Test du SSD Synology SAT5220

Depuis plusieurs mois, Synology propose ses propres SSD, disponibles en différentes versions (NVMe et SATA) et capacités. Aujourd’hui, nous vous proposons de (re)découvrir le SSD SATA SAT5220, que nous testons dans sa version de 1920 Go. Quels sont ses avantages par rapport à d’autres SSD ? Quelles performances pouvez-vous espérer ? Quel est son coût ? Nous allons tenter de répondre à ces questions.

Test Synology SAT5220

Le Synology SAT5220 est un SSD de niveau entreprise. Il n’a pas pour objectif d’être acheté et utilisé par des particuliers, bien que rien ne les empêche de s’en procurer un. On a apprécié l’effort d’emballage du fabricant avec quasiment que du carton recyclable. L’usage du plastique est restreint au sachet antistatique qui entoure le SSD.

Performances

Selon le fabricant, ce SSD est capable de supporter des charges de travail intenses avec jusqu’à 67 000 IOPS en écriture aléatoire 4K. Cela signifie que vous bénéficierez de performances stables, même avec plusieurs dizaines (voire centaines) d’utilisateurs connectés simultanément. Synology souligne également que cette stabilité des IOPS est maintenue dans la durée, contrairement aux SSD traditionnels souvent moins performants sur le long terme. Enfin, Synology affiche des débits pouvant atteindre 530 Mo/s en lecture et jusqu’à 500 Mo/s en écriture.

Nous avons lancé nos propres tests depuis un ordinateur sous Windows. Voici ce qu’il en ressort…

CrystalDiskMark

CrystalDiskMark Synology SAT5220

Comme vous pouvez le constater avec CrystalDiskMark, nous n’avons eu aucune difficulté à dépasser les débits annoncés par Synology. En effet, le SAT5220 a pu atteindre 559 Mo/s en lecture et 535 Mo/s en écriture séquentielle.

ATTO Disk Benchmark

ATTO Synology SAT5220

Avec cet autre outil, on constate également les très bonnes performances du SSD en lecture et en écriture. Le SSD atteint 534 Mo/s en lecture et 512 Mo/s en écriture.

Avec ATTO Disk Benchmark, on peut avoir une analyse fine des entrées et sorties. Là aussi, c’est une agréable surprise puisque le SAT5220 atteint jusqu’à 69 000 IOPS en écriture et 73 000 IOPS en lecture.

Benchmark DSM

A l’aide de la fonctionnalité Benchmark de DSM, on constate des performances similaires, voire supérieures.

Endurance

Le fabricant met également en avant l’excellent TBW (Terabytes Written) de ce SSD, qui varie entre 900 et 10 000 en fonction de la capacité. La version que nous testons, avec une capacité de 1,92 To, affiche un TBW de 3 500, avec une garantie de 5 ans. Théoriquement, cela signifie que ce SSD peut supporter jusqu’à 958 Go écrits chaque jour pendant 5 ans. À titre de comparaison, un SSD grand public comme le Crucial MX500 affiche 700 TBW dans sa version 2 To.

Bonus

Depuis DSM, les SSD Synology peuvent être mis à jour, sans intervention particulière, directement depuis DSM. Ils disposent également une protection contre les pannes d’alimentation et ainsi empêchant la corruption des données. Ces 2 fonctionnalités supplémentaires sont très importantes, surtout en entreprise. A noter également que Synology annonce une consommation de 3,3 W en utilisation intensive, ce qui est en dessous des SSD du marché (généralement autour des 3,8W).

Coût

Le coût du Synology SAT5220 varie en fonction de la capacité choisie. Bien qu’il soit plus cher que les SSD grand public, ses performances (Mo/s ou IOPS, sa durabilité et sa fiabilité justifient cet investissement pour les entreprises. Pour le grand public, cela reste un produit onéreux… même s’il n’est pas dénué d’arguments. Son prix est de 497,43€ HT (soit 592€).

Notre avis

Le Synology SAT5220 se positionne comme un SSD de niveau entreprise. Il offre d’excellentes performances et une grande fiabilité. Avec des débits en lecture et en écriture dépassant les spécifications annoncées, ainsi qu’une capacité de charges de travail intensives grâce à des IOPS stables, ce SSD répond parfaitement aux professionnels exigeants. Sa durabilité, avec son TBW élevé et une protection contre les pannes d’alimentation, renforce sa pertinence pour les entreprises.

Bien que son prix soit supérieur à celui des SSD grand public, les avantages en termes de performance, de longévité et de fiabilité justifient l’investissement. Pour les utilisateurs particuliers, ce produit reste encore onéreux, mais il offre des fonctionnalités qui peuvent en faire un choix attractif pour ceux recherchant une qualité professionnelle.

      1. Effectivement la différence est incontestable en termes d’IOPS.
        Ca a du plus que du sens suivant la criticité du service / de l’application

  1. Je suis peut étre encore de la vieille école mais les entreprises sont passées aux SSD coté serveurs ? j’ai des doutes, ils sont encore au SAS

    1. Bonjour,

      je bosse pour une boite importante en Belgique, et je gère justement le stockage.
      Je peux te garantir que nous sommes quasi en full flash.
      Alors ce sont des SSD sata dans nos servers pour heberger la solution de virtualisation mais nos SAN-Storage sont en full flash (genre https://cdn.mos.cms.futurecdn.net/JDFsX7s8FPzxNxLe...) depuis des années.

      C’est bien plus rapide, c’est fiable et permet des IOPS importants

    2. Bonjour,

      En France aussi je connais quelques grosse entreprises qui sont passées sur du SSD SATA depuis quelques années pour certains de leurs serveurs.
      en général ce sont les serveurs SQL ( base de données) et certains serveurs hébergeant les applications critiques.

      Par contre ces memes entreprises sont rester au HDD SAS voir HDD sata pour leurs serveurs NAS standard.

      En entreprises la réactivité de certaines applications permet de booster la productivité, donc les gains.

      Par exemple 5 minutes de gain par jour et par employés, ca fait 1 000 heures de productivité gagner par jour pour une entreprise de 10 000 salariés.

      Dans ce cas, ils avaient juste fait des optimisation réseau pour que ce soit « plus rapide » et ils sont arrivés a un gain compris entre 5 et 15 minutes par jour. ( 10 000 employés était dans mon cas le nombre d’employés utilisant l’applicatio en question)
      Donc tu comprend bien que si il faut changer des HDD pour des disques SSD, ce n’est pas quelques centaines d’€uro qui poseront problème.

  2. Je me tâte entre prendre un 2eme HDD pour faire du shr (ds218play) ou prendre 2 SSD 870 evo 4to (le ironwolf est trop cher).

      1. Je cherche la fiabilité et le réactivité (je suis sensible à la conso aussi mais c’est assez accessoire comme économie).
        En capacité j’utilise actuellement 2Go, j’ai encore de quoi voir venir.

        Je sais que mon nas devrait être un peu plus réactif si j’ajoute un 2ème disque, mais dans quel mesure ? (sachant que je serai contraint de prendre un disque différent le ST4000VN008 étant compliqué à trouver).

        1. Normal pour le ST4000VN008 j’en ai encore 2 de 2017 (l’un est mort récemment) et un de 2021, pour moi la même gamme chez Seagate c’est actuellement le ST4000VN006.

          Je dirai est-ce que le bruit a un rôle dans ton choix?
          2x SSD seront bien plus silencieux que 2x HDD!

          Mais avec 2x 870 Evo 4To que je n’imagine que en Raid 1 tu ne gagne rien côté stockage. Même si tu n’utilise que 2To (je pense que 2Go c’est une coquille) ne rien gagner c’est peut-être dommage.

          Après il faut voir en combien de temps tu as remplis les 2To car niveau réactivité le choix c’est clairement 2x SSD en Raid 1.
          Et le Seagate que tu dégage peut-être dans un boitier usb pour le backup du NAS?

  3. C’est ça le seagate deviendrait un backup sur mon pc. Comme il faut que je passe en shr c’est maintenant que le choix se fait. (financièrement c’est pas la même non plus, cette réactivité vaut-elle 200€ ?).
    Le bruit n’est pas un problème mon nas est dans un cellier.
    Ce qui prend de la place ce sont les vidéos (je conserve peu). Niveau audio et photos ce n’est pas ça qui va me faire upgrader.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.