Test du NAS ASUSTOR AS6704T

L’ASUSTOR AS6704T (nom complet Lockerstor 4 Gen2) est un NAS relativement récent. Il dispose de nombreux atouts comme son processeur Quad Core Intel N5105, 4 Go de mémoire vive, 2 ports réseau 2,5 Gb/s, 4 emplacements NVMe, 4 baies pour les disques durs et SSD. En plus, il est possible de lui ajouter une carte réseau 10 Gb/s (en option). Que manque-t-il au NAS ? Son prix de 700€ est-il justifié ? Est-il vraiment performant ? Puis-je investir dans ce produit ? Nous allons tenter de répondre à toutes ces interrogations…

ASUSTOR AS6704T - Test du NAS ASUSTOR AS6704T

Test ASUSTOR AS6704T

Lancé en début d’année, l’AS6704T possède de nombreux arguments pour ceux qui souhaitent un NAS complet et rapide. Sa capacité d’évolution est atout, mais il possède quelques limites. Sans plus attendre, découvrons ensemble ce produit…

Contenu de la boîte

Nous commençons par le contenu de la boîte, il y a :

  • Le NAS AS6704T ;
  • 1 câble réseau RJ45 Cat.5e ;
  • Les vis de fixation pour disques durs 2,5 et 3,5 pouces ;
  • L’alimentation externe et son câble ;
  • Un passe-câble à fixer à l’arrière ;
  • Le guide de démarrage rapide.

On pourra être surpris de n’avoir qu’un seul câble réseau, alors que le fabricant en fournit 2 généralement sur ce type de produit.

Construction de l’AS6704T

L’AS6704T bénéficie d’une construction tout métal, comme pour la majorité de ses boîtiers. Sur la balance, il affiche 2,94 kg à vide. Ses dimensions sont les suivantes 185,5 x 170 x 230 mm (H x L x P). Il est de forme rectangulaire et de couleur noire. Rien de neuf direz-vous… sauf que sur le dessus, le fabricant a fait plusieurs trous d’aération. Il faut dire que juste au-dessous, on peut insérer des SSD NVMe. Pour rappel, il est important que ces derniers ne chauffent pas trop, sinon les performances peuvent chuter drastiquement.

Face avant

À l’avant, le NAS dispose de 4 emplacements pour installer des disques durs 3,5 et 2,5 pouces (ou SSD). Sur la partie haute, on retrouve un écran LCD 2 lignes et ses touches de pilotages sur la droite. Enfin sur la gauche, on retrouve en haut le bouton Marche/Arrêt, l’indicateur d’activité des disques, au-dessous les diodes pour le réseau et enfin un port USB 3.0 avec le bouton de copie rapide.

Face arrière

ASUSTOR AS6704T arriere - Test du NAS ASUSTOR AS6704T
Arrière de l’AS6704T

À l’arrière, c’est le ventilateur de 12 cm qui saute aux yeux. On vous rassure, il est plutôt silencieux. Sur la droite, de haut en bas, on a deux ports réseau 2,5 GbE, un port USB 3.2 Gen 2, une sortie audio-vidéo HDMI 2.0b et enfin l’emplacement pour le câble d’alimentation. Si on apprécie l’évolution HDMI, on regrettera que le boîtier n’ait qu’un seul et unique port USB à l’arrière.

Intérieur

Le NAS est construit autour d’un processeur Quad Core Intel Celeron N5105 cadencé à 2,0 GHz (turbo jusqu’à 2,90 GHz) et épaulé par 4 Go de RAM en DDR4, extensible jusqu’à 16 Go. Le second emplacement pour la mémoire vive est accessible lorsque l’on ouvre le capot. C’est facile si on veut passer de 4 Go par défaut à 8 Go. Comptez environ 2 minutes.

RAM upgrade AS6704T - Test du NAS ASUSTOR AS6704T

Par contre, si vous souhaitez passer à 16 Go, il faudra démonter entièrement le NAS et retirer la carte mère. Cette manipulation est réservée aux utilisateurs avertis. Comptez environ 45 minutes pour démontage et remontage du NAS (lien vers la vidéo officielle).

ASUSTOR AS6704T NVMe - Test du NAS ASUSTOR AS6704T
Les 4 emplacements NVMe

Toujours à l’intérieur, l’AS6704T offre 4 emplacements NVMe pour accueillir des SSD pour le cache ou pour le stockage. En effet, Asustor offre cette possibilité avec la dernière version de son logiciel interne ADM. Si vous cherchez l’emplacement dédié PCIe pour la carte réseau 10 Gb/s, il n’y en a pas. En effet, il faut retirer la carte pour les emplacements NVMe afin de pouvoir y ajouter ensuite la carte (vendue séparément). C’est soit les SSD NVMe, soit la carte réseau 10 Gb/s… vous ne pourrez pas profiter des 2 simultanément.

Installation des disques durs et SSD

Avec les 4 baies accessible à l’avant, vous allez pouvoir installer des disques durs et SSD. Les formats acceptés sont 2,5 et 3,5 pouces. Contrairement à la concurrence et certains modèles plus grands publics, il faudra ici jouer du tournevis pour installer des disques durs. Pour les SSD NVMe, vous l’aviez compris, il faudra ouvrir le NAS en retirant les 3 vis à l’arrière.

ADM et ses applications

Les NAS Asustor fonctionnent avec le système ADM (ASUSTOR Data Master). Il s’agit d’un ensemble constitué d’un système d’exploitation optimisé pour le stockage en réseau, d’applications variées et d’une interface d’administration. ADM fait partie des systèmes faciles à prendre en main. L’interface se veut épurée, avec de nombreux paramètres. Au fil des ans, ADM s’est bonifié. Son système modulaire permet d’avoir un serveur complet. Toutefois, certains pourront lui reprocher d’avoir encore du retard face aux deux mastodontes du secteur (Synology et QNAP). Asustor prend son temps, avance avec prudence et le revendique.

ASUSTOR ADM 41 - Test du NAS ASUSTOR AS6704T

La dernière version majeure, AMD 4.1 est sortie en juillet 2022. Comme avec nos smartphones, le NAS dispose d’un magasin d’application (App Central). Ce dernier regroupe un ensemble de paquets gratuites (plusieurs centaines) permettant d’ajouter des fonctionnalités à son serveur : antivirus, blog, domotique, multimédia, sauvegarde, virtualisation…

Performances de l’AS6704T

Abordons maintenant les performances brutes du NAS. Dans un premier temps, nous aborderons les transferts à travers le réseau. Puis nous nous attarderons sur le processeur (et sa mémoire vive) et ses capacités : transcodage, virtualisation, chiffrement des données…

Vitesses de transfert

Tout d’abord, nous vous proposons un petit rappel de notre protocole de tests utilisés depuis plus de 10 ans. Ce dernier permet d’obtenir des données fiables et comparables avec nos autres NAS tests. Nous utilisons quatre applications de mesure différentes (2 sous macOS et 2 sous Windows). Puis, des transferts de fichiers de tailles différentes sont réalisés dans les 2 sens (NAS vers Ordinateur et Ordinateur vers NAS). Nous avons des fichiers de :

  • Petite taille : 100 fichiers d’un poids de 500 Ko à 12 Mo (MP3, Photo, document Office) ;
  • Taille moyenne :  30 fichiers de 12 à 350 Mo (DivX, image RAW, Zip) ;
  • Volumineux : 10 fichiers avec une taille comprise entre 4 et 10 Go (MKV, ISO).

Après cette batterie de tests, nous calculons une moyenne des transferts et nous vous la présentons sous forme graphique (exprimée Mega-Octets par seconde). Plus le nombre est important et plus le NAS est rapide. Le NAS fonctionne sous ADM 4.1. Une seule prise RJ45 a été utilisée pour ce test, 2,5 Gbit/s. Tout d’abord, nous avons installé 2 SSD NVMe WD Red SN700 en RAID 0 afin d’obtenir les meilleures vitesses du NAS.

AS6704T RAID0 SSD NVMe - Test du NAS ASUSTOR AS6704T

Nous avons été un peu déçu. Même si nous avons réussi à atteindre un peu plus de 283 Mo/s en lecture et près de 224 Mo/s en écriture, nous aurions aimé atteindre le maximum offert par le 2,5 Gb/s (c’est à dire 312,5 Mo/s), surtout avec des NVMe. Nous n’avons pas dépasser les 299 Mo/s en test unitaire. Même si cela reste très honnête, nous avons déjà réussi à faire mieux avec des disques durs dans un NAS concurrent et avec une architecture plus ancienne.

AS6704T RAID5 - Test du NAS ASUSTOR AS6704T

En RAID 5 avec 3 SSD Seagate IronWolf, l’ASUSTOR AS6704T offre des performances honorables également. Comparé au NVMe, c’est sensiblement la même chose. Au regard du prix des SSD NVMe, on peut s’interroger sur le choix de ces derniers.

AS6704T RAID5 crypt - Test du NAS ASUSTOR AS6704T

Avec le chiffrement des données, nous perdons curieusement quelques Mo/s en lecture sur les gros fichiers. Si cela est habituel en écriture, c’est plus rare en lecture. Nous l’avions déjà constaté avec l’AS3302T Pro. En écriture, le processeur arrive à tenir la barre et frôle les 175 Mo/s… chapeau.

AS6704T HDD - Test du NAS ASUSTOR AS6704T

Enfin, nous avons pris 3 disques durs configurés en RAID 5 et refait nos tests. Les résultats sont plutôt bons ici aussi. On est proche des 3 SSD SATA en RAID 5 également (voir ci-dessus).

Performances générales de l’AS6704T

L’ASUSTOR AS6704T possède de nombreux atouts, dont la possibilité d’installer d’autres applications. Il est à l’aise dans les transferts, mais également lors de l’utilisation de conteneurs Docker, de machine virtuelle avec VirtualBox, ou encore pour la partie multimédia avec LooksGood, Plex, Jellyfin etc. Grâce à son processeur, il sera très facile de faire du transcodage d’une ou plusieurs vidéos simultanément grâce à l’accélération matérielle. Vous n’aurez aucun souci avec tous les formats vidéo, même les plus exotiques. L’interface est fluide, réactive et le NAS répond en une fraction de seconde. Le processeur N5105 est un choix judicieux de la part du fabricant.

N5105 vs N5095 100x100 - Test du NAS ASUSTOR AS6704T Intel Celeron N5095 vs N5105 vs J4125

Consommation électrique et nuisance sonore

Le NAS est plutôt discret et son ventilateur est performant sans être bruyant. Pour ce qui est de la consommation électrique, avec 2 SSD NVMe et 3 disques dur installé à l’intérieur, le NAS affiche 28W en usage normal et peut monter jusqu’à 39W en usage intensif (transfert avec chiffrement des données et transcodage).

Passez au 2,5 Gbit/s

Si vous n’êtes pas encore passé au Multi-Gig sur votre ordinateur, c’est le moment. Nous vous recommandons l’adaptateur AS-U2.5G2 d’Asustor (USB-C vers sortie réseau RJ45 à 2,5 Gbit/s). On le trouve facilement à moins de 50€. À cela, il faudra ajouter un switch 2,5 Gbit/s ou supérieur, comme l’Asustor ASW205T… Enfin, pour les câbles, il n’est pas nécessaire d’en changer. Il faudra juste s’assurer qu’il s’agit de Cat.5e.

Conclusion
Asustor nous livre ici une jolie composition. On apprécie la polyvalence de ce NAS et sa capacité d'évolutions pour répondre aux besoins des utilisateurs. Le choix de l'architecture interne est un critère important et l'AS6704T est un bon produit. Toutefois, le fabricant a fait quelques choix étranges. Asustor ne nous avait pas habitué à des limites matériels. Si on apprécie la possibilité d'utiliser des SSD NVMe pour le cache et le stockage, il faudra malheureusement s'en séparer si on veut ajouter une carte réseau 10 Gb/s. Aussi, si l'utilisateur veut profiter de 16 Go de RAM, il faudra démonter entièrement le NAS, y compris la carte mère. C'est un choix risqué, l'opération est délicate et peut être irréversible. Enfin, le modèle ne dispose que d'un port USB à l'arrière... un choix étonnant pour un NAS destiné aux entreprises. Enfin, le NAS semble bloquer dans les débits réseaux. En effet, même avec 2 SSD NVMe en RAID 0, il est impossible d'atteindre les 300 Mo/s voire les 312 Mo/s. Est-ce une limitation du processeur, un souci d'implémentation ou un problème de gestion au niveau du port PCIe ? Nous n'avons pas la réponse.
MATÉRIEL / DESIGN
7.5
OS & APPLICATIONS
8
PERFORMANCES
7
PRIX
7
7.4