Mon avis sur l’appareil Olympus OM-D E-M5 Mark II

0

Voila, cela fait maintenant 2 semaines que j’ai l’OM-D E-M5 Mark II… Il est temps maintenant de faire un petit point sur ce petit hybride qui se prend pour un grand. Derrière son côté rétro, il embarque une technologie qui n’a pas à pâlir devant les reflex (même haut de gamme) du marché…

Présentation

Je me souviens de mon oncle qui dans les années 80 avait un reflex Olympus. Ces lignes d’un autre siècle ont été reprises dans ce boitier hybride (souvenirs, souvenirs…).

olympus__om_d_e_m5_mark_ii

Le boitier est vraiment très joli et la prise en main est vraiment aisée. Tous les boutons (nombreux) tombent directement sous les doigts. Les finitions sont soignées et que le boitier soit tropicalisé donne une impression de bonne qualité. Il faut avouer que son format et son poids sont vraiment agréables. L’E-M5 II dispose d’un écran LCD tactile orientable et d’un viseur électronique (1024 x 768 pixels).

Du côté de l’objectif, j’ai eu le droit à un 14-42 mm f/3.5 – 5.6 pancake (28-84 mm en 35 mm) durant la période de prêt.

ZUIKO-14-42-EZ-PancakePassons maintenant à l’utilisation…

Prise en main

Durant ce prêt matériel, nous sommes parti en famille une semaine sur l’île de SAL au Cap Vert (je vous passe le sable doré et les eaux turquoises). Lorsque nous partons en vacances, nous prenons généralement un à deux appareils photo compact et une GoPro… mais jamais de reflex. Pourquoi ? La raison est simple : l’encombrement. Pas évident d’emmener son matériel dans un petit sac. Avec un hybride, c’est tout à fait possible. En fait, il nous a suivi du matin jusqu’au soir pendant la semaine… aussi bien dans l’avion, à la plage ou lors de nos expéditions.

Je vous passe les photos perso (cela n’intéresse personne de me voir en maillot de bain).

cap-vert-olympus(aucune photo n’a été retouchée, ni même recadrée)

A faible luminosité, il faut bien avouer que l’E-M5 II se débrouille vraiment bien. Sans flash, les images sont vraiment très bonnes (supérieur à 800 ISO). A 1 600 ISO, les photos sont tout à fait exploitables… et c’est vraiment une bonne nouvelle. Même si un petit flash était livré avec (non intégré), nous ne l’avons que très peu utilisé.

Quelques regrets

E-M5 II propose de nombreux réglages et modes qui devraient plaire aux adeptes du genre. Par contre, attention à ne pas vous perdre dans les réglages avancés. Ces derniers sont bien fournis… beaucoup trop à mon goût. C’est assez complexe. Les libellés sont parfois trompeurs et certains réglages sont destinés aux plus professionnels d’entre nous.

Olympus propose plusieurs mises à jour sur son site officiel, malheureusement n’ayant pas son câble USB (format propriétaire) je n’ai pas pu profiter des nouveautés et correction de bugs. J’ai réussi à planter l’appareil à plusieurs reprises (obliger de retirer la batterie) durant ces 2 semaines.
edit : j’ai retrouvé le câble 😛

La mise au point a parfois dû mal à être faite (peut-être corrigé dans une mise à jour). Même en pleine journée, il faut plusieurs tentatives avant que cette dernière soit faite sur le sujet. Heureusement que l’autofocus est rapide.

Grâce au WiFi intégré, il est possible de piloter le boitier avec son smartphone. Test fait avec un iPhone 6… malheureusement l’application et l’E-M5 II ne semble pas vouloir discuter ensemble 🙁

Conclusion

Je ne suis qu’un photographe du dimanche… je vous laisse le soin d’aller étudier ceux qui ont passé le boitier dans leur labo (comme focus numérique). Durant ces 2 semaines, le boitier est passé entre toutes les mains de la famille (oui, oui… même celles les enfants). Que ce soit en mode Auto (ou non), il a su répondre présent à nos nombreuses sollicitations (parfois très intensives), même dans des conditions d’utilisations pas toujours évidente : intérieur/extérieur, jour/nuit. Disponible à partir de 1040€ chez Amazon pour le modèle nu, il n’est clairement pas destiné à toutes les bourses. Les budgets plus serrés se dirigeront plus vers l’E-M10 MARK II que l’on trouve facilement à moins de 600€.

8.3 Difficile de faire mieux

Est-ce que j'achèterai ce boitier ? Difficile à dire. En terme de qualité des finitions et des photos/vidéos... il n'y a rien à redire. Mais, s'il a de nombreux atouts et que les mises à jour Olympus semblent régulières (corrections et améliorations), le budget réclamé en freinera plus d'un.
J'en veux un peu à Olympus qui a fait naître en moi un nouveau besoin : avoir la qualité d'un reflex dans un boitier aussi petit et léger.

  • MATÉRIEL & DESIGN 8.5
  • QUALITÉS PHOTOS 9
  • PERFORMANCES 8
  • PRIX 7.5
Share.

About Author

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

Lire les articles précédents :
NAS Synology – Mise à jour DSM 5.2-5644 et Surveillance Station 7.1

Le constructeur de NAS Synology vient de publier une mise à jour de DSM estampillée 5.2-5644. Cette dernière embarque plusieurs...

Fermer