Lancement officiel de la Microsoft Surface Pro

0

microsoft-surface-pro

C’est hier dans un très chic hôtel parisien que Microsoft a lancé officiellement sa nouvelle (et très attendue) tablette/PC Surface Pro.

Il faut dire que tout le gratin technophile était au rendez-vous… Microsoft avait mis les petits plats dans les grands pour soirée très contrastés entre surprise et déception.

Comme vous le savez peut-être déjà, la Surface Pro dispose non pas de Windows 8 RT, mais bien de Windows 8 Professionnel. Quels avantages ? Le premier et non des moindres, vous pouvez installer toutes les applications comme sur un vrai PC, contrairement à la Microsoft Surface RT qui nécessite une (re)compilation différente liée notamment à l’architecture.

C’est donc vendredi que la tablette sera officiellement disponible sur nos étals même si elle est déjà disponible (officieusement)dans certaines boutiques dès aujourd’hui, mais chuuut… on ne vous a rien dit.

Oui, j’ai loupé la Google I/O…

Microsoft-Surface-Pro

 

Ce qui a été étonnant lors de la soirée de présentation, c’est que les interlocuteurs Microsoft n’ont pas présenté la Surface Pro comme une tablette, mais bien comme un PC (Portable/Ultrabook). Un choix verbal lourd de sens puisqu’il justifie à lui tout seul le prix de la machine et la cible. Lorsque l’on aborde le prix de la Sufrace Pro, 980€ pour la version 128Go (env. 100Go réel) et 880€ pour la version 64Go (env 40Go réel), on nous rétorque que c’est le même prix qu’un MacBook Air… WTF ! C’est le positionnement officiel de la Surface Pro ? Heureusement, non. Le processeur bicœur Intel Core i5 à 1,7 GHz est lui aussi une déception. Il n’est pas très véloce, la machine chauffe vite (env 40°c en utilisation intensive)… et on sait déjà que Microsoft va annoncé (dans un mois) la sortie d’une nouvelle génération de Surface équipée d’un nouveau processeur. Du côté de l’autonomie, n’espérez pas plus de 5-6 heures. (ndlr : Intel devrait faire des annonces le 23 mai… On ne vous a rien dit.)

Entre un positionnement marketing étrange et malgré une architecture vieillissante, la machine (pc portable ?) offre tout de même quelques atouts assez sympathiques. Les claviers (Type & Touch cover) sont nombreux et personnalisables. La Surface Pro est construite avec matériaux nobles et les finitions soignées. On notera que le stylet livré en standard (Surface Pen) est issu d’une collaboration avec Wacom. L’écran de 11 pouces est Full HD (1080p) et les caméras avant/arrière peuvent filmer en 720p. Le port USB 3.0 est vraiment une bonne idée, comme le DisplayPort.

Tablette ou ordinateur portable… Sur un marché en pleine mutation, il est normal que les systèmes hybrides immergent de plus en plus. À écouter Microsoft, Surface Pro est plus proche de l’ordinateur que de la tablette. Soit.

Pour en savoir un peu plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur le site officiel.

 

 

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

Lire les articles précédents :
Buffalo annonce sa nouvelle génération de NAS

Buffalo annonce aujourd'hui le renouvellement total de sa gamme de NAS (disques durs réseau) à destination du particulier et des...

Fermer