NAS – Test du Synology DS218play

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir notre test complet du DS218play… La nouvelle gamme Synology, DSx18, possède de nombreuses références. Il faut dire que le constructeur n’a pas hésité à nous gratifier de nombreux modèles. En 2 baies, nous avons le DS218j, le DS218, le DS218+ , DS718+ et le DS218play. Les modèles play se veulent optimisés pour le multimédia (Photos, Musiques et Vidéos). Selon le constructeur, il s’agit : « Un centre de divertissement idéal grâce à la compatibilité 4K Ultra HD« . Comment se positionne ce modèle DS218play face au DS218+ et aux autres ? Est-il à la hauteur ? Entrons tout de suite dans le vif du sujet…

Test NAS Synology DS218play

Contenu du carton

Commençons par le contenu du colis :

  • Le NAS en lui-même, ici le DS218play ;
  • 1 câble réseau RJ45 Cat.5e ;
  • Des vis pour fixation de disques durs (2,5 et 3,5 pouces) ;
  • Un support pour les disques 2,5 pouces
  • L’alimentation et son câble secteur ;
  • Le guide de démarrage rapide.

Rien de plus, rien de moins…

Aspect extérieur du NAS

Le Synology DS218play ressemble à son prédécesseur. Hormis l’inscription à l’avant, il sera difficile de les différencier. On regrettera encore l’absence d’une prise USB à l’avant.

À l’arrière peu de changement le NAS dispose d’un emplacement pour le réseau et un autre pour l’alimentation. Sur cette version, on dispose ici de 2 ports USB 3.0… contre 1 port USB 3.0 et 1 port USB 2.0 sur le DS216play. Le ventilateur fait 92 mm et il est relativement silencieux.

Architecture interne du DS218play

Le DS218play est construit autour d’un SoC Realtek RTD1296 (Quad Core) cadencé à 1,4 GHz et épaulé par 1 Go de RAM DDR4 (non extensible). Sera-t-il à la hauteur ?

Installation des disques

Comme pour les modèles j, le DS218play nécessite d’ouvrir le boitier pour y insérer les disques. Ici aussi, il faudra jouer du tournevis pour installer les disques durs. L’opération ne prend que quelques minutes.

Les petits amortisseurs/coussinets en plastiques souples sont toujours présents de chaque côté afin de réduire les vibrations et donc le bruit.

DSM 6.1 et les applications

Doit-on encore présenter le logiciel interne DSM (DiskStation Manager) ? Il s’agit d’un système d’exploitation Linux optimisé pour les NAS, d’une interface graphique d’administration et d’un ensemble d’outils permettant une gestion simple et accessible du NAS. Le système est robuste et optimisé… l’interface d’administration est soignée et facile prendre en main. Si par défaut DSM remplit toutes les fonctions nécessaires, il est possible d’ajouter d’autres fonctionnalités au NAS grâce au Centre de Paquets : station de téléchargement (http, ftp, torrent…), surveillance via caméra IP, antivirus, serveur Web/Mail, Cloud, Multimédia, Office, etc.

À cela s’ajoute, des applications pour les ordinateurs (Windows, MacOS, Linux), pour mobile et tablette (Android, iOS, Windows Phone) pour sauvegarder, protéger, visualiser des vidéos, écouter de la musique et travailler sur les données du NAS Synology… même lors de déplacement.

Performances du DS218play

Débits et transferts

Voici un résumé du protocole de tests sur Cachem. Ce dernier permet d’obtenir des données fiables et comparables (avec les autres modèles testés). 4 applications de mesure sont utilisées (macOS et Windows). À cela s’ajoutent des transferts de fichiers de tailles différentes dans les 2 sens (NAS vers Ordinateur puis Ordinateur vers NAS) :

  • Fichiers de petite taille : 100 fichiers d’une taille allant de 500 Ko à 12 Mo (MP3, Photos, Office) ;
  • Fichiers de taille moyenne :  30 fichiers de 12 à 350 Mo (DivX, fichiers RAW, Zip) ;
  • Fichiers volumineux : 10 fichiers ayant une taille comprise entre 4 et 10 Go (MKV, ISO).

À l’issue de ces tests, une moyenne des transferts (exprimé en Mega-Octets par seconde) est calculée et représentée sous forme de graphiques. Plus le nombre est important, plus le NAS est rapide. Pour ces tests, le NAS a été configuré en RAID 1 (SHR) avec 2 disques WD Red 4 To en ext4 avec DSM 6.1.5.

Les performances sont plutôt bonnes sur les fichiers de grandes tailles et de tailles moyennes. On constate cependant une petite chute (légitime) sur les fichiers de plus petites tailles.

Avec le chiffrement activé, on peut constater que les performances en lecture sont peu impactées. En écriture, les vitesses chutent un peu (4 à 6 Mo/sec). Ce SoC est plutôt une belle surprise pour les transferts de fichier.

Transcodage

Lorsqu’un fichier vidéo n’est pas compatible avec votre périphérique (TV, smartphone, tablette…), une opération de transformation est opérée afin qu’il soit lisible. C’est ce que l’on appelle le transcodage. C’est un sujet sensible et il a été mainte fois abordé sur Cachem et le Forum des NAS.

Avec Video Station / DS Video de Synology, la lecture de vidéos 720 et 1080p encodés en h.264 ne pose pas de souci. Par contre, aucun fichier h.265 ne fonctionne… aucun. Nous ne parlons même pas de fichier Ultra HD/4K, impossible à lancer. Nous avons fait d’autres essais (mêmes fichiers) avec un NAS équipé d’un processeur Intel, aucun problème. Quand on connait le soin qu’apporte Synology aux applications, cette absence de transcodage h.265 (pourtant annoncé) est surprenante. Il faudra attendre une mise à jour… (version testée 2.3.8-1486).

[edit du 10 mars] : Synology a sorti une nouvelle version de Video Station 2.4.0-1505. De nombreuses choses ont été améliorées. Tout d’abord, les fichiers HD et Full HD fonctionne correctement en h.265. Les Ultra HD encodés en h.264 fonctionne beaucoup mieux. Les Ultra HD h.265 ne fonctionne pas sur iPhone mais aucun souci sous Android.

Consommation électrique et nuisance sonore

En utilisation normale, la consommation du NAS est inférieur à 14W. Si vous lancez un transfert un peu lourd avec le chiffrement activé, la consommation oscille entre 15 et 16W avec 2 disques durs.

energie

Côté bruit, il est relativement silencieux. Les petits amortisseurs au niveau des disques réduisent les vibrations des disques.

Conclusion

Si le NAS 2 baies DS218play a de quoi séduire… mais nous ne le recommandons pas forcément. Le NAS est plutôt complet, malgré l’absence d’une prise USB 3.0 à l’avant, rapide et plutôt économe en électricité. Le système DSM est complet et permet de profiter pleinement de son NAS. Par contre sur la partie vidéo, c’est la déception ! Entendons-nous bien, il s’agit avant tout d’un NAS et sur ce point il n’y a pas à redire. Mais le constructeur met en avant des caractéristiques multimédias que nous aurions apprécié pouvoir utiliser. Video Station, Serveur multimédia DNLA… aucun ne fonctionne correctement. Serait-ce un souci avec le Realtek RTD1296 ? Espérons que Synology corrige rapidement ces petits défauts. Le Synology DS218play est un produit intéressant, mais pour 11€ de plus, vous pourriez avoir un DS218 avec le même Realtek RTD1296, 2Go de RAM (au lieu de 1Go ici) et un port USB en façade (même si ce n’est qu’un USB 2.0).

7.8 Bien, mais...

Le DS218play vient remplacer le DS216play vieillissant. Sa nouvelle architecture Realtek lui permet d'obtenir de belles performances dans les transferts, y compris avec le chiffrement activé. DSM est toujours aussi agréable à utiliser et le NAS ne souffre d'aucune latence. On a hâte de découvrir DSM 6.2. Si on met de côté la partie transcodage vidéo, c'est un bon boitier réseau à un tarif plutôt accessible...

  • MATÉRIEL / DESIGN 7.5
  • OS & APPLICATIONS 8
  • PERFORMANCES 7
  • PRIX 8.5
Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

3 commentaires

  1. Bizarre en effet le choix de ce processeur pour un NAS qui se veut avant tout multimédia ……..
    Pourquoi ne pas avoir choisi une base X86 ?

  2. Merci pour ce test, la MàJ du 10 mars change-t-elle votre conclusion? Si les vidéos dorénavant fonctionnent toutes comme il faut, ce NAS semble vraiment intéressant par rapport aux 218 et 218+ nettement plus onéreux (60 à 80€ env de plus respectivement).

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Quelles sont les données les plus sensibles sur votre téléphone ?

Fin 2017, OpinionWay et Cewe ont mené une petite étude sur les données sensibles dans les téléphones mobiles, auprès de...

Fermer