvez réellement jouer.

Ok, pourquoi pas.

Google Pac-Man a consommé 4.819.352 heures d’employés (fonction des horaires de travail).

Il faudrait expliquer d’où sort ce nombre… J’ai essayé plusieurs méthodes de calcul, je ne sais pas comment ils ont trouvé.

120.483.800 $ c’est le décompte en dollar, en considérant l’utilisateur moyen de Google a un coût de 25 $ / h (à noter que le coût est de 1,3 à 2,0 X le taux de rémunération).

Là c’est super fort. Les utilisateur Google aurait un coût de 25 $. Une source, non toujours aucune.


Premièrement, un nombre d’heure passé calculer à la louche.

Deuxièmement, on part du postulat que les gens visitant Google travaillent forcément.

Troisièmement, le travailleur moyen à un coût de 25 $. On admet que l’Indien/le Taïwanais/l’Américain ont tous le même taux de rémunération. Ça vous semble pas un peu cher ?

Calcul à la louche, aucune référence, aucun indicateur avéré… Une bonne petite  étude avec plein de chiffres (plus c’est gros, plus ça passe), pleins de mots pour faire crédible… Et Paf, ça fait le tour de la toile.


Mais pourquoi la presse a relayé cette information ?

Désolé de l’annoncer, mais certaines personnes ne prennent pas le temps de contrôler leurs sources/informations. Ils ont pris cette étude pour argent comptant.

Aujourd’hui avec internet, tout va vite, très vite. Le premier qui sort un article a « gagné ».

Dans notre cas présenté ci-dessus, Twitter et le retweet ont beaucoup aidé à la diffusion de cette information. Un site que personne ne connaissait (jusqu’à présent) a été mis sur le devant de la scène grâce à une étude, qui leur a pris 15 minutes.

Bravo messieurs les journalistes. Et surtout bravo à Tony Wright (Rescue Time) pour son étude basée sur… rien, et qui a réussi à faire parler de lui et de son blog.

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

Lire les articles précédents :
iPhone 4G – A quoi faut-il s’attendre ?

Je vous propose de lire cet article fort intéressant, avec un résumé en une photo des nouveauté de l'iPhone 4G....

Fermer