Test NAS : ASUSTOR AS3302T Pro

Les NAS Asustor sont de plus en plus nombreux et c’est une bonne nouvelle. Le fabricant propose une large gamme de NAS du plus petit pour le particulier au plus puissant pour les grandes entreprises. Alors que le fabricant fête tout juste ses 10 années d’existence, nous vous proposons notre test de l’AS3302T Pro (DriveStor 2 Pro). Son prix est un de ses atouts, mais ce n’est pas le seul…

Test ASUSTOR AS3302T Pro - Test NAS : ASUSTOR AS3302T Pro

Test ASUSTOR AS3302T Pro

L’ASUSTOR AS3302T Pro est différent de l’AS3302T… et pourtant ils sont très proches. Ils partagent une architecture très proche. La version Pro dispose d’un port USB 3.0 de plus à l’arrière et d’un doublement de la RAM. Enfin, il n’est pas nécessaire d’ouvrir le NAS pour accéder aux disques. Si on peut comprendre le besoin de proposer une nouvelle série, on peut s’interroger sur l’utilisation de l’usage du terme Pro.

Contenu de la boîte

Commençons par le contenu du colis, on retrouve :

  • Le NAS AS3302T Pro en lui-même ;
  • Vis pour les SSD 2,5 pouces ;
  • Une alimentation avec son câble ;
  • Le guide de démarrage rapide.

Asustor fournit le minimum au bon fonctionnement du produit.

Construction de l’AS3302T Pro

Le NAS AS3302T bénéficie d’une construction tout en plastique ce qui le rend tout léger : 1,6 kg. Ses dimensions sont les suivantes 170 x 114 x 230 mm (H x L x P). Il est de forme rectangulaire et de couleur noire.

Face avant

À l’avant, une fois le cache retiré, on accède à 2 où il sera possible d’installer des disques durs 3,5 et 2,5 pouces (ou SSD). À gauche, on retrouve en haut le bouton de Marche/Arrêt, au-dessous un port USB 3.0 avec son bouton de copie rapide.

AS3302T Pro arrière - Test NAS : ASUSTOR AS3302T Pro

Face arrière

À l’arrière, le ventilateur de 7 cm est plutôt discret. Sur la partie de droite, de haut en bas, on a deux ports USB 3.0, deux ports USB 3.0, un port réseau 2,5 GbE et enfin l’emplacement pour le câble d’alimentation. Non, ce NAS ne dispose pas de sortie audio-video HDMI…

Intérieur

Le NAS est construit autour d’un processeur Quad Core ARM Realtek RTD1296  cadencé à 1,4 GHz et épaulé par 2 Go de RAM en DDR4 non extensible.

P5090021 - Test NAS : ASUSTOR AS3302T Pro

Installation des disques

Nous retrouvons des caddies en plastique qui ne nécessite aucun outil pour installer des disques 3,5 pouces. Pour les disques 2,5 pouces ou SSD, il faudra jouer du tournevis. Pour nos tests, nous avons installé des SSD WD Red 500 Go. L’installation des disques est relativement simple.

ADM et applications

Les NAS Asustor fonctionnent avec le système ADM. Il s’agit du système d’exploitation optimisé pour le stockage réseau. Il dispose d’une interface d’administration et de nombreux outils. Un magasin d’application (App Central) est également présent permettant d’ajouter des fonctionnalités au NAS. L’installation est simple et le système est relativement facile à prendre en main. Aussi, Asustor propose de plus en plus d’application de son écosystème (ordinateur, smartphone, tablette) et c’est tant mieux.

ADM 405 - Test NAS : ASUSTOR AS3302T Pro

Le système évolue avec le temps, petit à petit avec beaucoup de prudence… Il est vrai qu’il manque encore de nombreuses fonctionnalités/solutions pour les particuliers et les professionnels si on le compare aux leaders du secteur, mais il s’en tire avec les honneurs.

Communauté

Pour rappel, le Forum des NAS dispose d’une section dédiée à Asustor avec une grosse communauté francophone. Le représentant de la marque en France y est présent et remonte régulièrement les demandes / besoins aux développeurs du fabricant.

Performances de l’AS3302T

Tout d’abord, voici un rappel du protocole de tests utilisé sur Cachem. Nous utilisons la même procédure depuis de nombreuses années et il nous permet d’obtenir des données fiables. Aussi, cela permet de les comparer avec l’ensemble des autres NAS testés sur notre site. Quatre applications de mesure sont utilisées (2 sous macOS et 2 sous Windows). Ensuite, des transferts de fichiers de tailles différentes dans les 2 sens (NAS vers Ordinateur puis Ordinateur vers NAS) sont réalisés :

  • Petite taille : 100 fichiers d’une taille allant de 500 Ko à 12 Mo (MP3, Photos, Office) ;
  • Taille moyenne :  30 fichiers de 12 à 350 Mo (DivX, fichiers RAW, Zip) ;
  • Volumineux : 10 fichiers ayant une taille comprise entre 4 et 10 Go (MKV, ISO).

Puis, nous calculons une moyenne des transferts (en Mega-Octets par seconde) représentée sous forme d’un graphique. Plus le nombre est important, plus le NAS est rapide. Pour ces tests, l’AS3302T a été configuré avec 2 SSD WD Red SA500 en JBOD puis en RAID 1 / Ext4, avec ADM 4.0.5.

AS3302T Pro JBOD - Test NAS : ASUSTOR AS3302T Pro

En JBOD, la configuration nous permet de profiter du maximum offert par les SSD. Pour rappel, ils sont à même de dépasser les 500 Mo/s. Comme l’indique le graphique, le NAS semble montrer quelques limites. En théorie, le port réseau 2,5 Gb/s devrait nous permettre d’atteindre plus de 300 Mo/s. Dans les faits, nous avons atteint les 220 Mo/s en lecture et 215 Mo/s en écriture séquentielle dans certaines conditions. Attention, cela reste tout à fait raisonnable et permet de largement dépasser ce qu’offre le 1 Gb/s. En moyennes, nous sommes plus proches des 205,5 Mo/s en lecture et 145,5 Mo/s en écriture.

AS3302T Pro RAID1 - Test NAS : ASUSTOR AS3302T Pro

En RAID 1, il n’y a pas d’impact sur les performances en lecture. En écriture, c’est légèrement moins bon… mais cela se joue à quelques Mo sur les fichiers de petite taille et ceux de taille moyenne.

AS3302T Pro RAID1Crypt - Test NAS : ASUSTOR AS3302T Pro

Avec le chiffrement des données, le processeur n’arrive pas à suivre la cadence. Il y a des impacts importants en écriture et fait plutôt rare, également en lecture. En écriture, c’est moins bon que le DS218play (sorti en 2017) qui partage le même processeur et un port 1 Gb/s.

Transcodage

Au-delà des performances dans les transferts, le NAS peut être sollicité pour des tâches complexes comme le transcodage ou la virtualisation. Pour le transcodage vidéo par exemple, Plex est proposé depuis l’App Central et fonctionnera plutôt correctement, mais il souffrira avec certains codecs exotiques ou en 4k/Ultra HD (limites du processeur ARM). Vous lui préférerez LooksGood qui est une alternative proposée par Asustor exploitant au maximum les capacités du NAS. Autre limite, vous ne pourrez pas faire tourner de machine virtuelle… Toutefois, il sera possible d’exécuter des conteneurs avec Docker, ce qui ouvre la voie à des possibilités infinies au niveau des applications.

Consommation électrique et nuisance sonore

Nous avions une petite appréhension sur le ventilateur de 7 cm. Généralement, ils ont tendance à faire plus de bruit que les modèles plus gros… la bonne nouvelle, c’est qu’il est relativement silencieux. Concernant la consommation électrique, avec 2 SSD à l’intérieur, le NAS consomme 6,5W en usage normal et jusqu’à 9,6W en usage intensif (transfert avec chiffrement des données et transcodage).

Conclusion
L'ASUSTOR AS3302T Pro est un NAS abordable avec plusieurs atouts. Tout d'abord, son design est plutôt élégant, l'accès aux disques en façade est facile, sa connectique est suffisante et on apprécie sa compatibilité avec les réseaux 2,5 Gb/s. Cependant, son processeur ARM montre rapidement ses limites comme la RAM. Juste en lançant Plex, 86% de la mémoire du NAS est utilisée... sans aucune autre application. Cela pourrait vite poser quelques soucis, si vous deviez avoir plusieurs conteneurs Docker à côté. Il faudra faire des choix. Sommes-nous trop exigeants ? Oui, peut-être... Cependant, la mention Pro dans le nom de ce produit nous laissait entrevoir quelque chose de plus musclé. Entendons-nous bien, nous sommes ici en présence d'un NAS performant avec un bon prix..
MATÉRIEL / DESIGN
7.5
OS & APPLICATIONS
8
PERFORMANCES
8.5
PRIX
8.5
8.1