Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS

Les NAS Synology disposent d’un large choix d’application grâce notamment au Centre de paquets. Cependant, tout n’y est pas. Aujourd’hui, nous vous proposons d’installer Nextcloud avec MariaDB (ou SQLite). C’est une des meilleures solutions pour ceux qui veulent se créer un Cloud privé polyvalent. Inutile d’avoir Docker, ce tutoriel fonctionne avec tous les NAS du fabricant Synology.

synology nextcloud - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS

Synology + Nextcloud = ❤️

Nextcloud est certainement LA solution pour tous ceux qui veulent se créer un Cloud privé. Nextcloud dispose de nombreuses fonctionnalités pour partager et synchroniser ses fichiers, ainsi que de les modifier en ligne (Word, Excel et PowerPoint…). Nextcloud est 100% gratuit et dispose également des applications (ordinateur, smartphone et tablette) pour faciliter son utilisation. Souvent cité en référence, il peut cependant être compliqué à installer sur un NAS Synology. C’est ce qui a motivé la création de ce tutoriel.

Nextcloud est un service Web s’appuyant sur des composants standards : serveur Web (Apache / Nginx), PHP et SQL. Ça tombe bien, tous ces services sont disponibles par défaut avec tous les NAS Synology. Cependant, il faut faire attention à leur installation et configuration. Dans ce tutoriel, nous allons installer Nextcloud avec une base de données MariaDB. Ce n’est pas la méthode la plus simple, mais c’est la plus performante et robuste. SQLite est souvent mis en avant pour sa simplicité, c’est vrai… mais il est aussi plus restrictif. On vous explique pourquoi un peu plus loin.

Préparer son NAS Synology pour Nextcloud

Ce guide a été testé avec un NAS avec DSM 7.0 et un autre avec DSM 7.1. Nul doute qu’il fonctionnera également avec les versions suivantes de DSM.

Installer les paquets

Dans un premier temps, connectez-vous à l’interface d’administration Web de votre Synology puis :

  • Ouvrez le Centre de paquets ;
  • Installez  les paquets suivants, l’un après l’autre :
    • Web Station,
    • Apache 2.4 ou supérieur,
    • PHP 7.4 ou supérieur,
    • MariaDB 10 ou supérieur (optionnel, mais recommandé).

Suivant votre utilisation, il se peut que certains paquets soient déjà installés pour d’autre usages. Ce n’est pas un souci. Tous ces paquets sont disponibles sur les NAS avec un processeur Intel/AMD ou ARM. À noter que Nextcloud fonctionne mieux sur un Synology avec 256 Mo de RAM minimum. Pendant l’installation de Web Station, DSM va créer deux dossiers à la racine de votre NAS : web et web_packages. Pas d’inquiétude, nous y reviendrons un peu plus tard.

Nextcloud : SQLite ou MariaDB ?

Il n’est pas obligatoire d’utiliser MariaDB pour Nextcloud. En effet, il peut aussi fonctionner avec d’autres bases de données, y compris SQLite. Ce dernier offre plusieurs avantages, dont une plus grande facilité à l’installation (il n’y a rien à faire) et il prend moins de ressource pour fonctionner. Il est très léger et c’est un avantage pour les NAS peu puissants. SQLite ne nécessite pas d’installation. Si vous êtes seul à utiliser Nextcloud, alors SQLite est une option à prendre en considération. SQLite peut également être un moyen facile et rapide pour découvrir le fonctionnement de Nextcloud sur son NAS. Si vous êtes plusieurs à utiliser Nextcloud, avec des modifications de fichiers simultanément, alors nous vous recommandons MariaDB. Ce dernier est plus robuste…

MariaDB

Si c’est la première fois que vous installez MariaDB, il vous sera demandé de créer un mot de passe fort. Ce dernier doit faire une longueur de 10 avec majuscule, minuscule, chiffre et caractère spéciaux. Dans notre exemple, nous allons mettre P4ssw0rd=123$

Capture décran 2022 04 02 à 17.03.41 - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS

On laisse le port par défaut (sauf si vous savez ce que vous faites, et on appuie sur le bouton Suivant et enfin le bouton Effectué.

Configurer les paquets

C’est peut-être la partie la plus complexe de ce tutoriel. Il faut faire attention à soigneusement suivre les étapes et à ne pas oublier un paramètre. Sans quoi, cela ne fonctionnera pas. Par défaut, Synology propose d’utiliser Web Station avec le serveur Web Nginx. Ce dernier est un concurrent d’Apache. Il est plus léger et légèrement plus rapide. Par contre, certains lui reprochent d’être un peu plus complexe à gérer et moins bien documenté en français. Comme ce tutoriel a pour objectif d’être facile à installer, configurer et maintenir, nous allons utiliser Apache. Soyez rassuré, ça fonctionnera très bien également, même avec plusieurs connexions simultanées.

Si tous les paquets sont installés, ouvrez le Web Station

webstation - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS

synology web station - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS

Si c’est la première fois, vous aurez le message ci-dessus. Cliquez sur OK et allez sur le menu de gauche Portail de services Web.

Web Station Synology - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS

Sélectionnez la ligne Normal et cliquez sur le bouton Modifier. Les plus experts pourront utiliser le bouton Créer pour utiliser d’autres paramètres (ports différents par exemple).

modifier portail serveur synology - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS

La boîte de dialogue ci-dessus s’ouvre. En face de Serveur principal HTTP, vous sélectionnez Apache HTTP Server. En face de la ligne PHP, vous sélectionnerez Default Profile PHP. Après avoir cliqué sur le bouton Sauvegarder, votre serveur Apache Web fonctionne avec le moteur PHP.

parametre langage web station - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS

Maintenant, toujours depuis le même écran, cliquer dans le menu de gauche sur Paramètres du langage de script, vous devriez être sur l’onglet PHP par défaut (il peut y avoir d’autres). Vous sélectionnez le profil par défaut et cliquez sur le bouton Modifier. Là encore, les plus experts pourront créer un nouveau un profil s’il le souhaite. On laisse tout par défaut sur le premier onglet et on va aller sur Extensions.

parametres php 7 - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS

Extensions

On rentre dans une partie un peu plus compliqué. En effet, PHP est installé par défaut avec peu de capacité. Il faut activer des options afin de le rendre fonctionnel avec Nextcloud. Certains pourraient tout cocher pour être sûrs de ne pas en oublier (méthode rapide, mais moins efficace et plus gourmande en ressource).

extension php synology - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NASNous vous proposons de suivre les recommandations de l’éditeur et d’activer les fonctions suivantes en cochant les cases :

  • bz2
  • curl
  • exif
  • gd
  • iconv
  • imagik
  • intl
  • openssl
  • pdo_mysql (si vous utilisez MariaDB)
  • pdo_sqlite (si vous utilisez SQLite)
  • posix (recommandé)
  • zip
  • zlib

Ensuite, nous allons aller sur l’onglet Cœur

Cœur

Dans la zone Recherche en haut à droite tapez memory_limit. Vous allez ici définir la quantité de mémoire maximum utilisée par le système pour Nextcloud. Ici, vous indiquerez une valeur égale à la moitié de la capacité de votre NAS. Il ne faudrait pas que votre Synology soit sur les genoux à cause de Nextcloud.

coeur memory limit - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS

Voici quelques exemples suivant votre NAS et la mémoire vive disponible (RAM) :

  • NAS avec 256 Mo RAM, alors indiqué 128M ;
  • NAS avec 512 Mo RAM, alors indiqué 256M ;
  • NAS avec 1Go de RAM, alors indiqué 512M…

Un autre paramètre qui sera intéressant de modifier, c’est upload_max_filesize (taille maximum d’un fichier envoyé). Par défaut, il est valorisé à 32M (32 Mo). Nous vous recommandons de mettre 128M pour être tranquille, mais vous pouvez aussi mettre moins ou plus. Vous changerez également post_max_size afin d’avoir la même valeur 128M (ou supérieure). On appuie sur le bouton Sauvegarder.

Vous avez fait le plus dur dans la configuration du NAS Synology. Il ne reste plus qu’à installer Nextcloud et faire encore quelques réglages.

Installer Nextcloud

La méthode la plus simple, c’est de télécharger le fichier setup-nextcloud.php depuis le site officiel. Avec ce fichier, le NAS va télécharger et installer la dernière version de Nextcloud automatiquement. Vous copiez ce fichier dans le dossier web sur le NAS avec l’aide de File Station par exemple.

 

Si vous préférez, vous pouvez également télécharger l’archive complète depuis le site. Le fichier fait 170 Mo. Copiez le fichier archive dans le dossier web sur le NAS et faites une extraction (choix Extraire > Extraire ici). Après quelques secondes, vous devriez avoir un nouveau dossier nextcloud.

nextcloud archive synology - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS

Avant de lancer l’installation, il faut réaliser une petite étape de changement de droits. En effet, par défaut Synology attribue les droits en lecture uniquement à l’utilisateur système http, ainsi qu’au groupe http. Il faut donc donner les droits en écriture également au groupe http, car sinon Nextcloud ne pourra pas fonctionner. On clique sur le dossier web et on fait un clic droit dessus et on sélectionne Propriétés.

On va sur l’onglet Permission, on sélectionne le groupe http puis on clique sur le bouton Modifier. On distingue le groupe de l’utilisateur par le nombre de portraits. S’il n’y en a qu’un seul, il s’agit de l’utilisateur. Si vous en avez 2 (l’un dernière l’autre) groupe utilisateurs synology - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS : c’est un groupe d’utilisateur. Comme vous pouvez le voir sur la capture ci-dessous, on va cliquer la case en face de Écrire pour activer tous les droits en écriture.

ecrire groupe http 2022 - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS

 

On appuie sur le bouton Effectué puis Sauvegardé.

Note : Si vous modifiez les droits au niveau de l’utilisateur http, au redémarrage du NAS vous perdrez les droits d’écriture.

Depuis dans votre navigateur, vous tapez http://NomduNAS/setup-nextcloud.php ou http://AdresseIP/setup-nextcloud.php et appuyez sur la touche Entrée. Dans notre cas, ce sera http://192.168.1.100/setup-nextcloud.php Vous devriez voir apparaître cette page…

nextcloud demarrage - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS

On clique sur le bouton Next et sur la page suivante, on va indiquer si on souhaite de Nextcloud soit dans un dossier ou à la racine. On vous recommande de le mettre dans le dossier à part (nextcloud comme proposé par défaut). On appuie sur le bouton Next et on patiente quelques secondes. Vous devriez avoir un message Success (voir ci-dessous), on appuie sur le bouton Next.

success nextcloud - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS

Nous arrivons à la fin de ce tuto et voici un écran qui peut sembler complexe pour les débutants. On vous explique tout.

NB : Ceux qui auront téléchargé et extrait l’archive devront passer par le lien direct vers le dossier nextcloud http://192.168.1.100/nextcloud

Dernier écran avec MariaDB

Si vous utilisez MariaDB vous devriez avoir l’écran ci-dessous (vide). Tout d’abord, on va donner un nom pour le compte administrateur.

ecran fin nextcloud synology - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS

Par exemple, nous allons mettre cachem et un mot de passe fort NextcloudP4ssw0rd# par exemple. En bas, vous allez indiquer l’utilisateur MariaDB, il faut mettre root et le mot de passe défini précédemment (pour rappel nous avons mis P4ssw0rd=123$). Pour le nom de la base de données, on va mettre nextcloud. On laisse localhost pour l’adresse du serveur et on clique sur le bouton Installer.

Capture décran 2022 04 17 à 18.23.12 - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS

Là, vous devriez avoir un message d’erreur « Nom d’utilisateur et/ou mot de passe de la base MySQL non valide(s) » et c’est normal. Enfin, non ce n’est pas normal, mais c’est le fonctionnement avec les NAS Synology. Il faut savoir qu’après avoir cliqué sur le bouton Installer (juste avant), Nextcloud a essayé de créer un nouvel utilisateur base de données (avec un mot de passe). Sauf que Synology ne le permet pas sauf avec les outils qu’il a fournis.

Pas de panique, il existe une solution très simple. nous allons indiquer à Nextcloud qu’il doit utiliser l’identifiant et mot de passe que nous lui avons donné précédemment. Pour cela, repasser sur File Station puis déplacez-vous dans web/nextcloud/config. Nous allons modifier le fichier config.php. Vous pouvez utiliser l’éditeur de texte Synology (s’il est installé), sinon téléchargez le fichier sur votre ordinateur (clic droit et Téléchargez) et ouvrez le avec éditeur de texte. Les 2 dernières lignes sont à modifier. Pour dbuser vous mettrez root et pour dbpassword vous mettrez P4ssw0rd=123$ (ou le mot de passe que vous avez choisi pour la base de données). Vous devriez avoir quelque chose de ce genre.

dbuser dbpasswor nexcloud - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS

 

Envoyez le fichier modifié avec votre navigateur (glisser / déposer) et choisissez Écraser.

ecraser fichier synology - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS

Retournez sur l’onglet d’installation de Nextcloud et remettez les informations pour le compte utilisateur et les informations pour la base de données (oui, exactement comme pour l’étape précédente). Cliquez sur le bouton Installer, vous ne devriez plus avoir de message d’erreur. Il faut patienter maintenant entre 2 à 5 minutes, suivant la puissance de votre NAS.

Dernier écran avec SQLite

Si vous avez le choix de SQLite, alors il vous suffit de choisir un nom pour le compte administrateur et un mot de passe fort.

nextcloud SQLite - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS

C’est tout. À noter que nous avons constaté une erreur dans l’URL de sortie après l’installation avec SQLite. Pas de panique, il suffit de taper l’adresse de votre NAS suivi de nextcloud.

Finalisation

Un nouvel écran s’affiche : Applis recommandées. Vous pouvez cliquez sur le bouton Installer les applications recommandées. L’outil va télécharger et installer Calendar, Collabora Online, Contacts, Mail, Nextcloud Office et Talk.

Installer applications - Synology : Installer Nextcloud facilement sur votre NAS

Toutefois, il est possible de cliquer sur le bouton Annuler pour ne rien installer de tout ça… Vous installerez les applications vraiment utiles pour répondre à votre besoin par la suite.

Voilà, le tutoriel est maintenant terminé. Les NAS Synology sont des machines complètes et puissantes. Cependant, certaines fonctions peuvent vous manquer. Nextcloud propose de faciliter le partage et la synchronisation de fichiers. Il offre une plus grande flexibilité, avec contrôle des utilisateurs. Il conviendra aussi bien aux particuliers et aux professionnels à la recherche d’une solution simple à mettre en place. Nextcloud est facile à utiliser et c’est une excellente solution pour créer son Cloud privé sur son NAS Synology.

    1. Oui, cela fonctionne également avec DSM 6.x. Tu auras quelques écrans différents mais l’essentiel est bien là : Web Station, Apache, PHP…

  1. Super tuto 🙂 pour ceux qui sont intéressé par NextCloud.

    Personnellement, j’ai essayé il y a quelques mois, mais je n’ai pas réussi à trouver une plus-value par rapport aux outils Synology que j’utilise. (bien sûr, c’est avec ma manière d’utiliser le NAS).

    Du coup, qu’est-ce qui peut motiver l’abandon des outils Synology pour NextCloud ? (vraie question hein ;))

    PS : Quid de la gestion des données ? C’est dans les dossiers partagés du NAS ? Ou bien c’est dans le dossier de NextCloud, et donc contraint par son organisation à lui… ?

    1. Salut,
      « Du coup, qu’est-ce qui peut motiver l’abandon des outils Synology pour NextCloud ? »
      je dirait simplement, ne pas être dépendant d’une solution propriétaire. Il y avais aussi a l’époque un truc qui me convenait pas sur l’outil Syno, c’était l’impossibilité de syncro plusieurs « comptes » sur la meme sessions Windows par exemple.

      « Quid de la gestion des données ? » Nextcloud créé un dossier « data » et dedans tu retrouve tes données, versionning, … Il est aussi possible de faire des montages « externe » de dossier / périphériques ( en tout cas en Docker )

      1. Je comprends… mais du coup payer cher le hardware Syno pour ne pas profiter de leur écosystème (qui perso me convient très bien ) j’ai un peu du mal à comprendre la démarche. Pour un serveur homemade ou autre ok.
        Super tuto détaillé en tout cas !

        1. Ne pas etre dépend d’une solution propriétaire, cela n’a pas de prix 🙂
          J’ai récemment basculer mon installation de Synology vers du Homemade (sous OMV) sans soucis particulier et cela parce-que …. Je n’utilisai aucun logiciel de chez Synology.
          Si cela avait était le cas, alors pour mes utilisateurs cela aurait été compliqué. Ici, ils n’ont rien vu (mise a part une aprem de « down ») et n’ont rien eu a faire de leur côté.

    2. Merci à tous pour vos messages !

      Je vais tenter de répondre à MilesTEG1 et Seb en un seul message.

      Tout d’abord, Nextcloud apporte une alternative. On peut avoir envie de créer un Cloud privé pour soi et ses amis, mais ne pas créer de compte Synology à ces derniers. Aussi, il faut rappeler que si Drive est généralisé sur de nombreux NAS Synology, ce n’est pas le cas d’Office. Si le NAS est très ancien et/ou dispose d’un processeur ARM : c’est KO. Avec Nextcloud, il n’y a pas de contrainte de version de DSM ou de processeur. Nextcloud offre aussi une interface unique pour les documents (office, photo, musique et autre) avec la possibilité de les modifier. Il y a un chat complet (Talk/Discussion : message écrit, audio et vidéo). Il est assez gourmand pour la vidéo, il faut l’avouer. Il y a un client e-mail intégré, agenda, annuaire de contact, un système de notes, etc. On peut personnaliser l’interface avec des thèmes, il y a de nombreuses options (y compris pour le partage et la sécurité), des applications pour ajouter des fonctionnalités. Il est aussi possible d’activer le chiffrement de toutes les données. Ce qui fait que même un admin sur le NAS ne pourra pas les consulter (avantage et inconvénient). Enfin, il ne faut pas oublier les logiciels pour ordinateurs et les applications mobiles. Ils sont plutôt complets.

      Alors, il y a des inconvénients aussi : L’interface Nextcloud peut faire peur à certains, il y a des lenteurs suivant la puissance du NAS et le nombre d’utilisateurs connecté. Il n’est pas rare de voir une mise à jour planter l’interface (rien de méchant, un reboot suffit généralement), l’intégration est moins bonne que les outils Synology.

      Il faut voir Nextcloud comme une alternative et elle mérite d’être découverte. Pour ceux qui ont un NAS ancien (ou récent, mais non compatible avec Office), cela peut être un vrai plus. Si les outils Synology vous conviennent (c’est mon cas), c’est très bien. Sachez juste qu’il existe d’autres possibilités et qu’il est possible de les installer facilement sur son NAS 😉

      P.S. : J’ai volontairement évité de répéter les arguments donnés par EVOTk
      P.S. 2 : Désolé pour le pavé

      1. Très clair pour moi merci 🙂
        Effectivement, si je devais passer sur du fait main, c’est une solution intéressante.

  2. Merci pour ce tuto très bien expliqué. je me permets de rajouter que pour le reverse proxy, il faut ajouter dans le même fichier config le domaine souhaité.

  3. Bonjour et merci pour ce tuto. Hélas, mon installation ne fonctionne pas. J’ai déposé l’archive Nextcloud dans le dossier Web et je l’ai extraite ici. Mais lorsque je tape la commande « http://192.168.1.100/setup-nextcloud.php », AVEC mon IP NAS, il ne trouve pas Nextcloud….Le plus simple, c’est qu’effectivement le NAS l’installe tout seul. Mais je ne sais que faire avec le fichier setup-nextcloud.php récupéré dans mes téléchargements. Si vous aviez des conseils, ca serait avec un grand plaisir. J

  4. Bonjour, Tuto bien commenté mais je bute à la ligne « Dernier écran avec SQLite ». Jusque là tout c’est bien passé et installé sauf que de taper mon IP du Nas suivie de nextcloud me retourne le message « File not found ». Dans le dossier partagé « Web », il y a bien le dossier « nextcloud » avec toute son arborescence de sous-dossiers mais rien ne se lance comme dans le paragraphe « Finalisation ». Où ai-je merdé?

    1. Salut,
      Tu as bien fait la modifications des permissions :

      « On clique sur le dossier web et on fait un clic droit dessus et on sélectionne Propriétés. […] »

      On est d’accord que ton dossier /web/nextcloud comprend bien les dossiers : 3rdparty, apps, config, core, lib, ocm-provider, ocs, ocs-provider, resources, themes, updater et les fichiers : .htaccess, .user.ini, AUTHORS, console.php, COPYING, cron.php, index.html, index.php, occ, public.php, remote.php, robots.txt, status.php, version.php

      ?

  5. Bonjour, c’est moi le boulet. Nextcloud parfaitement installé, et donc merci pour le tuto. Seconde question : comment fait on pour accéder à Nextcloud à l’extérieur du réseau résidentiel, sur un mobile par exemple ? Remplacer l’adresse IP LAN par l’IP fixe DDNS ? Nextcloud me renvoie que le nom de domaine n’est pas fiable ! Merci.

      1. Parfait. Fonctionne très bien. J’ai donc ajouté mon IP DDNS à la suite de mon IP LAN en tapant juste ‘xx.xxx.xx.xx’. Merci à toi

  6. Bonjour, super tuto cependant je bloque sur une action que je n’arrive pas à réaliser.
    C’est lorsque tu dis : Envoyez le fichier modifié avec votre navigateur (glisser / déposer) et choisissez Écraser.

    Comment réaliser cette action je ne comprends pas.

    Merci par avance.

  7. Bonjour,
    Je suis utilisateur de OwnCloud, aussi je voudrais faire l’expérience avec ce dernier : existe-t-il un paquet possible à installer sur Synology ?
    Merci

  8. Aaargh ! j’avais tout bon jusqu’à la dernière étape et là je coince : mon nas est derrière un routeur indépendant de ma box. l’adresse de nextcloud est donc de type 10.0.0.xx. Comment je fais pour avoir accès à Nextcloud depuis l’extérieur ?

  9. Bonjour
    apres de multiple essai, je n »arrive pas à instaler, j’ai refait les verifications:
    maria db10 ok webstation ok téléchargement du zip ok, droit ecriture du groupe et utilisateur http ok mais à l’étape de la création de la base de donnée je reste bloqué meme en editant le fichier
    rreur

    Nom d’utilisateur et/ou mot de passe de la base MySQL non valide(s) Vous devez indiquer les détails d’un compte existant

    je sèche

    mon nas est un DS220+ DSM 7.0.1-42218 Update 3

    en vous remerciant

    1. Bonjour, j’ai eu le même problème. Il s’avère que je n’avais pas modifié correctement le config.php. Après l’avoir rapatrié en local, modifié puis replacé à sa place, l’installation c’est déroulé sans encombre.

      Cordialement,

  10. Bonjour et merci pour ce tuto.
    J’ai réussi a installer NC sur mon DSM418. Non sans mal (mais c’est surement parceque je n’ai pas utilisé ce tuto !).
    Bref, tout fonctionne, mais ca rame ! Malgrès une connection fibre, c’est très lent. Et j’ai sans cesse des erreurs 504.
    J’utilise MariaDB10, est ce la cause du problème ?

    1. Bonjour @ tous !

      Même cadre que mon vdd. Installation de NextCloud sur un D420+ (avec 10G de ram), Celui-ci est branché sur un switch en aggr de lien 2*1G. Le reste de Lan et mon Wan sont en 10G. Cela fonctionne, je ne dépasse pas les 20% d’utilisation ram et cpu (le DS420 a été acheté que pour faire du nextcloud).

      Mais le problème est le suivant, ça raaaaaammmmeee à mort (en lan et en wan).

      Si une personne à une idée je suis preneur. Un grand merci 🙂

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.