Zone-Telechargement ferme définitivement ses portes et devient…

Alors que je regardais le classement des sites les plus visités en France, un nouveau a attiré mon attention : Zone-Annuaire.com. L’arrivée sur le site ne trompera personne, surtout avec ce logo en haut à gauche. Il s’agit bien d’un « reload » de Zone-Telechargement, le célèbre site de téléchargement illégal en France.

Capture zone annuaire - Zone-Telechargement ferme définitivement ses portes et devient...

ZT + AT = Zone-Annuaire.com

Un site proposant des contenus protégés en téléchargement gratuit, forcément… c’est illégal. En novembre 2016, l’équipe derrière Zone-Telechargement était arrêtée par la gendarmerie, les serveurs saisis… mais rapidement, des clones sont apparus (dont un original). Le site vivait, et vit toujours, des revenus publicitaires et des dons… à condition d’avoir un minimum d’audience. Bah oui, l’équipe derrière ne fait pas ça bénévolement.

Depuis plusieurs années, les tribunaux demandent aux opérateurs de bloquer ces sites (de téléchargement illégal) directement dans leurs DNS. Il ne faudrait pas que Mme Michu tombe dessus par hasard et qu’elle télécharge par mégarde le dernier Frank Michael. Plus récemment, Google a décidé de retirer purement et simplement le site Zone-Telechargement de son moteur de recherche. Il fallait donc trouver une parade. Pas de visiteur, pas de revenu…

C’est ce déréférencement de Google qui a motivé l’équipe à changer de nom (après être devenu rapidement Annuaire-Telechargement) pour devenir Zone-Annuaire.com. Vous noterez que le mot téléchargement n’apparaît plus dans le nom de domaine. Toutefois, le contenu reste identique avec quelques changements au niveau du design. Pour l’ancien site, c’est l’administrateur lui-même qui l’annonce : « FERMETURE DÉFINITIVE DE Z-T & A-T LE 15 JANVIER 2020 ».

Doit-on rappeler que détenir et encore plus mettre à disposition gratuitement des œuvres protégées, dont on ne possède pas les droits, est interdit et punissable par la loi ?

Allez les gens, souscrivez à Netflix / Prime / OCS / Apple TV+ / Disney + / Canal +… et allez au cinéma !